1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 00:04
Des photos du corium ? Ce n’est pas pour demain ! En revanche, de l’imagination, il en faut pour réaliser ces dessins et animations de ce qui se trouve à l’intérieur du réacteur n°1 de Fukushima Daiichi. Les chaines de télévision rivalisent de propositions pour nous expliquer ce que personne ne peut savoir.
1) Image du « combustible fondu » (on n’ose toujours pas parler de corium) selon la NHK et les données récentes de Tepco :
 
corium nhk
 
D’après Tepco, les 69 tonnes de combustible seraient donc restées dans l’enceinte de confinement, ne rongeant le béton que sur une profondeur de 65 cm. Dans cette configuration, le corium ne serait pas sorti de l’enceinte de confinement. Reste à expliquer pourquoi le 31 mars, la nappe phréatique à 15 m sous le réacteur était gravement polluée par de l’iode-131.
 
2) Ecorché du réacteur et animations par TF1 (juin) : le comble de la désinformation. On nous montre qu’un hélicoptère peut larguer de l’eau à l’intérieur même du réacteur et qu’une fois le combustible refroidi, l’eau de refroidissement s’écoule par le bas comme si l’enceinte de confinement avait une vidange… du grand n’importe quoi ! (merci à Uncas pour cette trouvaille !)
 

 
 
 
Vidéo
Une vidéo remarquable pour voir l’intérieur du bâtiment réacteur n°4 : c’est la première fois que nous disposons d’images aussi rapprochées de l’intérieur de l’unité 4. Combien ont été payés ces hommes pour aller dans cet endroit hautement radioactif ? On voit très précisément le couvercle jaune de l’enceinte de confinement, posé sur le côté ouest du niveau technique car le réacteur n°4 était à l’arrêt lors de la catastrophe.
 
 
Voici quelques instantanés extraits de cette vidéo exceptionnelle mise en ligne par aristoman007
 
 

couvercle

 Le couvercle de l’enceinte de confinement
 
drywell4
Enceinte de confinement inondée
 
ouvriers
Ouvriers travaillant au niveau du canal entre l’enceinte de confinement (DW) et la piscine (SFP)
 
toiture
Toiture et murs éventrés par l’explosion du 15 mars 2011
 
 
Photos
Le National Geographic propose quelques séries de photos sur Fukushima, dont celle-ci sur le thème du « nettoyage nucléaire » avec son indissociable corollaire : les déchets !
 
déchets
 
 
Webcam
La terre continue de trembler à Fukushima, comme on peut le constater sur cet enregistrement vidéo de la webcam Tepco de la centrale du 30 novembre 2011.
Tremblement bien visible dans la séquence de 11h à 12h : plusieurs petites secousses à 11h08, 11h10 , 11h17 avec un homme en blanc effectuant un demi-tour sur la passerelle pendant le séisme à 11h17. Les heures indiquées sont celles en haut à droite de l'écran. (source Etienne Servant, Fukushima informations)
 
 
 
Portrait
Masao Yoshida directeur de Fukushima DaiichiLe directeur de la centrale de Fukushima Daiichi, Masao Yoshida, vient d’être hospitalisé. La nature de sa maladie n’a pas été précisée. Il a été présent sans relâche sur le site depuis le début de la catastrophe. Au-delà de son appartenance au système Tepco qui a permis ce désastre, on peut saluer le courage et la ténacité de cet homme qui a fait acte de résistance en décidant d’injecter de l’eau de mer pour refroidir les réacteurs le 12 mars sans l’aval de sa hiérarchie. L’avenir nous dira s’il a eu raison ou pas.  
(source le Monde)
 
 
Photos
Une série de photos publiées par le Mainichi Daily News montrant ces paysages abandonnés et les gens qui vivent près d'eux, tout en soulignant la menace de rayonnement qui continue de hanter le Japon (cliquer sur l'image pour accéder aux photos).
 
photos
 
 
Vidéo
Le Financial Times examine les catastrophe nucléaire de Fukushima 8 mois après la fuite radioactive causée par la catastrophe nucléaire au Japon. Des villages ont été évacués et les terrasses de riz seront bientôt inutilisables car les effets des radiations à long terme continuent à faire des ravages sur l'environnement proche de la centrale nucléaire de Fukushima. FT visite le village près de Fukushima pour entendre les opinions locaux sur les efforts de décontamination du gouvernement.
Vidéo en Anglais dont la bande son peut être sous-titrée en visionnant sur youtube, et ensuite avec le bouton (cc) traduite dans la langue de son choix.
 
 
 
Ressource documentaire
Le site Enformable est une véritable médiathèque : il propose une série d’archives de photos et de vidéos concernant la catastrophe de Fukushima :
photos enformable
----------------------------------------------------
Accès aux autres pages de la catégorie "Voir Fukushima" :
 
 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

kyungjin 04/12/2011 17:23

Double de la video de Aristoman007
http://www.youtube.com/watch?v=Rl6I21nZGvY

Robert 01/12/2011 21:26

La vidéo de Aristoman007 sur le réacteur Nº4 vient d'être retirée par YouTube sur demande de NHK pour "droits d'auteur".
Une grande confusion semble régner en ce moment au sein des media japonais: informations données, puis modifiées, puis retirées ...
Le but de cette vidéo était-il de montrer deux ouvriers apparemment sereinement assis dans ce décor?
A-t-elle ensuite été jugée inopportune au vu des nouvelles "informations" sur l'état des "combustibles fondus"?
Réponse au com. Nº6: ayez votre compteur, voyez les vidéos-conseils de la CRIIRAD pour son utilisation; choisissez des produits alimentaires étrangers ou de préfectures éloignées. Pour ce dernier
point, ayez une liste des noms des préfectures en kanji pour pouvoir les identifier.

Olysh 01/12/2011 19:41

N y allez pas si vous êtes enceinte.

Duvauchelle 01/12/2011 13:15

Merci pour toutes ces infos ,
je reviens au Japon et je pars dans le nord lundi .
je ne connais pas les précautions de sacurité, je suis un peu perdue entre les info alarmistes et le déni... pourriez vous nous dire ce qu'il faut faire
- quand on va aider dans le nord juste une journée
_ quand on vit à Tokyo
pour se prémunir des effets nocifs autant que possible
merci de votre aide

KANES 01/12/2011 12:54

Pour répondre à la copie de DELPHIN :
Dans les messages que je reçois, il a été dit maintes fois que l'Homme est le SEUL responsable des problèmes sur Terre par son comportement tout a fait irresponsable qui n'a qu'un seul but : le
PROFIT !

Comment peut-on oser utiliser le mot "accident", alors qu'il s'agit de la plus grosse catastrophe que l'Humanité n'ait connue ?!

KANES 01/12/2011 12:46

Le 31/3 il m'a été demandé de transmettre à TEPCO, directeur des urgences, le message suivant :
IL FAUT VERIFIER GROSSE FENETRE SUR REACTEUR UN
IL Y A FUITES TURBINES
TRANSMETS MESSAGE à TEPCO A DIRECTEUR URGENCES

Message reçu par radiesthésie le 5 avril 2011

VU JAPON, EMISSION EAU RADIOACTIVE DANS MER RISQUE IRRADIATION HOMME FUTUR
IL VA Y AVOIR CATASTROPHE HUMANITAIRE IMPORTANTE
IL FAUT FAIRE GROS BARRAGE TOUT DE SUITE
Y FAIRE IMPORTANTES PROTECTIONS AFIN Y CONTENIR EAU IRRADIEE
VU IRRADIATION DECROIT PROGRESSIVEMENT, IL FAUT COMPTER SUR LE TEMPS

IL EST NECESSAIRE VITE TROUVER FUITES DANS INSTALLATION
IDEE FUITES : GROSSE OUVERTURE DANS MUR TOUTE LA BORDURE ANNEXE DES TURBINES
VU EAU EST DANS ANNEXE, TECHNICIENS NE TROUVENT PAS FUITES
VU ILS sont EN DANGER, TECHNICIENS FONT ERREURS
VU GRANDE RADIOACTIVITE, ILS NE PEUVENT PAS RESTER LONGTEMPS
ILS ESSAIENT FAIRE IMPOSSIBLE
ILS METTENT EN DANGER LEUR VIE

Récemment, il a été annoncé que la radioactivité abîmera la substance des bâtiments dans le temps, qu'il y aura un risque d'écroulement des réacteurs nucléaires, surtout en cas d'un prochain
Tsunami.
Pour plus, voir http://attentiondanger.over-blog.com

Delphin 01/12/2011 11:48

HARRY BERNAS PHYSICIEN NUCLEAIRE : (Sciences et Avenir d’avril 2011)

Le vocabulaire est trompeur: Il n’existe pas de catastrophe “naturelle”. La Nature est indifférente, les catastrophes sont affaire humaine.
Nous occupons la terre entière: il s’ensuit que l’activité humaine, pacifique ou guerrière, induit des effets à l’échelle planétaire.
Ce n’est pas la géologie qui crée les “désastres”, ce sont des actions humaines telles que la construction d’une ville ou d’une centrale nucléaire sur une faille géologique.
Les phénomènes physiques ou chimiques qui produisent notre énergie n’ont pas à être “maîtrisés”. Ils requièrent évidemment toutes sortes de recherches, mais c’est bien la technologie – le
comportement humain face à la nature – qui nécessite d’être maîtrisé.
Fukushima montre à l’évidence que la mise en œuvre de l’énergie nucléaire met à l’épreuve la capacité humaine à faire face à ses propres choix.


Delphin (pour la copie)

Frédéric Boutet 01/12/2011 10:46

Je milite pour qu'on n'utilise plus le terme "accident" pour la catastrosphe de Fukushima ou Tchernobyl. Ce n'est pas accidentel, ça fait partie du processus, comme les marées noires, les crash
d'avion, l'erreur humaine. C'est inévitable.

"Accident", c'est un carcan mental, une boîte dans laquelle on nous met. Les anglosaxon parlent du "Fukushima disaster". Nous, on utilise plus fréquemment "la catastrophe".

N'oublions pas que 25 après celle de Tchernobyl, un liquidateur qui faisait la grève de la faim à Donetsk est mort sous les coups de pieds des policiers ukrainiens. Puni deux fois. La catastrophe
continue.
http://www.stop-nucleaire31.org/spip.php?article77

Roland 01/12/2011 07:12

La "désinformation" reste recommandée aux grands médias : les terriens n'ont pas besoin de se pencher sur cet accident majeur. Il faut faire confiance à l'exploitant, aux autorités. Cette négation
de la réalité a de terribles conséquences pour les victimes de la catastrophe, le peuple japonais, les peuples de notre vieille terre.
Nous refusons ce choix détestable. Nous réclamons des informations solides, des réponses aux questions que nous posons depuis le 11 mars, une politique rigoureuse de suivi des victimes, de
sauvegarde de la jeune génération, d'accompagnement des habitants des zones contaminées. Nous demandons l'évacuation des enfants et des adolescents, l'élargissement conséquent de la zone
d'évacuation, la mise sur pied d'une cellule onusienne pour maîtriser les suites de l'accident. Une approche rigoureuse s'impose. Le déni de réalité, les tentatives de camouflage se sont retournées
contre leurs promoteurs (voir le cas du célèbre présentateur de la télévision). Le gouvernement doit mettre en oeuvre une politique courageuse, mobiliser le peuple.
Nous devons affronter la contradiction qui oppose le temps des géophysiciens écourté par les prévisions décennales, le temps long dont nous avons besoin pour maîtriser les suites du drame.

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

Actualités sur Fukushima

L'ACROnique de Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Projet Mieruka Fukushima

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Éditions de Fukushima

Publications

Le dernier livre de Jean-Marc Royer

 

 

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -