12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 22:18

Quatrième témoignage de Permaria

______________

 

Action de protestation contre Tepco

Mouvement du refus « provisoire » de paiement

de facture d’électricité

 

 

Ayant fini une action protestataire contre Tepco à la succursale à Kawasaki, j’ai vu que l’aiguille de l’horloge de la gare marquait quatorze heures quarante-six. Ce n’était qu’une pure coïncidence, mais ce hasard m’était significatif car s’il n’y avait pas eu ce gigantesque séisme du 11 mars il y a quatre ans, je ne serais pas allée protester à Tepco avec Monsieur Ôtomi, jeune peintre et père de famille d’une trentaine d’année. Son fils a juste quatre ans. Le petit garçon avait quelques mois lors des évènements qui ont eu lieu du 11 au 15 mars 2011, avec l’explosion de trois réacteurs de la centrale de Fukushima Daïichi. Le jeune artiste s’inquiète beaucoup de la santé de son fils et aussi celle de la génération de son enfant. Ils habitent comme moi à Kawasaki, ville qui se trouve à 250 km de la centrale.

 

Si je n’avais pas appris que ce jeune homme avait créé, avec ses amis, un mouvement anti-nucléaire qui consiste à payer la facture d’électricité en retard au comptoir d’une banque, d’une supérette ou à la poste, un Yen de plus ou moins que la somme demandée, en inscrivant une petite phrase ou un mot pour exprimer notre refus de l’énergie nucléaire, je n’aurais pu dialoguer avec des employés de Tepco.

Action de protestation contre Tepco

L’action de protestation, le drapeau très saillant en couleur rouge et blanc et le dialogue avec les gens de Tepco, tout ça, c’est également pour lui une forme d’art, m’a-t-il dit. Nous sommes deux cents ou trois cents ou encore un peu plus qui sommes d’accord avec l’idée de Monsieur Ôtomi : le prélèvement automatique bancaire est la carte blanche au redémarrage des centrales nucléaires.

 

Voici des photos prises lors de la deuxième action protestataire en août de l’année dernière. Le 20 février, c’était la troisième action protestataire et pour moi c’était la première. Ce jour-là, Tepco ne nous a pas permis de prendre des photos dans leurs locaux. Sur l’affiche passée à un employé de Tepco, on lit nos demandes dont la première est le refus du redémarrage de la centrale nucléaire à Kashiwazaki Kariwa dans le département de Niigata.

 

Permaria

 

« Nos demandes : - Ne pas redémarrer la centrale nucléaire de Kashiwazaki-Kariwa dans le département de Niigata, - Démanteler toutes les centrales nucléaires, - Collaborer aux enquêtes effectuées par la justice, - Ne pas cacher les preuves de l’accident, - Réparer vite et sincèrement  tous les dégâts aux victimes et les sinistrés, - Traiter Tepco comme une entreprise en banqueroute et résoudre les problèmes de dette.

« Nos demandes : - Ne pas redémarrer la centrale nucléaire de Kashiwazaki-Kariwa dans le département de Niigata, - Démanteler toutes les centrales nucléaires, - Collaborer aux enquêtes effectuées par la justice, - Ne pas cacher les preuves de l’accident, - Réparer vite et sincèrement tous les dégâts aux victimes et les sinistrés, - Traiter Tepco comme une entreprise en banqueroute et résoudre les problèmes de dette.

Action de protestation contre Tepco

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Témoignages du Japon
commenter cet article

commentaires

Roland 13/04/2015 08:45

Une action intéressante, à encourager.

Cécile (à Montpellier) 13/04/2015 08:42

La méthode du paiement "compliqué" des factures avait déjà été adoptée il y a une dizaine d'années contre l'EDF Tout Nucléaire. Elle mériterait d'être ré-activée. Cette fois, nos lettres d'accompagnement pourraient non seulement protester contre le gouffre du chantier EPR, mais encore attirer l'attention de nos chers nucléolâtres sur la catastrophe majeure qu'on a récemment évitée de peu. Par un coup de chance inouï, le jeune co-pilote suicidaire a précipité son avion contre la montagne, et non sur la centrale de Tricastin toute proche : à quelques degrés près sur la trajectoire de l'avion, nous aurions rejoint nos amis de Tchernobyl et de Fukushima, dans le club des populations irradiées.

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

Agenda

Jeudi 7 septembre 2017, 17h06
Dominique Balaÿ, demain 7 septembre sur la radio suisse RTS - Espace 2
Le titre de l'émission est MAGNETIQUE, c'est une quotidienne autour de la musique animée par Anne GILLOT.
Elle l'interrogera sur l'histoire et les motivations du projet "Et pendant ce temps là à Fukushima" qu'il mène depuis 2011 en invitant des artistes à produire une œuvre ou à simplement à s'exprimer sur la catastrophe de Fukushima.
 
Mardi 12 septembre à 20h
Projection/débat du film "Fukushima : Les voix silencieuses" à Grenoble.
Les 2 réalisateurs, Chiho Sato et Luca Rue, seront présents au débat.
Lieu: Antigone, 22 rue des violettes 38100 Grenoble
Entrée gratuite sans réservation
 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -