14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 08:36

Brume sur la centrale dans la matinée du 5 août 2013

La première photo aérienne montre bien la concentration de brume sur la centrale, au niveau des turbines et du port. La seconde photo est de date inconnue mais probablement du 5 août également car la brume est aussi visible, sous un autre angle, et en arrière plan.

Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)

Heureusement que Moxnews a sauvegardé cette vidéo de NHK qui ne semble plus disponible par ailleurs. Aucun grand média étranger n’a repris cette info réelle qui a été transformée en un hoax disant que l’eau du port de Fukushima bouillait ! Technique de désinformation qui marche bien évidemment et qui permet ensuite de dénigrer les lanceurs d’alerte.

En fait, ce 5 août 2013, Tepco a annoncé que de la vapeur est sortie du réacteur n°3 de 7h30 à 12h05. Au mois de juillet 2013, Tepco avait pris soin de diffuser plusieurs vidéos de ce phénomène récurent. Mais pour le 5 août, Tepco a choisi de ne pas diffuser d’image.

Selon un blogueur japonais, la radioactivité a augmenté ce jour-là.

Et aujourd’hui 13 septembre 2013, surprise surprise : Tokyo ayant les JO en poche, Tepco peut à nouveau annoncer que de la vapeur radioactive sort du réacteur n°3.

Nettoyage du 1er niveau du réacteur 3

Un robot a nettoyé des gravas dans la zone sud-ouest du premier étage du réacteur 3. Ce chantier a été terminé le 23 août 2013.

En savoir plus

Voir Fukushima (58)

Images de la piscine 4

Le 26 août 2013, Tepco a publié la carte des décombres de la piscine 4 mais il semble extrêmement difficile de retirer les assemblages. Reposant sur eux, on a entre autres une plaque de pont de 10 m de long (200 kg), un morceau d’échelle de 2 m × 1 m (200 kg), un bout de plancher de l’étage de 1,5 m (10 kg) et d’innombrables gravas en béton.

(source Fukushima Diary, traduction Mimi Mato)

Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)

Piscine 4

Tepco commencera le transfert du combustible en novembre 2013.

SimplyInfo a fait un article détaillé sur les risques liés à ce chantier.

A lire ici (en anglais)

Vue récente de l’unité 4 et schéma explicatif
Vue récente de l’unité 4 et schéma explicatif

Vue récente de l’unité 4 et schéma explicatif

Projection de gunite sur le 4

Le 28 août 2013, Tepco a projeté du béton sur les murs du n°4 afin de ralentir la corrosion des structures.

 (source Fukushima Diary)

Avant (à gauche) et après (à droite)Avant (à gauche) et après (à droite)

Avant (à gauche) et après (à droite)

Fumée noire

Le 28 août 2013, de la fumée noire a été remarquée au même emplacement que d’habitude. Tepco ne communique jamais sur ces émanations.

(source nuckelchen)

Voir Fukushima (58)

Grue en panne

Une grue servant au réacteur 3 s’est affaissée jeudi 5 septembre 2013.

La vidéo de l’évènement qui était disponible en ligne ici a déjà été supprimée (effet JO ?)

Il reste quelques photos de Tepco pour le souvenir.

[Mise à jour du 15/09/13 : la vidéo a finalement été sauvegardée sur youtube]

 « La situation est sous contrôle à Fukushima. ». Shinzo Abe, premier ministre du Japon, 7 septembre 2013, Buenos Aires.

(source Tepco)(source Tepco)
(source Tepco)(source Tepco)

(source Tepco)

Voir Fukushima (58)

Inspection des cuves

Beaucoup de flaques. Les cuves étaient prévues pour une durée de 5 ans... On fait quoi ?

« La situation est sous contrôle à Fukushima. » Shinzo Abe, premier ministre du Japon, 7 septembre 2013, Buenos Aires.

Contradiction de Tepco sur le débit de l’eau souterraine

Selon le Fukushima Diary, Tepco n’est pas en accord avec ses propres données. Les eaux souterraines auraient une vitesse de 10 cm/jour ou de 259 cm/jour selon deux sources du même opérateur. Vu la vidéo qui suit, on aurait tendance à penser que 259 cm/jour est la bonne vitesse.

(source Fukushima Diary)

Remontée de l’eau de la nappe phréatique par un trou de forage à l’unité 2 (source Tepco) et le schéma de la situation vu par Reuters
Remontée de l’eau de la nappe phréatique par un trou de forage à l’unité 2 (source Tepco) et le schéma de la situation vu par Reuters

Remontée de l’eau de la nappe phréatique par un trou de forage à l’unité 2 (source Tepco) et le schéma de la situation vu par Reuters

Une arrivée de la nappe phréatique en vidéo

Tepco a diffusé une vidéo et un rapport sur un écoulement d’eau se situant dans le réacteur 2.

« La situation est sous contrôle à Fukushima.». Shinzo Abe, premier ministre du Japon, 7 septembre 2013, Buenos Aires.

N'oubliez pas de mettre le son !

Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)

Comprendre la situation à Fukushima en 2 minutes

On ne peut pas résumer la catastrophe de Fukushima en 2 minutes mais ça aide bien à comprendre la situation actuelle.

Diaporama du New York Times

« Inside Fukushima’s Evacuation Zone »

Accéder au diaporama

Plan topographique de la centrale

(source Tepco)

Voir Fukushima (58)

La contamination à la ville de Fukushima

près d’un incinérateur

« La situation est sous contrôle à Fukushima. Aucun problème de santé n’a été enregistré jusqu’à présent et il n’y en aura pas à l’avenir ». Shinzo Abe, premier ministre du Japon, 7 septembre 2013, Buenos Aires

Cancers de la thyroïde

18 enfants de Fukushima ont eu un cancer de la thyroïde avéré depuis mars 2011.

 

« Aucun problème de santé n’a été enregistré jusqu’à présent et il n’y en aura pas à l’avenir. Aujourd’hui, sous le ciel bleu de Fukushima, des enfants jouent au ballon et regardent vers l’avenir. Pas vers le passé. » Shinzo Abe, premier ministre du Japon, 7 septembre 2013, Buenos Aires.

©Reuters

©Reuters

Tokyo contaminé

21 mai 2013

Je ne sais pas qui a réalisé cette carte qui indique des hot spots en Bq/m2. Donc je ne peux pas assurer qu’elle soit exacte. Peut-être quelqu’un comprenant le japonais pourra en dire plus en lisant ceci ?

Voir Fukushima (58)

En revanche, je me souviens bien d’Arnie Gundersen, expert nucléaire, qui avait démontré en 2012 que les échantillons du sol de Tokyo qu’il avait fait analyser étaient considérés comme des déchets nucléaires aux Etats-Unis. A ce propos, il refait une mise au point actualisée ici.

« La situation est sous contrôle à Fukushima. Il n’y a aucun problème, cela n’a jamais causé, ni ne causera de dégâts à Tokyo ! ». Shinzo Abe, premier ministre du Japon, 7 septembre 2013, Buenos Aires.

Futur stade olympique

Le 12 septembre 2013, en face de "Tokyo Big Sight" près d'Odaiba, futur stade olympique de Tokyo 2020, un radiamètre Horiba PA-1000 Radi indique une mesure de 1,4 microsieverts par heure.

« La situation est sous contrôle à Fukushima. Il n’y a aucun problème, cela n’a jamais causé, ni ne causera de dégâts à Tokyo ! » Shinzo Abe, premier ministre du Japon, 7 septembre 2013, Buenos Aires

Tokyo choisi pour les JO de 2020

L’annonce du choix de Tokyo comme ville olympique en 2020 a suscité une avalanche de réactions imagées sur la toile et dans la presse. Mais le gouvernement japonais n’aime pas les images satiriques et le fait savoir, surtout quand elles dénoncent l’état de non-contrôle permanent de la centrale de Fukushima qui laisse s’échapper chaque jour 300 m3 d’eau fortement contaminée. Avec la collection d’images qui suivent, il va être servi et pourra à nouveau revoir sa communication. Merci à tous les dessinateurs, contributeurs, artistes de continuer à dénoncer à leur manière le crime Fukushima.

Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)
Voir Fukushima (58)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Voir Fukushima
commenter cet article

commentaires

moddid 19/10/2013 10:38

bravo ,
comme tout article , il faudrait débattre avec d autres points de vue , mais c'est sur "on se fout de nous" , médias aveugles et politiciens complices sont de la partie..

stephane 14/09/2013 20:02

Salut Pierre,
je me demandais de quoi l'on parle, j'ai voulu retrouver le nuage du
12 au 26 mars...
...
lien:
http://www.irsn.fr/FR/popup/Pages/animation_dispersion_rejets_22mars.aspx
...
A+ , merci Pierre...

Roland 14/09/2013 17:06

Aidons la révolution des hortensias. Affirmons notre opposition aux jeux de 2020 et condamnons le comité olympique qui a fait le choix le plus détestable. Comme le rappelle Pierre, la capitale a subi les effets de la catastrophe, dès le premier jour. La contamination n'a pas disparu magiquement par l'octroi des jeux à la ville de Tokyo. Les problèmes demeurent : contamination radioactive, accroissement des risques naturels, prévisions scientifiques d'un séisme éprouvant la ville de Tokyo...Le gouvernement, l'autorité de sûreté ne peuvent nier la gravité de la situation, les menaces qui pèsent sur la capitale.
Les observations réalisées favoriseront la condamnation des jeux de 2020, imposeront au comité olympique de choisir un autre site. Souhaitons que les fédérations sportives s'opposent à la participation des athlètes dans un cadre contaminé.
Invitons le gouvernement à tirer les leçons de la crise ouverte par les dessinateurs de presse, qui soulignent les défis à relever, la situation incontrôlable et incontrôlée de Fukushima, qui interpellent l'opinion publique mondiale. La protestation diplomatique n'est pas la réponse appropriée aux questions posées (voir l'article de JL Porquet, dans le numéro "historique" du Canard enchaîné, dont Pierre publie les dessins) sur le traitement des eaux contaminées.

Kna 14/09/2013 14:01

Merci Pierre pour ce travail, patient et méticuleux, de compilation et vérification des informations. Du bon boulot comme d'habitude.

Sophie RedCloud 14/09/2013 12:58

Félicitations, encore une fois, pour votre travail. Avec Kna60 et quelques autres, vous nous permettez de suivre avec sérieux (et une inquiétude sans cesse grandissante) ce qui se passe à Fukushima. J'ai beaucoup apprécié votre interpellation des principaux acteurs français du nucléaire. Mais il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre...
Ce qui m'impressionne le plus, c'est la violence du déni du village nucléaire, alors même que la tragédie continue et s'aggrave. Pourtant, ces gens-là doivent bien avoir eux aussi des enfants ?
La pratique du pouvoir est-elle si corrosive qu'elle anéantit le simple bon sens et toute compassion pour autrui ?
Faire de Tokyo la ville hôte pour les J.O. de 2020 participe, jusqu'à l'absurde, de ce déni.
D'ici là, beaucoup d'eau aura coulé...
Nous, internautes, devrions réfléchir pour organiser une action au niveau mondial afin de dénoncer ce qui constitue un réel crime contre l'humanité (boycott de l'électricité sur une journée par exemple..).
Il ne faut pas que les Japonais de Fukushima se sentent abandonnés par la communauté internationale.
Encore merci à vous, et à tous ceux qui oeuvrent chaque jour contre la barbarie nucléaire.

Kna 14/09/2013 14:18

Merci Sophie pour les compliments et encouragements.

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

Agenda

2-3-4 novembre 2017, Paris

3ème Forum Social Mondial Antinucléaire

Lien vers le site dédié : http://fsm-antinucleaire2017.nuclearfreeworld.net/


 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -