4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 17:15
Hommage au « dernier homme de Fukushima », Naoto Matsumura

Au moment où Naoto Matsumura s'apprête à témoigner en Europe de ce qu'est réellement une catastrophe nucléaire, Elyane Rejony lui rend hommage avec ce très beau texte, émouvant et profond.

 

Hommage au « dernier homme de Fukushima »

Naoto Matsumura

 

 

Le printemps arrive dans nos garrigues, le Ventoux sur l’horizon bleuit, les mésanges chantent le printemps, il fait bon sur la Terre.

Derrière les grands cyprès, Tricastin ronronne sans bruit.

 

Là-bas, à Fukushima, les cerisiers en fleurs allument leurs bourgeons, le ciel joue à sourire, et l’horizon respire.

Mais tout n’est que mensonge. Le bonheur visible n’est que malheur caché. La vie est Mort.

Tout est Mort sur les buissons verts. Tout est Mort dans l’espoir du monde.

Les flèches des radiations transpercent la matière. Chaque seconde. Par millions.

 

Les oiseaux innocents volent, dans le ciel clair, comme avant. Les cadavres d’animaux abandonnés ont séché. Toutes ces bêtes oubliées dans le maelstrom de l’horreur.

 

Naoto Matsumura, debout, face au futur perdu, est revenu vivre, seul avec les chats rescapés en quête de caresses, les chiens fidèles oubliés, les vaches aux yeux doux, les chevaux affamés ; il sourit et survit en Paradis perdu, nourrit ses frères vivants, guérit les éclopés, oubliés et tremblants ; il vit dans le dénuement, les aide à vivre, pauvres innocents, victimes autant que lui, ignorants et vivants, dans les claires solitudes de Paradis perdu

Debout, face à ceux qui nous tuent.

 

Il boit et mange la Mort, son corps est plein de Mort invisible

Derrière son beau sourire d’homme qui aime vivre, vivre, comme tous les vivants il sait.

Il sait mais il vit sa vie de résistant qui mange et boit la Mort chaque jour, souriant, avec ses petits frères aux doux regards aimants, simples êtres vivants, condamnés tous ensemble par l’Apprenti Sorcier qui joue avec le monde.

 

Il est l’humanité. L’humanité perdue par ceux qui nous tuent.

 

Il est la vie. La vie perdue par ceux qui nous tuent.

 

Il témoigne, sourit et nous le regardons.

Nous serons peut-être comme lui, un jour, en garrigues désertes, nourrissant les bêtes abandonnées, si la Mort invisible, concoctée patiemment, recouvre nos destins de son voile transparent.

 

Il nous faut vivre, vivre en résistant. Vivre malgré ceux qui nous tuent,

Ceux qui ont généré les paradis perdus

 

Naoto Matsumura, merci d’aimer la vie, autant que nous l’aimons.

 

Les flèches des radiations transpercent la matière. Chaque seconde. Par millions.

 

 

 

                                   © Elyane REJONY – Mars 2014-

                             

     

 

___________________

 

Photo d’entête © Antonio Pagnotta

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bex-Dalayeun Nicole 18/03/2014 15:11

Le texte de Elyane est très émouvant

philippe enoshima 10/03/2014 16:18

Hier à la tv sur france 2 j'ai pu voir la manif contre la centrale de Fessenheim avec en tête de cortège,Naoto Matsumura, apparemment il n'a pas été interviewé par france 2 /BFM,chaînes
d'état en l'occurance, est ce que les journalistes --ils font ce qu'ont leur dit, sinon ils perdront leur emploi---ont eu peur de sa réponse. Ça aurait été étonnant que les autres chaînes fassent autrement. Je ne sais pas , est ce que certains d'entre vous ont pu voir une interview de Naoto sur d'autres chaînes d'état?

Pierre Fetet 18/03/2014 21:26

La "teneur" de la tournée ne peut pas être résumée à un passage éclair chez Ruquier... Je restituerai tout ce qui a été fait petit à petit. Il faut juste nous laisser le temps. Naoto Matsumura n'est pas venu fermer des réacteurs ; il n'en a pas le pouvoir, ni en France, ni au Japon. En revanche, tous ceux qui l'ont rencontré ont été émus de son témoignage et il est impossible que cela n'ait aucune conséquence.

Bex-Dalayeun Nicole 18/03/2014 15:07

Il est passé chez Laurent Ruquier sur la 2 et bien évidemment aucune question essentielle ne lui a été posée, ni là ni ailleurs et toutes lces manifestation stériles ne changeront rien aux décisions des Japonais et des Français qui contournent et fon patienter. Ce que nous devons reprocher au nucléaire n'est pas "d'exister", c'est un fait, mais d'oser le manque de maîtrise voire d'anticipation ? ...... Même si j'estime que ces questions ont été approfondies et qu'il a été décidé qu'il fallait intégrer le sacrifice humain : le "prix à payer" pour une énergie propre et peu chère laquelle contribuera à une absurde consommation de surabondance au détriment de notre autre moitié. Le nucléaire lave donc plus blanc que blanc et présentera la note du démantèlement et des déchets au futures générations. Alors, s'émouvoir de "l'animal", lui donner quelque importance ...... quelques agités ont tenu les habituels discours. Je suis très satisfaite que Naoto Matsumura ait pu s'éloigner quelque temps de cette zone sinistrée. Je suis très déçue de la teneur de la tournée.

Ginette MARTIN 11/03/2014 08:39

Dimanche soir, FR3 a présenté une image des manifestants à Fessenheim pendant une petite minute. On a annoncé le nombre des manifestants mais je ne me rappelle plus le nombre annoncé.

atheaum 11/03/2014 06:54

Nada, les salaires de l'audiovisuel sont trop élevés pour qu'il y est la moindre sortie de rail (snif), ils en parle mais de loin.
Une bonne émission radio : Terre à terre La raffinerie d'uranium Comurhex de Malvési.
http://www.franceculture.fr/emission-terre-a-terre-la-raffinerie-d-uranium-comurhex-de-malvesi-2014-01-25

Roland 10/03/2014 16:04

Un voyage précieux, qui nous permet de rappeler nos doléances, nos revendications, d'affirmer notre soidarité au peuple japonais, à la révolution des hortensias.

atheaume 10/03/2014 07:31

nous somme tous des Naoto Matsumura en puissance, un jour, un autre "accident" arrivera, je ne le souhaite bien évidement pas mais il arrivera, comme le printemps arrive.
on peut toujours le glisser sous le tapis, à chaque fois on en prend pour 24milles ans.

J.- Jacques Rettig 06/03/2014 23:19

Oui, Naoto, je vous comprends et m'incline devant vous.
Ami(e)s du monde entier, Femmes,Hommes debout et lucides, soyons fermes; n'attendons pas que d'autres fassent ce que nous pouvons faire. Agissons. Nommons " criminels " les criminels. Ne nous
gênons pas de lancer le " J'ACCUSE ". Car on veut nous faire accepter l'INACCEPTABLE.

jacques laurentin 05/03/2014 10:51

L’intention est louable mais si on lit bien les articles du site dédié, il y a quelque chose qui me dérange. En effet sans le vouloir, les gens qui organisent ce voyage popularisent l’idée qu’il faut accepter la radioactivité et que l’on peut vivre dans une région contaminée puisque l’on pourrait y aller et venir comme ça ou faire venir quelqu’un de là-bas sans précaution particulière. La plupart de ces gens m’ont parfois l’air un peu inconscient et n’ont pas l’air d’avoir une véritable compréhension de la chose radioactive. Il y a souvent dans leur discours une confusion évidente (certes très fréquente et souvent reprise par le lobby dont je fais partie malgré moi) entre l’exposition et la contamination. Moi c’est mon métier et je suis choqué par certaines des affirmations du site, et reprises à l’envie.
Encore une fois lorsque l’on est dans une zone à 20 mSv/an, l’important est beaucoup moins le débit de dose ambiant qui vous irradie que la contamination que vous absorbez en vivant, respirant et mangeant sur place.
Lorsque vous mesurez 2 µSv/h, cela ne signifie pas seulement que vous prenez sur un an 2 x 24 x 365 /1000 = 17,5 mSv/an. Cela signifie que pour passer de 0,05 µSv/h (le bruit de fond avant Fukushima) à 2 µSv/h, il faut une contamination au sol dont le césium 134/137 (les seuls radioéléments de la contamination que l'on mesure facilement) génère environ 1,95 µSv/h à 1m du sol.
Or pour faire 1,95 µSv/h à 1 m du sol, il faut de l'ordre de 200 Bq/cm² en Cs134/137 et pour la totalité du spectre (tous les radioéléments) environ 2 fois plus, soit de l'ordre de 400 Bq/cm². Cela signifie que lorsque vous mesurez ça, vous êtes dans une zone très hautement contaminée (dans un site nucléaire français, le zonage "max" commence à 4 Bq/cm²) par des radioéléments qui n'existent pas à l'état naturel et que parmi ces radioéléments environ 10% sont des transuraniens émetteurs alpha (plutonium, américium et autres joyeusetés ...) à très longues périodes et très radiotoxiques.
Lorsque vous vivez, respirez et mangez sur place, vous intégrez cette radioactivité, ce qui signifie chaque jour, des dizaines de Bq de transuraniens qui viennent se fixer et s'accumuler dans votre organisme. Avec ces coefficients de transfert et les tables de radiotoxicité de chaque radioélément (déjà très minimisantes), ce sont non plus des milliSieverts mais des Sieverts que vous intégrez sur une année. Il est donc totalement faux de penser que l'on ne prend que quelques milliSieverts par an dans une zone à 2 µSv/h après un accident nucléaire majeur, on prend en réalité des milliers de fois plus, d'où un risque de cancers radioinduits bien réel (officiellement 10% par Sievert supplémentaire). Songez qu'officiellement un Becquerel de Pu239 induit par inhalation à lui seul de l'ordre de 0,1 mSv ... un seul Bq ... et ce sans tenir compte de l'effet de proximité dans l'organisme qui tend à minimiser fortement la dose officielle ... (voir aussi les expérience de Charles Sanders à Hanford où l’on s’est aperçu que 100% des milliers de rats testés ayant reçu une dose par inhalation d’un seul petit Bq de 239Pu ont développé un cancer du poumon dont 20% ont métastasé … pour un seul petit Bq … )
Il est repris également dans les articles du site le lieu commun comme quoi la radioactivité naturelle de l’homme est de 6000 Bq en potassium 40 : oui mais c’est simplement sans rapport : le potassium 40 est un béta de faible radiotoxicité et effectivement il est naturel. Lorsque l’on parle de Bq en radioactivité il faut dire un Bq de quoi : un Bq d’alpha (américium, plutonium etc) est environ 10 000 fois plus radiotoxique qu’un Bq de Césium par exemple ; malheureusement dans un inventaire radioactif après un accident nucléaire majeur il n’y en a pas 10 000 fois moins.
Il faut que les gens comprennent que la plupart des radioéléments dangereux dégagés par un réacteur nucléaires en perdition n’existent pas à l’état naturel et encore moins sous cette forme d’aérosols micro-concentrés. Pour cette raison, on ne peut pas décemment comparer radioactivité naturelle et artificielle.
Je rappelle aussi que pour faire une zone interdite type Tchernobyl il ne faut que quelques Curies par km2 (quelques centaines de kBq/m²) des radioéléments présents dans un combustible usé, soit quelques grammes par km2, je rappelle que les doses létales à moyen terme pour le plutonium 239 par inhalation sont de l'ordre du microgramme, qu'il y avait plusieurs centaines de tonnes de combustible dans les réacteurs et piscines de Fukushima avant que la moitié ne soit totalement pulvérisée et que la contamination dans la région où Naoto vit est a minima de l’ordre de la centaine de Bq par cm2 juste en Cs134/137... Même si les alpha sont difficiles à mesurer et que l’on préfère ne pas en parler, il y en a beaucoup dans cette contamination (americium 241, plutonium 239 etc … ) …
Malgré donc les idées que vous tendez à populariser, Naoto n’est pas si inoffensif que cela pour les personnes qui l’entourent lorsqu’il n’est pas « lavé ». En effet on peut estimer qu’il porte sur lui et ses vêtements a minima 100 Bq/cm² de Cs134/137, soit sur toute la surface de son corps (environ 2 m2) : 2 x 10 000 x 100 = 2 000 000 Bq de Cs134/137 et son activité alpha est vraisemblablement de l’ordre de 200 000 Bq : c’est beaucoup ! Si l’on se base sur les ratio de Tchernobyl ou 5% de la radioactivité était due à des particules chaudes de combustible : il reste sur lui environ 100 000 Bq d’alpha sous cette forme, soit quelques centaines de particules chaudes inhalables de quelques µm et de plusieurs centaines de Bq d’alpha chacune qu’il faudrait bien se garder d’inhaler au même titre par exemple que des particules d’amiante.
Évidemment Naoto est avant tout une victime mais n'en oubliez pas pour autant les précautions sanitaires élémentaires à prendre lorsqu'il arrivera ... Ce gars-là doit être sacrément contaminé … Pourquoi d’après vous son anthropogammamétrie n’a pas été rendue publique ?
Pour votre sécurité et celle des gens qui le côtoieront, il suffit de penser à lui donner des vêtements neufs et à lui faire prendre une douche à son arrivée ... (Ce que je dis est bien sur valable pour toute personne ayant séjourné dans la zone). Je sais que c'est là tout le malaise avec une victime que l'on a encore l'impression d'exclure mais sa venue et la compassion que l'on peut avoir pour lui ne doivent pas faire oublier le risque bien réel qu'il a de contaminer tout ce qui l'entoure ... Ce n’est pas de la discrimination : c’est du bon sens … Une fois « propre », Naoto effectivement n’est pas dangereux mais je le répète : il faut le faire se laver et changer de vêtements avant de commencer sa tournée. Pour le reste j'espère que son témoignage servira à quelque chose et je lui souhaite une longue vie même si je suis bien persuadé qu’il verra sur lui tôt ou tard les effets de son extrême contamination.
Maintenant j’espère aussi que votre discours autour de lui sera plus nuancé : pour ma part je pense que Naoto a une grande force de caractère mais je ne crois pas que ce soit un combattant à proprement parler, c’est avant tout une victime et s’il est resté sur place c’est parce qu’il sentait qu’il n’avait pas le choix. Je redirai donc pour finir qu’il faut prendre garde au discours qui tend à populariser l’idée selon quoi il faut accepter les contaminations radioactives et que l’on pourrait vivre normalement dans de tels environnements. C’est évidemment faux. Malgré ce que tente de faire le gouvernement japonais, aucun retour ne devrait être possible dans ces zones avant des milliers d’années. La reprise d’une activité là-bas ne contribuera qu’un peu plus à la dispersion du poison.

babelouest 07/03/2014 07:49

Mais bien entendu, tout le monde en est conscient.

De même qu'il faut être conscient que désormais, c'est le monde entier qui de jour en jour supporte davantage de pollution radioactive.: l'humanité est en sursis désormais. Il serait d'une grande inconscience, de ne pas l'intégrer dans notre vision de l'avenir.

Naoto se sait condamné : nous le sommes tous. La naissance est de toute façon une maladie mortelle.

Fred 04/03/2014 17:51

Magnifique texte qui résume bien la vie d un être hors du commun qui préfère prendre soin des animaux restés là-bas que de sauver sa propre vie rendons lui hommage comme il faut une fois arriver chez nous et que dieux protège Naoto Matsumura !!!!

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

Actualités sur Fukushima

L'ACROnique de Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Projet Mieruka Fukushima

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Éditions de Fukushima

Publications

Le dernier livre de Jean-Marc Royer

 

 

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -