26 juillet 2016 2 26 /07 /juillet /2016 07:03

Ça faisait un moment que je voulais donner des nouvelles d’Asako House… les années ont passé depuis le premier article Envoyez une lettre à Asako House ! (2011) et finalement j’ai fini par trouver un peu de temps. Souvenez-vous, ce petit bout de terre que la propriétaire, Asako à l’origine, n’a jamais voulu céder à J-Power, le constructeur du nouveau monstre atomique de la préfecture d’Aomori, la centrale nucléaire d'Ōma, prévue pour fonctionner au MOX.

Eh bien le combat n’est pas fini, le Japon d’Abe est toujours pronucléaire et le projet n’est pas abandonné, malgré Fukushima et ses pollutions éternelles. Depuis le 1er janvier 2012, plus de 2500 lettres ont été envoyées à Asako House, qui est aujourd’hui occupée par sa fille Atsuko. Le facteur continue donc de passer sur ce chemin que J-Power aimerait voir disparaître.

Atsuko militante
Atsuko militante
Atsuko militante
Atsuko militante
Atsuko militante
Atsuko militante
Atsuko militante
Atsuko militante

Atsuko militante

Grâce à cette obstination, les plans de la centrale nucléaires ont dû être déplacés de 25 mètres. Ça aurait été si simple d’abandonner le terrain, de tout raser. Mais non, Atsuko est restée fidèle et aussi déterminée que sa maman Asako.

Les plans de la centrale nucléaire ont dû être changés

Les plans de la centrale nucléaire ont dû être changés

Situation d'Asako House sur GoogleEarth

Situation d'Asako House sur GoogleEarth

Le site dédié asakohouse.com, qui répertoriait les envois afin de les répartir dans le temps, n'existe plus, mais je vous encourage encore à envoyer des messages d’amitié à Atsuko. Elle ne peut pas répondre car matériellement ça serait trop compliqué - elle reçoit trop de courriers du monde entier - mais cette action de soutien est importante pour la préservation de ce terrain antinucléaire.

 

L’adresse a un petit peu changé depuis 2011. Il faut désormais utiliser celle-ci :

 

Asako House
aza-kookuto 396
Oma-machi
Shimokitagun
Aomori Pref.
039-4602
Japan

 

Allez, on ne lâche rien ! C’est l’été, vous avez un petit peu de temps devant vous, préparez vos cartes postales et programmez vos envois !

 

Pierre Fetet

La centrale en cours de construction
La centrale en cours de construction
La centrale en cours de construction
La centrale en cours de construction

La centrale en cours de construction

Des nouvelles de la centrale contre laquelle se bat Atsuko : (source : ACRO)

"J-Power, qui construit un nouveau type de réacteur à Ôma, dans la province d’Aomori, a annoncé le report d’un an de la date de démarrage prévue. Ce ne sera pas avant 2022. Officiellement, c’est à cause des retards pris par l’instruction des dossiers de sûreté par la NRA, et les contrôles. La compagnie doit reporter les travaux de renforcement de la sûreté. C’est typique de l’industrie nucléaire japonaise de reporter les retards sur l’autorité de sûreté nucléaire. Pourtant, en janvier dernier, le dossier de sûreté était insuffisant.

Rappelons que ce réacteur doit fonctionner entièrement au MOx, ce qui serait une première mondiale. Ce combustible dégage plus de chaleur, ce qui peut être problématique en cas de perte de refroidissement. La ville voisine de Hakodaté, sur l’île de Hokkaïdô, a porté plainte pour stopper le chantier.

A Higashidôri, toujours à Aomori, des chercheurs ont découvert des traces de tsunamis anciens à 10 et 15 m, d’altitude sur une colline située à une dizaine de kilomètres de la centrale nucléaire. Tôhoku Electric a estimé que la hauteur maximale serait de 11,7 m et rehausse la digue jusqu’à 16 m. La compagnie risque d’avoir à revoir ce risque et à rehausser plus la digue. Cela vient s’ajouter au problème des failles actives sur le site de la centrale.

Selon les chercheurs, le tsunami de 10 m aurait eu lieu il y a environ 1 500 à 2 000 ans. Celui de 15 m, il y a 500 à 800 ans. Ils doivent encore établir s’il s’agit de tsunamis déjà connus ou de nouveaux tsunamis.

Enfin, Hokkaïdô Electric vient d’annoncer qu’elle ne pourra pas redémarrer trois réacteurs de sa centrale de Tomari avant la fin de l’année fiscale qui termine en mars 2016.

SI l’on refait un comptage rapide, il y avait, au Japon, 54 réacteurs de production d’électricité avant 2011. 6 ont été détruits ou endommagés par le tsunami à Fukushima daï-ichi. 5 autres ont été arrêtés définitivement car trop vieux. Il ne reste donc, officiellement, que 43 réacteurs au Japon. D’autres devraient aussi être arrêtés définitivement, comme à Fukushima daï-ni, Tsuruga… Pour le moment, un seul réacteur a redémarré et un second devrait suivre en novembre. Ce sera tout pour cette année [2015]. Cela donne une idée de l’état du parc japonais qui n’est toujours pas aux nouvelles normes de sûreté."

Asako et Atsuko

Asako et Atsuko

Le chemin qu'emprunte le facteur

Le chemin qu'emprunte le facteur

Asako House
Asako House

Asako House

Asako House : on continue !

Un petit film diffusé sur une TV japonaise

________________________

Mise à jour 1er janvier 2017

Le webmaster d'asako-house a décidé de fermer le site fin 2016, faute de fréquentation suffisante.

Vous pouvez néanmoins continuer à écrire à Asako House à l'adresse suivante :

Asako House
aza-kookuto 396
Oma-machi
Shimokitagun
Aomori Pref.
039-4602
Japan

(timbre à 1,30 euros pour le japon depuis le 1/1/2017)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

MARTIN Ginette 08/01/2017 14:30

J'ai fait ma contribution en envoyant une lettre hier. J'y ai mis une carte avec des mots d'encouragement en anglais. Cela m'a coûté 1,30 euros pour l'affranchissement.
A défaut de pouvoir faire mieux...
Ginette

Pierre Fetet 08/01/2017 11:05

Le site Asako House a fermé fin 2016. Mais on peut toujours écrire :

Asako House
aza-kookuto 396
Oma-machi
Shimokitagun
Aomori Pref.
039-4602
Japan

(1,30 euros pour le timbre depuis le 1/1/2017)

Nina 15/12/2016 06:42

bonjour,

Je suis allée sur le site Asako House, cela faisait longtemps que je ne m'étais pas connectée à la liste d'asako house. J'ai remarqué qu'il y avait moins de noms qu'il y a 2 ans. Les envois semblent s'essouflés... N'y a t-il pas moyen de relayer l'information afin que de redonner du souffle en cette fin d'année....

Evelyne Genoulaz 07/08/2016 10:23

Ma lettre vient de partir, done !

babelouest 01/08/2016 01:16

Bonjour et merci, Pierre, de nous donner ainsi des nouvelles. Ma lettre va partir comme d'habitude ce matin, avec un peu de retard d'ailleurs. Continuons ! Il semble bien, donc, que cette initiative a bien ennuyé J-Power. Tant mieux ! Dommage que les travaux n'aient été que différés. Une centrale au MOX, à cet endroit-là... quelle irresponsabilité !

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -