7 avril 2021 3 07 /04 /avril /2021 13:03
La Hague et Fukushima : la question des quantités de tritium dans l’eau contaminée

Quelle est la quantité de tritium (1) dans les réservoirs de Fukushima ?

- L'activité était de 817 TBq de tritium (3) le 30/3/2013   (1 Térabecquerel = 1000 milliards de Becquerels ; 1 Bq c'est une désintégration par seconde) (2).
- Elle était de 760 TBq le 24/03/2016 (4)
- Elle était de 869  TBq le 12 mars 2020 (5)


Environ deux grammes de tritium à Fukushima sont à l’origine de cette activité, ces deux grammes sont dilués dans un million de m3, mais la dangerosité de ce produit est très sous-évaluée ! 
En effet, 869 000 milliards divisé par un milliard de litres, ça fait quand-même 869 000 Becquerels par litre !
Pourquoi cette diminution entre 2013 et 2016 ? Le chiffre de 2013 vient du ministère de l'Industrie japonais, et il totalise les apports annuels depuis 2011. Mais la "demi-vie" du tritium est de 12 ans, et donc le "stock" diminue petit à petit, les becquerels du début ont maintenant presque diminué de moitié, ce total est surévalué. 
En plus, depuis 2014, ils remplissent nettement moins de réservoirs qu'au début.
Et aujourd’hui ? En prolongeant la courbe, le total actuel (fin mars 2021) ne devrait pas dépasser 900 Tbq.

À la Hague, le maximum du rejet autorisé de tritium dans l’eau est de 18 500 TBq / an, et le maximum de rejet autorisé de tritium gazeux est de 150 TBq/an (record de 71,6 TBq de rejet dans l’air en 2017, voir la très intéressante note sur le tritium (6).
Cependant, nous devons tenir compte du rejet liquide réel annuel qui était de 13 200 TBq en 2019.

 

Source : Rapport d’information du site de la Hague, Orano, 2019 (8)

Source : Rapport d’information du site de la Hague, Orano, 2019 (8)

Nous pouvons supposer que le rejet réel en 2020/2021 soit de l'ordre de 13 000 TBq/an.
Le calcul de la durée qu’il faudrait pour rejeter l’équivalent des eaux contaminées de Fukushima donne donc (900/13000)*365.25 = 25.3 jours, soit un peu moins d’un mois, c’est-à-dire qu’en un an, la Hague déverse dans la Manche au moins douze fois autant de tritium que tout ce qui se trouve dans les réservoirs de Fukushima !
Dans le cas du maximum autorisé, cela donnerait (900/18500)*365 = 17,8 jours.

Dans tous les cas, le rejet annuel de tritium "liquide" à la Hague est bien plus élevé que tout ce qui se trouve dans les réservoirs de Fukushima (10) !

 

Philippe Looze

Nous remercions l’ACRO pour sa collaboration.



_____________________________________________

(1) Dossier sur le tritium : http://tinyurl.com/jjaenhf

(2) Dossier sur la radioactivité : http://tinyurl.com/z4f9gcb

(3) Document en japonais du METI (Ministère de l'Industrie) : http://www.meti.go.jp/earthquake/nuclear/pdf/140115/140115_01c.pdf  (15/01/2014)
Voir le graphique à la page 15. Pour la traduction, utilisez https://www.deepl.com/translator
Ce lien a été trouvé dans ce rapport :
http://fukushima-diary.com/2014/02/total-tritium-in-contaminated-water-increasing-by-330-trillion-bq-per-year-beyond-discharge-able-amount/

(4) Katsumi Shozugawa et alii, “Landside tritium leakage over through years from Fukushima Dai-ichi nuclear plant and relationship between countermeasures and contaminated water”    https://www.nature.com/articles/s41598-020-76964-9

(5) https://www.tepco.co.jp/en/decommission/progress/watertreatment/images/200324.pdf

(6) Note de la Criirad : « France / Contamination en tritium dans l’environnement - Une pollution qui ne doit pas être banalisée » : https://www.criirad.org/actualites/dossier2019/Note_CRIIRAD_tritium.pdf
Dans ce document on parle aussi des rejets de tritium dans l’air qui ne sont pas du tout négligeables en France !

(7) https://fr.wikipedia.org/wiki/Tritium_dans_l%27environnement

(8) Rapport d’information du site de La Hague, Orano, 2019 : https://www.orano.group/docs/default-source/orano-doc/groupe/publications-reference/rapport-tsn-la-hague-2019.pdf (pages 54 & 55)

(9) Pour plus  de détails au sujet des rejets de divers autres radionucléides, voir les travaux du Groupe Radio Écologie Nord-Cotentin qui datent des années 90. Pour les incidents à la Hague, lire à partir de la page 186 du volume 1 : http://www.gep-nucleaire.org/norcot/gepnc/sections/travauxgep

(10) Nous ne comparons que les quantités de tritium. Il y a bien d’autres éléments radioactifs dans les rejets de l’usine de La Hague et dans les cuves d’eau contaminée de Fukushima. Pour ce qui concerne La Hague, les autres radionucléides sont les iodes, le carbone 14, le strontium 90, les césiums 134 et 137, le ruthénium 106, le cobalt 60 et plus de 60 autres émetteurs alpha, bêta et gamma (même source que la note 9, tableaux 8-1 à 8-5 p. 21 à 25 du volume 1).

 

_________________________

Illustration d’entête : sources Francetvinfo, Greenpeace et L’Est Républicain

Partager cet article

Repost0

commentaires

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

 

BD : Fukushima-Chronique d'un accident sans fin

Live spécial Fukushima du 2 mars 2021 en replay
avec Bertrand Galic, scénariste,

et Pierre Fetet, auteur du dossier documentaire

Liens pour le live : Facebook, Youtube ou Twitch

 

Webinaire : Fukushima 10 ans : quelles réalités ?

7 experts japonais et français analysent la situation actuelle

Événement organisé par la Criirad

11h-13h, 14h-15h30

Regarder sur Youtube

 

Spectacle

Le spectacle d'Audrey Vernon "Fukushima, work in progress" est disponible en ligne à cette adresse :

https://www.imagotv.fr/spectacles/fukushima_work_in_progress

 

 

 

Chaîne vidéo du blog de Fukushima

 

 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

L'ACROnique de Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Projet Mieruka Fukushima

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

 

 

Éditions de Fukushima

Publications

Le dernier livre de Jean-Marc Royer

 

 

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -