9 août 2015 7 09 /08 /août /2015 08:26

Article publié en 7 parties

 

(partie précédente)

 

 

2.7.2. La toiture

 

Le toit du BR3 est horizontal. Il est maintenu par une charpente de poutres métalliques que l'on  voit très clairement sur cette photo datant d'avant 2011.

 

Fig. 29 : Charpente du BR3 avant mars 2011

Fig. 29 : Charpente du BR3 avant mars 2011

La structure charpentée, très solide, est restée solidaire dans son ensemble durant les explosions. Ses 5 grandes doubles poutres maîtresses reposaient sur les 10 piliers centraux des faces est et ouest. 

 

Fig. 30 : Visualisation des 5 poutres principales

Fig. 30 : Visualisation des 5 poutres principales

Les piliers ouest ayant disparu durant les explosions, la charpente s'est affaissée de ce côté et n'est restée maintenue du côté est que sur le pilier central.

 

Fig. 31 : Etat des 5 poutres après les explosions

Fig. 31 : Etat des 5 poutres après les explosions

Deux secteurs de cette charpente ont été fortement dégradés par les explosions. La double poutre maîtresse située à l’extrémité sud (poutre 5) s’est détachée de l’ensemble de la charpente et a été en grande partie ensevelie par les décombres du toit. Celle de l'extrémité nord (poutre 1) a été fortement détériorée, il en reste une grande partie visible du côté nord-est mais très déformée.

 

Fig. 32 : Repérage de la poutre 1 située sur le côté nord (en jaune)

Fig. 32 : Repérage de la poutre 1 située sur le côté nord (en jaune)

2.7.3. Les zones d'explosions

 

L'étude de la toiture a permis de localiser deux zones très dégradées, l'une au sud, l'autre au nord.

 

Fig. 33 : Localisation des deux zones d’explosion

Fig. 33 : Localisation des deux zones d’explosion

2.7.3.1. La zone sud

 

Cette zone correspond à l’emplacement de la piscine de combustible. L'explosion qui a eu lieu à cet endroit a pulvérisé entièrement la toiture et sa charpente, ainsi que l'intégralité du mur sud aux niveaux CRF et 5F. Les poutrelles métalliques issues de la toiture semblent avoir été déformées par une intense chaleur et jonchent la surface technique parmi les gravats. La double poutre maîtresse située à l’extrémité sud (poutre 5) s’est désolidarisée du reste de la charpente et est tombée sur la surface technique le long de ce qui était le mur sud. A l’emplacement de la piscine de combustible, une zone d’environ 20 m² semble vide de débris, du moins c’est ce qu’on observe à la surface de l’eau. 

 

Fig. 34 : Une zone vide de débris est visible dans la piscine de combustible (rectangle bleu)

Fig. 34 : Une zone vide de débris est visible dans la piscine de combustible (rectangle bleu)

Avec le plan de la piscine de combustible fournie par Tepco, on peut localiser l’endroit correspondant à cette zone vide faisant penser à un « trou ». Il y avait bien du combustible à cet endroit mais Tepco n’a jamais fourni aucune photo de ce secteur de la piscine où l’on apercevrait des assemblages.

 

Fig. 35 : Secteur de la piscine de combustible correspondant à la zone vide de débris

Fig. 35 : Secteur de la piscine de combustible correspondant à la zone vide de débris

2.7.3.2. La zone nord

 

C'est la zone du BR3 la plus endommagée. Les inquiétudes s'étant focalisées sur la piscine de combustible au sud, ce secteur est presque passé inaperçu. Pourtant c'est de ce côté nord, associé à une partie du côté ouest, que le niveau 4F a été éventré. La torsion de la poutre maîtresse nord (poutre 1) indique que le souffle de l'explosion avait pour origine le côté de l'angle nord-ouest.

 

L’explosion qui a eu lieu de ce côté provenait d’un niveau inférieur à celui de la surface technique (5F). On trouve au niveau 4F les condenseurs de secours, c’est-à-dire le système qui permet de refroidir le cœur automatiquement en cas de panne des pompes. Il est constitué de deux grosses cuves remplies d’eau. En cas d’urgence, la vapeur provenant du réacteur est acheminée directement par des tuyauteries robustes dans les condenseurs où, comme leur nom l’indique, la vapeur d’eau se condense, refroidit, puis revient au cœur à l’état liquide par simple gravité pour continuer le cycle du refroidissement du combustible.

 

Fig. 36 : Détail des tuyauteries entre la cuve du réacteur, les condenseurs et l’extérieur

Fig. 36 : Détail des tuyauteries entre la cuve du réacteur, les condenseurs et l’extérieur

Selon les plans du bâtiment réacteur, les condenseurs se trouvent proches du puits de cuve. L’explosion qui s’est produite au niveau 4F est peut-être liée à un disfonctionnement des condenseurs.

 

Fig. 37 : Localisation des condenseurs dans le BR3

Fig. 37 : Localisation des condenseurs dans le BR3

2.7.4. Les panaches

 

Après les explosions et dans les jours suivants, des panaches de différentes couleurs ont été visibles s’échappant du BR3.

 

2.7.4.1. Juste après l’explosion

 

Un panache de couleur blanche, provenait du centre du bâtiment, donc de l'enceinte de confinement. Il indiquait qu'il y avait des fuites de gaz importantes au niveau du puits de cuve sur plusieurs points comme on peut le constater sur cette photo satellite qui a été prise seulement 3 minutes après l’explosion.

 

Fig. 38 : Plusieurs panaches blancs sortent du puits de cuve juste après l’explosion  (Détail photo Digital Globe)

Fig. 38 : Plusieurs panaches blancs sortent du puits de cuve juste après l’explosion (Détail photo Digital Globe)

Le 27 mars, il a été remarqué que le principal dégagement gazeux provenait de l'angle sud-ouest de la piscine d'équipement (3) qui communique avec le puits de cuve.

 

(3) La piscine d’équipement se trouve au point 2 du plan d’Oyster Creek présenté au chapitre 1. Cette piscine n’est pas orientée de la même manière à Fukushima, cf. paragraphe 2.7.6.2.


 

Fig. 39 : Fuite de gaz à l’angle sud-ouest de la piscine d’équipement (capture vidéo 27 mars 2011)

Fig. 39 : Fuite de gaz à l’angle sud-ouest de la piscine d’équipement (capture vidéo 27 mars 2011)

On a observé également un panache blanc au-dessus de la piscine de combustible. Voici une capture d’une vidéo non datée (fin mars ou avril 2011) que nous avons colorisée.

 

Fig. 40 : Mise en évidence de panaches d’origines différentes

Fig. 40 : Mise en évidence de panaches d’origines différentes

2.7.4.2. Panaches noirs

 

Le 21 mars, puis le 23, une fumée noire s’échappait du BR3, entrainant l’évacuation d’une partie du personnel. Des photos de Tepco conservent le souvenir de ces évènements.

 

Fig. 41 : Fumée noire provenant du BR3 le 21 mars 2011

Fig. 41 : Fumée noire provenant du BR3 le 21 mars 2011

Cette photo du 21 mars montre un panache gris-noir provenant de la partie nord du bâtiment. Il ne s’agit pas d’un effet de contraste avec le ciel clair car l’évaporation de l’eau de la piscine du réacteur 4 en arrière-plan donne bien un panache de couleur blanche.

Un communiqué de Tepco précisait ce jour-là que de la fumée grise puis noire s’échappait « du toit du réacteur », plus exactement, selon la photo, de l’emplacement de la piscine d’équipement qui, rappelons-le, était vide. On observe également sur cette photo qu’il n’y a pas de panache blanc sortant du BR3.

 

Deux jours plus tard, on observe ce 23 mars un mélange de deux panaches noir et blanc. Il est possible que le panache blanc soit celui du BR4. A propos de la fumée noire, un porte-parole de Tepco affirmait qu’ils ne savaient pas si elle provenait du bâtiment des turbines ou de l’enceinte de confinement. Manifestement, elle ne provenait pas du bâtiment des turbines.

 

Fig. 42 : Instantané de la caméra de surveillance de Tepco le 23 mars 2011 à 17 h

Fig. 42 : Instantané de la caméra de surveillance de Tepco le 23 mars 2011 à 17 h

On peut observer également ce qui ressemble à un panache gris-noir s’échappant de la piscine de combustible sur une photo aérienne prise le 30 mars 2011. Cependant, il est fort probable qu’il ne s’agisse que du reflet du panache blanc sur la surface de l’eau de la piscine ou d’un effet de contraste d’un léger panache blanc à la surface sombre de l’eau de la piscine de combustible.

 

Fig. 43 : Probable reflet sur la surface de la piscine de combustible le 30 mars 2011

Fig. 43 : Probable reflet sur la surface de la piscine de combustible le 30 mars 2011

2.7.4.3. Jet de vapeur

 

Une vidéo aérienne publiée à l’origine par NHK, puis reprise par des médias étrangers comme CNN ou TV9, montre un jet de vapeur formant un champignon au-dessus du BR3. Ce fait a été considéré par plusieurs observateurs comme l’explosion du BR4. Or la vidéo de cet évènement n’a jamais été diffusée.

 

Fig. 44 : Jet de vapeur au-dessus du BR3

Fig. 44 : Jet de vapeur au-dessus du BR3

En situant exactement les réacteurs à leur place respective, on peut s’apercevoir que cette vapeur sort bien du BR3.

 

Fig. 45 : Localisation des réacteurs 2, 3 et 4

Fig. 45 : Localisation des réacteurs 2, 3 et 4

Fig. 46 : Localisation du jet de vapeur sur le BR3

Fig. 46 : Localisation du jet de vapeur sur le BR3

La vidéo, sauvegardée sur différents comptes Youtube, ne mentionne pas la date mais comme le BR4 est encore intact, elle a certainement été tournée le 14 mars après-midi, quelques heures après l’explosion du BR3.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

coronado 11/08/2015 08:45

Merci Pierre,
effectivement toujours pas de vidéo du 4.

A signaler que d'après le Monde, ce matin un des réacteurs nucléaire e Sendai, à redémarrer pour fournir de l’électricité. Est-ce une blague de mauvais gout?

fran oise 09/08/2015 21:21

Je remercie également pour cette etude si fine de ces tragiques événements. ...et pour tout ce courage déployé pour produire toute cette clarte sur tant de mensonges sans aucun doute repandus par la peur,la honte ,un orgueil démesuré .....au mepris de la vie......Merci

Olysh 09/08/2015 13:40

Qu'est-ce que c'est intéressant de comprendre ce qui a pu se passer, quelle quantité de travail a du être engagé pour arriver à cette analyse.
Merci

Henri 11/08/2015 10:30

Oui , Merci a toi , Pierre.Le lobby du nucléaire est moribond et semble toujours pret aux plus gros mensonges au mépris de la Vie .

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

Agenda

Jeudi 7 septembre 2017, 17h06
Dominique Balaÿ, demain 7 septembre sur la radio suisse RTS - Espace 2
Le titre de l'émission est MAGNETIQUE, c'est une quotidienne autour de la musique animée par Anne GILLOT.
Elle l'interrogera sur l'histoire et les motivations du projet "Et pendant ce temps là à Fukushima" qu'il mène depuis 2011 en invitant des artistes à produire une œuvre ou à simplement à s'exprimer sur la catastrophe de Fukushima.
 
Mardi 12 septembre à 20h
Projection/débat du film "Fukushima : Les voix silencieuses" à Grenoble.
Les 2 réalisateurs, Chiho Sato et Luca Rue, seront présents au débat.
Lieu: Antigone, 22 rue des violettes 38100 Grenoble
Entrée gratuite sans réservation
 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -