4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 16:16
Les petits bénévoles innocents qui nettoient la route radioactive

Les petits bénévoles innocents qui nettoient la route radioactive

 

Par Fonzy (5ème témoignage)

 

 La catastrophe de Fukushima a contaminé et contamine toujours, entre autres, ceux qui habitent dans les régions de Tohoku et de Kanto ; le rejet quotidien des eaux hautement radioactives dans le Pacifique, la diffusion constante de radionucléides à partir de la centrale Daiichi, les aliments qui contiennent césium, strontium ou plutonium... Oui, ici nous sommes exposés tous les jours à la radiation, et nous ne pouvons rien faire. Toutefois ce n’est pas une raison pour faire exprès de contaminer les gens, surtout les enfants !

 

  J’ai été stupéfaite quand j’ai lu l’article daté du 18 octobre 2015 qui parle du nettoyage de la route nationale 6 auquel avaient participé 1400 collégiens et lycéens de Fukushima. La route 6, qui était fermée à cause d’une forte contamination, a ouvert seulement en septembre 2014 ! Le niveau de radiation reste évidemment toujours très élevé ; par exemple plus de 0,25 microSv/h et 19 0000 Bq/m2 dans la ville de Soma située à 40 km de la centrale, selon l’article.

 

Yumiko Nishimoto, la présidente de l’Association sans but lucratif (ASBL) « Happy Road Net » qui organise ce bénévolat, dit que le nettoyage de la route 6 est l’activité que les enfants faisaient avant le séisme de 2011 et qu’il n’y a aucun danger maintenant de le reprendre. Elle désire encourager les enfants tout en faisant le nettoyage ensemble pour qu’ils puissent reconstruire leur pays natal. Elle va même plus loin en disant que nous devons soutenir les enfants de Fukushima de sorte que les radioactivités disparaissent. Ce qu’elle dit est vraiment incompréhensible. Ce n’est pas nos soutiens psychologiques qui font disparaître le césium ou le strontium.

 

Dans l’article, il y a un interview d’un lycéen qui dit : « Je participe au nettoyage, parce que je voudrais faire une petite contribution à mon pays. Je pense qu’il n’y a pas de risque. Je suis sûr que les adultes ne nous font pas travailler dans un endroit dangereux. »

 

 Voilà un des exemples qui vous montrent bien que les autorités japonaises profitent de la bonne volonté des jeunes pour convaincre les gens que Fukushima n’est plus radioactif. Je suis en colère. C’est absolument inadmissible de laisser irradier les jeunes enfants.

Les zones rouges 1-8 ont été nettoyées par les enfants

Les zones rouges 1-8 ont été nettoyées par les enfants

Partager cet article

Repost0

commentaires

elhierro 06/11/2015 18:09

"Nettoyer la radioactivité" ... encore un oxymore. On la déplace, en contaminant personnes outils, vêtements, conteneurs etc ... tout ça pour faire croire que tout va aller mieux en mettant des pansements sur une jambe de bois.
Comme fermer le robinet d'eau en se lavant les dents pour arrêter le réchauffement et la désertification.

nINA 06/11/2015 10:08

Coucou Max!!
Regarde ce que font faire ces ordures aux ados!!!!Bises!

nINA 06/11/2015 10:06

CRIMINELS !!!! ASSASSINS!!!! ORDURES!!!!!MONSTRES!!!DEBILES!!!!

villermet 05/11/2015 22:35

le monde malade court à sa perte !!

Laurent Sublet 05/11/2015 21:31

A la base faire "nettoyer" les fossés d'une Nationale, par des enfants, au ras des véhicules, c'est d'une niaiserie !!, alors en plus à côté de Fukushima !! c'est le délire total.

Laurent Sublet 05/11/2015 21:25

c'est déprimant.. vraiment, partout le même mépris de nous c'est affligeant! Comme tu dis : nauséabond.

Daniel Jagline 05/11/2015 17:32

Le patriotisme au service de la propagande, c'est déjà nauséabond quand ce sont des adultes consentants qui en sont l'expression et l'application, mais des enfants !
Embrigadés, soumis à l'abus de confiance, utilisés, et ça se passe au Japon, pays de l'Honneur, devenu pays de l'Horreur !
Pour l'instant nous n'en sommes encore que les témoins impuissants, mais qui sait si dans quelques temps nous n'en serons pas aussi les victimes toutes aussi impuissantes !

gandja669 05/11/2015 10:14

Ou comment le gouvernement japonais se tire un balle dans le pied...Je ne pense vraiment pas que s'attaquer aux gosses soit une stratégie payante pour eux sur le moyen/long terme...Encore un scandale dont on n'aura jamais vent sur bfm...

Roland 05/11/2015 09:47

Révoltant ! Quand les enfants, les adolescents seront-ils protégés ? Les responsables de cette criminelle opération doivent être dénoncés.

javale 04/11/2015 18:43

Désespérant. Encore un volet de la propagande "pour la renaissance de Fukushima" contre lequel il faut lutter, en informant...Merci. On note que l'un des adolescents est convaincu que si les adultes les font agir là, c'est donc que c'est sans danger ; criminels adultes !
(Un article d'un blog alerte sur le sujet, avec des chiffres de débit de dose :http://blog.goo.ne.jp/pathfinderk/e/676c440f015d1db70ae0159e9ff147cd

Janick Magne 04/11/2015 18:16

Les masques sont des masques en coton non étanches comme ceux qu'on porte au moindre rhume, et l'uniforme est scolaire, ce n'est pas une protection : il sera juste passé à la machine.
Le masque est supposé éviter que la poussière contenant du césium ne soit respirée. Mais comme ni les cheveux, ni les bras ne sont protégés, les enfants peuvent malheureusement être contaminés. Il s'agit d'une zone de retour, malgré la radioactivité persistante, et les doses "acceptables" ont été augmentées pour pousser les gens à revenir. La propagande et l'ignorance sont telles que peu de parents se posent des questions.

Pierre Fetet 04/11/2015 18:26

Effectivement ce type de masque est parfaitement inadapté aux poussières radioactives qui sont des nanoparticules. Il arrêtera les grosses poussières mais pas les petites. C'est un simulacre de protection. C'est la double peine pour ces enfants, on les oblige à vivre en territoire contaminé et on leur fait croire que ce n'est pas dangereux ! On retrouve ici les effets désastreux du programme Ethos...

Cécile (à Montpellier) 04/11/2015 18:06

Irradier, je ne sais pas, mais contaminer c'est malheureusement possible : on a pensé à leur fournir des masques (suffisamment efficaces, j'espère) ainsi que des gants (en vinyl, j'espère), ils portent un uniforme (qui sera illico passé à la décontamination j'espère) ... mais ils ont les yeux et les bras non protégés ! Aïe aïe aïe, la pénétration des radionucléides à travers la peau et les muqueuses !
Leur déclaration "Je suis sûr que les adultes ne nous font pas travailler dans un endroit dangereux" est malheureusement compréhensible. A notre époque de menaces imperceptibles, le public est forcé de faire confiance aux "experts qui ont autorité" : c'est ainsi que l'amiante et les nanoparticules sont sans danger, que le nuage de Tchernobyl contourne les frontières, et que les routes près de Fukushima sont toutes propres !

Janick Magne 04/11/2015 17:13

Merci Fonzy pour ce témoignage ! Idiotie collective et criminelle !

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

Actualités sur Fukushima

L'ACROnique de Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Projet Mieruka Fukushima

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Éditions de Fukushima

Publications

Le dernier livre de Jean-Marc Royer

 

 

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -