12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 11:43

Cet article est la traduction française d’une page d’un blog italien,  Giappo Pazzie, qui est le seul site, à ma connaissance, donnant une aussi bonne représentation graphique de l’ensemble des structures d’un réacteur. L’auteur de ces images en perspective a réalisé un travail important, en utilisant toute la documentation existante disponible pour être au plus près du réel. C’est donc un ensemble de documents imagés de qualité qu’il nous livre, qui permettra au plus grand nombre de mieux comprendre la situation à Fukushima Daiichi. 

  

Page originale en italien :

http://giappopazzie.blogspot.com/2011/05/post-tecnico-4-approfondimento-sulla.html?showComment=1306789655060#c6061292040857001931

 

Reproduction et traduction (avec autorisation de son auteur, Luca da Osaka) :

 

1ère partie

 

Pour les lecteurs potentiels : ce message fait partie d'une série de documents provenant de la collecte d’informations d'ordre technique dans le site blog unico-lab, sur divers aspects de l'accident de la centrale Fukushima 1. La publication dans Giappo Pazzie est faite uniquement pour la commodité de pouvoir consulter une synthèse des quatre réflexions que l'auteur a réuni dans cette période et que, tout compte fait, il était intéressant de mettre dans le domaine public. (…)
Merci de votre compréhension.
Mamoru

____________________________________________________________________________________________________
Dans la même série :
Post technique n ° 1 : A propos de l'eau à Fukushima
Post technique n ° 2 : Quelle quantité d'eau y a-t-il dans un réacteur à Fukushima?

publié le 1er mai 2011 
corrections et ajout de nouvelles illustrations le 4 mai 2011
ajout de nouvelles photos à la fin de l’article le 9 mai 2011

Note:
Le modèle présenté dans cet article a été conçu à partir de divers rapports officiels publiés ces dernières années par TEPCO. L'aménagement intérieur se réfère aux ouvrages principaux en béton et à d’anciennes analyses structurelles de l’unité 3 de la centrale de Fukushima 1.
On ne doit donc pas considérer ces illustrations comme des représentations fidèles de la construction proprement dite, mais plutôt comme une "meilleure estimation" provenant de la lecture des données en notre possession. Les images sont proportionnées et l'erreur de représentation est probablement de moins de 5%. Peu de détails techniques peuvent être tirés des illustrations-sources, ce qui fait qu’il manque des compartiments, des escaliers, des portes et des ouvertures de service.

 


Analyse

 

Voici les principales caractéristiques du R3.

 

 tableau-copie-1.jpg

  

 

L’édifice de l’unité 3 (comme les 5 autres sur le site) se compose de 5 étages, selon la norme japonaise ; le premier étage est indiqué 1F.

 

1Locali RB3 trasparenza2a

Représentation schématique en transparence de l’unité 3

 
Les altitudes entre parenthèses correspondent au niveau supérieur de chaque étage par rapport au niveau de référence (passage extérieur des réacteurs 1 et 4, ~ entre 9000 et 10000).

 


B1F (OP-2060)
Le niveau le plus bas est d'environ 12 mètres sous le niveau du sol. C’est la partie la  plus complexe du réacteur en raison de ses installations : la piscine torique, à peu près au centre de ce niveau, entourée d'un mur de 1,5 mètre d'épaisseur, est renforcée par quatre murs diagonaux d’1 mètre d'épaisseur qui donnent à la structure une forme octogonale. Le tout repose sur une dalle de béton d'environ 4,5 mètres d'épaisseur.

 
2R3_B1F.png

 

D'autres installations de secours sont présentes à ce niveau :
- 4 pompes de circuit de RHR (Residual Heat Removal = suppression de chaleur résiduelle) et leurs échangeurs de chaleur
- 1 (quantité à confirmer) pompe du circuit HPCI (Hight Pressure Coolant Injection = injection de liquide de refroidissement à haute pression) 


1F (OP 10200)
C'est le premier étage au-dessus du sol du R/B (Reactor Building = bâtiment du réacteur) du R3 (réacteur n°3). Il présente une ouverture sur le côté opposé au T/B (Turbine Building = bâtiment des turbines) qui se prolonge à l'extérieur du bâtiment.  La partie rouge représente la salle où les tuyaux qui transportent la vapeur d'eau de la cuve du réacteur rejoignent le T/B.
Les murs ont environ 1 300 mm d'épaisseur.


3R3_1F.png

 

 

 

2F (OP 18700)
Le plafond de cet étage a environ la même hauteur que celle du T/B proche. Juste au-dessus de la salle du passage des tuyaux de vapeur de 1F, il y a une salle qui est utilisée pour les opérations de secours en cas de besoin.

 

4R3_2F.png

 

 

3F (OP 26900)
A partir de ce niveau, la structure commence à se rétrécir considérablement autour du D/W (Dry Well = enceinte de confinement en béton) et on commence à voir le fond de la piscine (en vert) dans laquelle sont placées les barres de combustible retirées du réacteur. 

5R3_3F.png

 

Le plan présente des murs extérieurs de 900 à 1 100 mm d'épaisseur, tandis que la piscine du combustible, qui est, à l'intérieur du bâtiment, à environ 3 mètres de l'intérieur des murs extérieurs, est dotée de murs de 1 400 à 1 850 mm.


4F (OP 32300)
De la même manière qu’on le voit dans le cadre du plan précédent, nous voyons aussi ici le développement de la structure de confinement de la piscine de combustible (toujours vert) et le réservoir utilisé pour l'inondation du D/W lors de la manipulation des barres quand le réacteur est arrêté.

6R3_4F.png

 

L'épaisseur des murs extérieurs va jusque 600 mm, tandis que plus de renforts sont notés aux extrémités opposées du D/W avec une épaisseur similaire à un niveau inférieur.
Dans les images, pour plus de commodité de lecture, il apparaît que le « plafond » de béton qui ferme le sommet du D/W protège également le sommet du réacteur.


5F (OP 39920)
C'est le niveau technique sur lequel sont réalisés les chargements et les déchargements de la cuve.
Il devrait être équipé d'une machine pour le changement de carburant qui se déplace sur des rails et permet le transfert de la cuve du réacteur à la piscine pendant les temps d'arrêt. 


(Note de Toto - Unicolab)
Le changement de combustible est fait entièrement sous l'eau, pour aucune raison les barres ne doivent être retirées de l'eau pendant le ravitaillement. Les barres sont regroupées en assemblages qui ont un crochet après avoir été harponnés. Toute la partie supérieure de la PCV (Pressure Containment Vessel = enceinte de confinement) est inondé, on ouvre les vannes qui communiquent avec la PCV et la piscine à travers un mécanisme à deux portes, les barres sont transférées de la cuve du réacteur à la piscine. Le niveau technique est utilisé pour soutenir la couverture du PCV qui est aussi celle du RPV. Selon l'activité de la couverture du RPV, les opérateurs décident ou non de puiser dans la piscine dont le but est plus d’être un bouclier anti-radiation que d’être là pour le refroidissement.


7R3_5F.png


Le niveau 5F du R4 selon le schéma ci-dessous (désolé pour la simplicité du graphisme):


 8nenryou pool R4

Vue en plan et en coupe du niveau 5F du R4 (shéma simplifié)


Dans le cas illustré de la figure (R4), après l’inondation de la partie supérieure du D/W, les barres sont transférées par un canal de 8 mètres de profondeur à l'intérieur de la piscine de combustible usé, qui est encore plus profonde que le plancher de la 5F, ce qui semble être en accord avec l'ensemble des plans du R3 qui donnent environ 13 mètres de profondeur du niveau de 5F jusqu’au fond de la piscine de carburant.


CRF (OP 47820) - « Crane Floor » (= niveau supérieur)
Ce n'est pas un véritable étage, mais plutôt un niveau juste au-dessus du niveau 5F, où sont placées les rails du pont roulant du réacteur. Dans cette zone, toutes les parois ont une épaisseur de 300 mm.

 

 

9R3_CRF.png

 

Les structures de renforcement de cette partie sont indicatives, parce qu'il n'y a pas de données sur la forme exacte des chevrons et autres structures de consolidation de la structure.

 


RF (OP 55720) - "Roof" (= toit)
Le toit de l'édifice achève la construction.

 

91R3_RF.png

 

Voici un résumé de la taille du bâtiment principal et la hauteur indicative des différents étages. Dans la vue en plan on peut voir la position du centre de la cuve du réacteur, du côté de la T/B (vers la mer, si vous regardez les photos).

 

92Locali_R3_DWG.png 

Principales dimensions du R/B 3 (en mm, sauf indication contraire)

  

Le réacteur n°3 de Fukushima Daiichi (2ème partie)

La comparaison avec l'état actuel

Pour lire la suite, cliquer ici : 

http://fukushima.over-blog.fr/article-le-reacteur-n-3-de-fukushima-daiichi-2eme-partie-76486681.html 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

Christian 13/06/2011 00:57


Bonjour, vous faites un travail remarquable d'information sur la catastrophe de fukushima.
Pour essayer faire avancer les prises de consciences sur la responsabilité française dans cette catastrophe et les futures à venir, j'ai lancé sur le web une pétition demandant à AREVA notre
champion mondial du nucléaire, de sortir définitivement son combustible MOX au plutonium de toutes les centrales de la planète qui en contiennent.

A ce jour 228 personnes ont signé cette pétition, si nous sommes des milliers, dizaines de milliers ou plus, cette pétition sera remise à la fois à Mme Lauvergeon PDG d'AREVA et aux candidats à la
présidence qui seront obligés de se positionner sur le retrait du plutonium du fonctionnement des centrales nucléaires.
le lien vers la pétition :
http://www.mesopinions.com/petition-pour-le-retrait-du-combustible-mox-de-toutes-les-centrales-nucleaire-d-la-planete-petition-petitions-b2bc8d0d270a04e27179c3e9b3fa70c4.html


  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

Agenda

Jeudi 7 septembre 2017, 17h06
Dominique Balaÿ, demain 7 septembre sur la radio suisse RTS - Espace 2
Le titre de l'émission est MAGNETIQUE, c'est une quotidienne autour de la musique animée par Anne GILLOT.
Elle l'interrogera sur l'histoire et les motivations du projet "Et pendant ce temps là à Fukushima" qu'il mène depuis 2011 en invitant des artistes à produire une œuvre ou à simplement à s'exprimer sur la catastrophe de Fukushima.
 
Mardi 12 septembre à 20h
Projection/débat du film "Fukushima : Les voix silencieuses" à Grenoble.
Les 2 réalisateurs, Chiho Sato et Luca Rue, seront présents au débat.
Lieu: Antigone, 22 rue des violettes 38100 Grenoble
Entrée gratuite sans réservation
 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -