4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 17:15
Hommage au « dernier homme de Fukushima », Naoto Matsumura

Au moment où Naoto Matsumura s'apprête à témoigner en Europe de ce qu'est réellement une catastrophe nucléaire, Elyane Rejony lui rend hommage avec ce très beau texte, émouvant et profond.

 

Hommage au « dernier homme de Fukushima »

Naoto Matsumura

 

 

Le printemps arrive dans nos garrigues, le Ventoux sur l’horizon bleuit, les mésanges chantent le printemps, il fait bon sur la Terre.

Derrière les grands cyprès, Tricastin ronronne sans bruit.

 

Là-bas, à Fukushima, les cerisiers en fleurs allument leurs bourgeons, le ciel joue à sourire, et l’horizon respire.

Mais tout n’est que mensonge. Le bonheur visible n’est que malheur caché. La vie est Mort.

Tout est Mort sur les buissons verts. Tout est Mort dans l’espoir du monde.

Les flèches des radiations transpercent la matière. Chaque seconde. Par millions.

 

Les oiseaux innocents volent, dans le ciel clair, comme avant. Les cadavres d’animaux abandonnés ont séché. Toutes ces bêtes oubliées dans le maelstrom de l’horreur.

 

Naoto Matsumura, debout, face au futur perdu, est revenu vivre, seul avec les chats rescapés en quête de caresses, les chiens fidèles oubliés, les vaches aux yeux doux, les chevaux affamés ; il sourit et survit en Paradis perdu, nourrit ses frères vivants, guérit les éclopés, oubliés et tremblants ; il vit dans le dénuement, les aide à vivre, pauvres innocents, victimes autant que lui, ignorants et vivants, dans les claires solitudes de Paradis perdu

Debout, face à ceux qui nous tuent.

 

Il boit et mange la Mort, son corps est plein de Mort invisible

Derrière son beau sourire d’homme qui aime vivre, vivre, comme tous les vivants il sait.

Il sait mais il vit sa vie de résistant qui mange et boit la Mort chaque jour, souriant, avec ses petits frères aux doux regards aimants, simples êtres vivants, condamnés tous ensemble par l’Apprenti Sorcier qui joue avec le monde.

 

Il est l’humanité. L’humanité perdue par ceux qui nous tuent.

 

Il est la vie. La vie perdue par ceux qui nous tuent.

 

Il témoigne, sourit et nous le regardons.

Nous serons peut-être comme lui, un jour, en garrigues désertes, nourrissant les bêtes abandonnées, si la Mort invisible, concoctée patiemment, recouvre nos destins de son voile transparent.

 

Il nous faut vivre, vivre en résistant. Vivre malgré ceux qui nous tuent,

Ceux qui ont généré les paradis perdus

 

Naoto Matsumura, merci d’aimer la vie, autant que nous l’aimons.

 

Les flèches des radiations transpercent la matière. Chaque seconde. Par millions.

 

 

 

                                   © Elyane REJONY – Mars 2014-

                             

     

 

___________________

 

Photo d’entête © Antonio Pagnotta

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

Bex-Dalayeun Nicole 18/03/2014 15:11

Le texte de Elyane est très émouvant

philippe enoshima 10/03/2014 16:18

Hier à la tv sur france 2 j'ai pu voir la manif contre la centrale de Fessenheim avec en tête de cortège,Naoto Matsumura, apparemment il n'a pas été interviewé par france 2 /BFM,chaînes
d'état en l'occurance, est ce que les journalistes --ils font ce qu'ont leur dit, sinon ils perdront leur emploi---ont eu peur de sa réponse. Ça aurait été étonnant que les autres chaînes fassent autrement. Je ne sais pas , est ce que certains d'entre vous ont pu voir une interview de Naoto sur d'autres chaînes d'état?

Pierre Fetet 18/03/2014 21:26

La "teneur" de la tournée ne peut pas être résumée à un passage éclair chez Ruquier... Je restituerai tout ce qui a été fait petit à petit. Il faut juste nous laisser le temps. Naoto Matsumura n'est pas venu fermer des réacteurs ; il n'en a pas le pouvoir, ni en France, ni au Japon. En revanche, tous ceux qui l'ont rencontré ont été émus de son témoignage et il est impossible que cela n'ait aucune conséquence.

Bex-Dalayeun Nicole 18/03/2014 15:07

Il est passé chez Laurent Ruquier sur la 2 et bien évidemment aucune question essentielle ne lui a été posée, ni là ni ailleurs et toutes lces manifestation stériles ne changeront rien aux décisions des Japonais et des Français qui contournent et fon patienter. Ce que nous devons reprocher au nucléaire n'est pas "d'exister", c'est un fait, mais d'oser le manque de maîtrise voire d'anticipation ? ...... Même si j'estime que ces questions ont été approfondies et qu'il a été décidé qu'il fallait intégrer le sacrifice humain : le "prix à payer" pour une énergie propre et peu chère laquelle contribuera à une absurde consommation de surabondance au détriment de notre autre moitié. Le nucléaire lave donc plus blanc que blanc et présentera la note du démantèlement et des déchets au futures générations. Alors, s'émouvoir de "l'animal", lui donner quelque importance ...... quelques agités ont tenu les habituels discours. Je suis très satisfaite que Naoto Matsumura ait pu s'éloigner quelque temps de cette zone sinistrée. Je suis très déçue de la teneur de la tournée.

Ginette MARTIN 11/03/2014 08:39

Dimanche soir, FR3 a présenté une image des manifestants à Fessenheim pendant une petite minute. On a annoncé le nombre des manifestants mais je ne me rappelle plus le nombre annoncé.

atheaum 11/03/2014 06:54

Nada, les salaires de l'audiovisuel sont trop élevés pour qu'il y est la moindre sortie de rail (snif), ils en parle mais de loin.
Une bonne émission radio : Terre à terre La raffinerie d'uranium Comurhex de Malvési.
http://www.franceculture.fr/emission-terre-a-terre-la-raffinerie-d-uranium-comurhex-de-malvesi-2014-01-25

Roland 10/03/2014 16:04

Un voyage précieux, qui nous permet de rappeler nos doléances, nos revendications, d'affirmer notre soidarité au peuple japonais, à la révolution des hortensias.

atheaume 10/03/2014 07:31

nous somme tous des Naoto Matsumura en puissance, un jour, un autre "accident" arrivera, je ne le souhaite bien évidement pas mais il arrivera, comme le printemps arrive.
on peut toujours le glisser sous le tapis, à chaque fois on en prend pour 24milles ans.

J.- Jacques Rettig 06/03/2014 23:19

Oui, Naoto, je vous comprends et m'incline devant vous.
Ami(e)s du monde entier, Femmes,Hommes debout et lucides, soyons fermes; n'attendons pas que d'autres fassent ce que nous pouvons faire. Agissons. Nommons " criminels " les criminels. Ne nous
gênons pas de lancer le " J'ACCUSE ". Car on veut nous faire accepter l'INACCEPTABLE.

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -