5 août 2015 3 05 /08 /août /2015 16:00

Article publié en 7 parties

 

(partie précédente)

 

 

 

2.4. La direction du nuage

Le nuage qui est monté en altitude a pris la direction de l’est, se dirigeant donc vers l’océan Pacifique. Cependant, une dizaine d’heures plus tard, le vent a changé de direction et a porté le nuage jusqu’à Tokyo.

 

Fig. 12 : Changement de la direction du nuage de l’explosion du BR3

Fig. 12 : Changement de la direction du nuage de l’explosion du BR3

2.5. Les projections

La première explosion détruit une partie du toit et des murs du bâtiment mais la vidéo ne permet pas d’en visualiser des fragments, contrairement à la seconde explosion qui projette de très gros objets à près de 200 mètres d’altitude dont le plus gros a une longueur de plus de 13 mètres.

Fig. 13 : Des objets retombent après l’explosion (T + 11 s)

Fig. 13 : Des objets retombent après l’explosion (T + 11 s)

La plupart de ces objets, probablement des blocs de béton ou des éléments métalliques issus des installations, retombent à la verticale de l'axe de visée de la cheminée d’évent, précisément dans l’axe de la deuxième explosion.

 

Certains objets lourds, en retombant, ont traversé des toitures des bâtiments annexes du réacteur.

 

Fig. 14 : Les trous dans la toiture du bâtiment des turbines du BR3

Fig. 14 : Les trous dans la toiture du bâtiment des turbines du BR3

Au nord, gît au milieu des gravats un objet circulaire de grandes dimensions (8 m de diamètre environ), une sorte de palonnier qui pourrait servir à soulever le couvercle de la cuve lors de la maintenance du réacteur ou une machine à visser-dévisser les boulons du couvercle de l’enceinte de confinement (« bolt driver »). Habituellement entreposé au niveau de la surface technique, il semble avoir été emporté par le souffle de l'explosion et être retombé à cet endroit.

 

Fig. 15 : Objet retombé sur les ruines du BR3 dans le secteur nord

Fig. 15 : Objet retombé sur les ruines du BR3 dans le secteur nord

Fig. 16 : C’est sans doute ce type de matériel qui est retombé sur le BR3 (photo d’avant mars 2011)

Fig. 16 : C’est sans doute ce type de matériel qui est retombé sur le BR3 (photo d’avant mars 2011)

Un autre objet est retombé sur le bâtiment des turbines du BR4 en perçant aussi le toit.

 

Fig. 17 : Objet visible à la 14ème seconde retombant près du BR4

Fig. 17 : Objet visible à la 14ème seconde retombant près du BR4

Enfin certains gravats issus de l’explosion sont extrêmement radioactifs. Par exemple, le 23 avril 2011, un ouvrier a trouvé un débris de béton ayant un débit de dose de 900 millisieverts par heure près du BR3 (2). Par ailleurs, le New York Times rapporte que des fragments de barres de combustible ont été trouvés près du BR2 et qu’ils ont été recouverts à l’aide de bulldozers.

 

(2) Cette dose est extrêmement élevée : en une heure, elle correspond à plus de 900 fois la dose admissible annuelle et en 24 heures, le total est de plus de 20 Sieverts, soit une dose mortelle.

 

2.6. Localisation des explosions

En utilisant l’image donnée par la caméra avant l’explosion du BR3 et les rapports de distance entre les différents éléments visibles (cheminées, bords de bâtiments), nous avons déterminé l’azimut de visée de l’objectif : 33°E. Cela nous permet de l’appliquer aux plans de la centrale et des réacteurs fournis par Tepco.

 

Fig. 18 : Détermination de l’angle de visée de la caméra

Fig. 18 : Détermination de l’angle de visée de la caméra

Ainsi, en tenant compte de l’orientation du bâtiment, on sait que la première explosion se situe exactement dans l’angle sud-est du bâtiment. C’est là que le toit commence à se soulever et que la flamme est visible. L’installation la plus proche de cet angle est la piscine de combustible.

 

Fig. 19 : Situation de la flamme de la première explosion

Fig. 19 : Situation de la flamme de la première explosion

Le nuage 3 de la seconde explosion se situe précisément dans l’axe de visée de la cheminée d’évent centrale.

 

Fig. 20 : Nuage 3 axé sur la cheminée d’évent

Fig. 20 : Nuage 3 axé sur la cheminée d’évent

L’axe de visée de la cheminée d’évent passe par l'angle sud-ouest du BR3 ; il ne passe donc pas par le centre du réacteur.

 

Fig. 21 : Différents axes et zones impactées rapportés au plan du BR3

Fig. 21 : Différents axes et zones impactées rapportés au plan du BR3

2.7. Observation du bâtiment après les explosions

 

2.7.1. Les murs

Les premières photos et vidéos du BR3 après les explosions montrent un bâtiment ravagé. Il y a eu tant de dégâts que beaucoup d’observateurs ont cru dans les premiers jours que le réacteur-même avait explosé.

 

Observons les dégâts côté par côté.

 


2.7.1.1. Face est

Fig. 22 : Face est du BR3

Fig. 22 : Face est du BR3

C'est la façade est qui a le mieux résisté aux explosions. Elle a gardé sa hauteur en conservant les piliers et les poutres, sans panneau, des deux niveaux supérieurs (CRF et 5F), ainsi que la moitié sud de la poutre horizontale supérieure.

 

2.7.1.2. Face sud

 

Fig. 23 : Face sud du BR3

Fig. 23 : Face sud du BR3

La façade sud a aussi relativement bien résisté aux explosions, excepté les deux niveaux supérieurs dont les piliers et les panneaux ont totalement disparu (CRF et 5F).

 

2.7.1.3. Face ouest

 

Fig. 24 : Face ouest du BR3

Fig. 24 : Face ouest du BR3

La façade ouest a perdu ses deux niveaux supérieurs (CRF et 5F) et la quasi-totalité des panneaux du niveau suivant (4F), situé sous le niveau technique. Les piliers manquants sont visibles à la base de la façade, à l’envers.

 

Fig. 25 : Piliers de la façade ouest à la base du mur

Fig. 25 : Piliers de la façade ouest à la base du mur

2.7.1.4. Face nord

La façade nord a énormément souffert des explosions et il est difficile de la discerner sous les ruines. Elle a perdu la quasi-totalité des 3 niveaux supérieurs CRF, 5F et 4F. Pour le niveau 4F, seul deux panneaux sur cinq restent en place à l'est.

 

Fig. 26 : Face nord du BR3

Fig. 26 : Face nord du BR3

Les piliers de la façade nord ont été projetés sur un bâtiment annexe.

 

Fig. 27 : Piliers de la façade nord sur un bâtiment annexe

Fig. 27 : Piliers de la façade nord sur un bâtiment annexe

2.7.1.5. Élévations

L'observation de ces documents nous a permis de dresser les élévations schématisées des 4 façades.

 

Fig. 28 : Elévations des façades du BR3

Fig. 28 : Elévations des façades du BR3

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

alain de halleux 09/08/2015 23:05

Bravo!

stephane 07/08/2015 16:25

Salut Pierre,
...
Cette animation me fait mal au ventre...
...
Cata complète ce coup ci...
...
No comment...
...

Pierre Fetet 07/08/2015 22:46

Il faudrait reprendre les données de pluviométrie pour ce jour-là afin de savoir si le nuage a réellement impacté Tokyo. L'animation ne précise pas la hauteur du nuage. Il est peu probable qu'elle soit à la hauteur du sol. Le nuage de Tchernobyl a principalement pollué les endroits où il a plu au moment de son passage.

stephane 06/08/2015 23:31

Salut Pierre,

Tu pourrais me communiquer la source de:

2.4. La direction du nuage

Merci, salut...



...

Pierre Fetet 07/08/2015 10:20

L'image est extraite d'un document diffusé par le Lawrence Livermore National Laboratory, commandé par l'US Department of Energy. Voici le lien :
http://www.ral.ucar.edu/nsap/events/fukushima/documents/Session1_Briefing3-Sugiyama.pdf
Merci pour la question, j'ajouterai la référence dans la version finale.

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -