5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 18:01

Comme pour des millions de Japonais et de Japonaises, le 11 mars 2011 a fait basculer Fonzy dans un nouveau monde, celui de l’angoisse de la radioactivité dans les aliments. Son témoignage rappelle que la catastrophe de Fukushima ne s’est pas arrêtée à l’ « arrêt à froid » des réacteurs décrété en décembre 2011, mais que 3 ans plus tard, la contamination est rampante. Le nuage radioactif est passé sur Tokyo et plus rien ne sera comme avant.

__________________________

 

« Ma vie a complètement changé depuis le 11 mars 2011 »

 

J’habite dans une banlieue de Tokyo, à 280 km de la centrale de Fukushima Daiichi. Ma vie a complètement changé depuis le 11 mars 2011 bien que le séisme n’ait guère touché la ville où j’habite.

 

J’ai mesuré le taux de la radioactivité avec mon compteur Geiger (qui m’a coûté 35 euros et qui ne mesure que les rayons gamma) presque tous les jours pendant la première année. Maintenant je ne mesure presque plus, parce que premièrement le taux n’est jamais extrêmement haut ; il oscillait entre 0,05 et 0,09 micro Sv /h. Deuxièmement j’ai trouvé une personne qui habite dans mon quartier et qui mesure le taux avec un compteur Geiger plus performant (qui mesure aussi les rayons bêta). Il publie ses résultats tous les jours sur Twitter, et selon lui c’est normalement entre 0,08 et 0,12 micro Sv /h. Troisièmement, de toute façon, je continue à vivre ici malgré le résultat des mesures de la radioactivité.

Mon compteur Geiger

Mon compteur Geiger

Je ne mange que des plats cuisinés chez moi, avec des produits en provenance soit de l’ouest du Japon, soit de l’étranger. Il y a très peu d’aliments dont les taux de césium soient mesurés bien que l’Etat ait promis de le faire. Avant, c’était mon plaisir de sortir manger dans un restaurant, mais maintenant c’est fini. Je n’achète plus de pain ni de sandwich un peu partout comme avant ; je ne fais plus confiance aux ingrédients. Ça fait trois ans que je ne mange plus de sushi, ni de shiitake, ni de fruits de bois. Je ne bois même pas le fameux thé vert japonais, parce que les feuilles risquent d’être fortement contaminées. Il m’arrive de devoir manger dans un restaurant avec des collègues qui se fichent de la radioactivité. C’est un cauchemar ! Je fais semblant de manger tout en écartant les aliments susceptibles d’être contaminés. Si seulement les autorités mesuraient les niveaux de contamination dans tous les produits ...

 

Le riz ‘White rice’ que j’achète chez White Food (http://www.whitefood.co.jp/) qui contrôle ses produits avec un détecteur à semi-conducteur CANBERRA GC2520 (jusqu'à 0,5 Bq/kg)

Le riz ‘White rice’ que j’achète chez White Food (http://www.whitefood.co.jp/) qui contrôle ses produits avec un détecteur à semi-conducteur CANBERRA GC2520 (jusqu'à 0,5 Bq/kg)

Normalement je ne dis pas ouvertement aux autres que je fais très attention à la radioactivité. Hélas, il y a très peu de gens qui soient vigilants. En plus, ce genre de remarques risque souvent de gâcher l’ambiance. Pourtant je n’ai pas envie de me taire. En tant que hibakusha (irradiée ou contaminée) de Fukushima, c’est mon devoir de témoigner de ce que j’ai vécu et de ce que je vis actuellement, et je continuerai de parler.

 

(à suivre)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

robert 07/06/2014 16:09

Ce témoignage bref et sincère reflète très bien la situation que vivent silencieusement des milliers de personnes. Les pro-nucléaires s'empresseront de dire qu'il s'agit là de phobies irrationnelles. Mais ce qui renforce et justifie ces craintes, c'est justement le lourd silence qui pèse sur ce sujet, silence qui n'aurait pas de raison d'être s'il n'y avait pas une réalité à cacher.

cathy 17/06/2014 20:37

Il faut faire comprendre à TOUS d'apprendre dès maintenant la radioprotection !
Les gouvernements sont irresponsables ; ils espèrent de passer sous silence et dans l'oubli (pour combien de temps ?) l'énorme danger qu'est la radioactivité continue non-contrôlée = menace pour le Monde = menace pour la VIE ! Il faut continuer à secouer les consciences et faire passer des informations utiles à la protection de la santé publique par tous les moyens. Les Hommes présents et futurs sont en danger, des mutations se font, de graves problèmes attendent l'Humanité. Il faut réagir dès maintenant ! Il faut encourager toute initiative visant à informer, protéger, aider. Le contraire est en train de se passer ! Tout est fait pour garder le grand public dans l'ignorance, à détourner l'attention par tous les moyens. Le problème de fond est : le désastre nucléaire de Fukushima a et aura des conséquences tellement dramatiques que personne n'y croit ! D'où la réaction de la plupart des gens de se détourner du problème. Il est vital de continuer l'information et le conseil à tout prix.
Vous trouverez des explications sur la radioprotection sur mon blog publiées dès 2011.

Brahim 07/06/2014 08:49

Bonjour
Merci pour ce que tu as écrit... je suis tout à fait d'accord avec toi..

Peux tu préciser où tu as acheté ce compteur Geiger à 35 euros... car j'en avais trouvé ... mais avec une lecture très lente... et pas fonctionnel

Merci

Fonzy 07/06/2014 17:21

Bonjour Brahim,

Mon compteur Geiger s'appelle Air Counter S que j'ai acheté sur Amazon Japan(actuellement 4644 yens). Bon rapport qualité-prix, léger, mais assez lent (environ 50-60 sec.). Il est assez pratique, mais si tu habites dans un endroit peu contaminé, ce ne sera pas très utile, car la valeur minimale que peut détecter l'appareil est 0.05 microSv/h.

Chris 06/06/2014 22:58

Merci pour votre témoignage Fonzy,
marié à une Japonaise, vivant en france, elle va partir avec notre fils de 4 ans à tokyo, pendant 2 mois et demi, je vais les rejoindre durant 6 semaines. Chaque année notre fils passe en moyenne 3 mois de son temps à tokyo. Les grand parents et ma femme mange souvent aux restaurants,certes ils disent faire attention. Ce qui est inquiétant, c'est que la plupart des japonnais que je côtoie, ne se préoccupe plus des effets secondaire de fukushima ou n'en parle pas!. Je suis inquiet pour notre fils par rapport à la nourriture et complétement désarmé! ...et que dire des jeunes enfants qui vivent au japon! je suis sans mots!

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

Agenda

2-3-4 novembre 2017, Paris

3ème Forum Social Mondial Antinucléaire

Lien vers le site dédié : http://fsm-antinucleaire2017.nuclearfreeworld.net/


 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -