17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 14:26
A écouter, cette émission de Stéphane Paoli diffusée dimanche 17 avril 2011 sur France-Inter
intitulée "L'opacité du nucléaire"
 
où l'on apprend que :
- "la technologie nucléaire n'est pas maîtrisée du tout" (Bernard Laponche, physicien nucléaire)
- quoi qu'il arrive (tsunami, tremblement de terre, inondation, guerre, accident, attentat, erreur humaine, pannes diverses), il faut refroidir le combustible, même pour un réacteur "à l'arrêt", sinon risque de reprise de la fission
- le MOX est un scandale, car alors qu'il ne produit pas plus d'énergie, il est un million de fois plus dangereux
- la catastrophe japonaise était prévue : tous les scénarios sont étudiés par les acteurs du nucléaire, mais la population n'est pas tenue au courant
- menaces d'élimination physique, appartement mis à sac, vol d'ordinateur, impossibilité de trouver un éditeur : c'est le sort d'une journaliste qui essaie de s'informer sur le nucléaire (témoignage personnel de Dominique Lorentz)
- le nucléaire est un état dans l'état, etc.
 
lien pour écouter l'émission :
 
invités :
Laure Noualhat
journaliste à Libération et à Arte pour Global Mag. Elle est la coauteur d'un documentaire "Déchets : le cauchemar du nucléaire, réalisé par Eric Guéret (diffusé sur Arte le 13 octobre 2009), et d’un livre éponyme édité au Seuil en 2009.
Bernard Laponche
physicien nucléaire et expert en politique de l’énergie. Il a travaillé au Commissariat à l’Energie Atomique en tant qu’ingénieur.
Dominique Lorentz
journaliste, écrivain, responsable des pages Actualités de la revue XXI. On lui doit notamment les ouvrages suivants : "Des sujets interdits" (Les Arènes, 2007), "Affaires atomiques" (Les Arènes, 2001), "Une guerre" (Les Arènes, 1997).
André Lebeau
professeur honoraire au Conservatoire des Arts et Métiers, géophysicien de formation, ancien président du Centre national d’Etudes Spatiales et ancien directeur général de Météo-France.
Il est notamment l'auteur de : "Les horizons terrestres – Réflexions sur la survie de l’Humanité" (Gallimard, avril 2011) et "L’engrenage de la technique :essai sur une menace planétaire" (Gallimard, 2005).
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans En France et ailleurs
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 23:36

Cryptome nous livre de nouvelles photos prises par un drone.

lien : http://cryptome.org/eyeball/daiichi-npp9/daiichi-photos9.htm

 

On y voit le fameux bulbe jaune métallique de l'enceinte de confinement du réacteur n°4.

Mais cette enceinte ne semble plus jouer son rôle, on voit de la fumée qui s'en dégage.

 

Lien vers les 9 pages de photos publiées par Cryptome :

http://fukushima.over-blog.fr/article-voir-fukushima-2-71376115.html

(j'actualise régulièrement cette page)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 22:48

Samedi 16 avril, le gouvernement japonais a indiqué que les niveaux d'iode-131 dépassaient jusqu'à 6500 fois le seuil légal.

source : http://www.journalmetro.com/monde/article/834369--hausse-de-la-radioactivite-au-large-du-japon

 

Cette annonce est intervenue après une réplique de magnitude 5,9 qui a secoué le Japon samedi matin.

 

Y aurait-il une nouvelle fuite ?

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 21:20

Après la ville de Strasbourg, le conseil général du Haut-Rhin a adopté, hier, à l’unanimité – droite, gauche et écologistes réunis — moins une abstention, une motion demandant l’arrêt de la centrale nucléaire de Fessenheim.

source : http://www.lalsace.fr/actualite/2011/04/16/le-conseil-general-68-demande-l-arret-de-la-centrale

 

L'Allemagne décide de sortir du nucléaire en 11 ans (avant 2022)

source : http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20110415trib000615755/merkel-veut-que-l-allemagne-sorte-le-plus-vite-possible-du-nucleaire.html

 

La France pourrait sans doute décider la même chose si on interrogeait les Français sur le sujet ; mais sur la question nucléaire, point de débat démocratique dans ce pays en vue pour l'instant...

 

Pourtant des solutions existent, des scénarios ont déjà été étudiés :

 

- par l'association Négawatt : sortie du nucléaire en 30 ans

dossier complet : http://www.negawatt.org/telechargement/Scenario%20nW2006%20Synthese%20v1.0.2.pdf

 

- par le réseau Sortir du nucléaire : sortie du nucléaire en 5 ou 10 ans

dossier complet : http://www.sortirdunucleaire.org/sinformer/brochures/sorties5ou10ans/ETUDE-SORTIES-web.pdf

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans En France et ailleurs
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 18:27

On considère que la catastrophe de Tchernobyl a déjà coûté plus de 500 milliards de dollars.

source  : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/heritage-sovietique/tchernobyl.shtml

 

Quant à la catastrophe de Fukushima, la Bank of America-Merrill Lynch estime la facture pour l'instant à 130 milliards de dollars, mais il est probable qu'elle augmentera au fil du temps puisque le niveau de gravité est dorénavant le même que celui de la catastrophe de Tchernobyl.

source : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20110413.REU6995/la-responsabilite-de-tepco-pourrait-etre-plafonnee.html

 

Si l'on ajoute à ces chiffres faramineux :

 

   - les coûts énormes de construction des réacteurs (l'EPR de Flamanville coûtera au moins 5 milliards d'euros, celui de Finlande a déjà coûté 6 milliards)

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9acteur_pressuris%C3%A9_europ%C3%A9en#Finlande

 

    - le coût de la recherche, du développement et de l'exploitation des centrales françaises qui est estimé entre 418 et 446 milliards d'euros

 source : http://sfp.in2p3.fr/Debat/debat_energie/Nucleaire/CDP-Nucleaire.pdf 



   - les coûts du démantèlement des vieilles centrales (Brenillis : coût évalué par la Cours des Comptes : 482 millions d'euros)

 

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mant%C3%A8lement_nucl%C3%A9aire

 

   - le coût du traitement des déchets pendant des centaines d'années, non évalué, mais chiffré en milliards d'euros. Rien que le site d'enfouissement profond de Bure a déjà coûté plus de 35 milliards d'euros. Combien coûtera son exploitation ?

source : http://hondschoote-debat.over-blog.org/article-le-cout-reel-du-nucleaire-70145335.html

 

Pensez-vous payer ces factures quand vous bénéficiez d'électricité d'origine nucléaire ?

Ceux qui parlent d'une énergie nucléaire bon marché sont évidemment des menteurs.

Avec la catastrophe de Fukushima, le réveil va être douloureux pour le prix de l'électricité en France, car EDF ne pourra plus assumer.

 

 

A voir :

Une émission de TerreTV sur le même sujet : "Combien coûte réellement l'énergie nucléaire ?"

http://www.terre.tv/fr/3878_combien-coute-reellement-lenergie-nucleaire-

 

A lire :

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/12/07/assez-de-mythes-le-nucleaire-est-plus-cher-que-les-energies-renouvelables_1614336_3232.html

 

Et encore :

L’électricité nucléaire de plus en plus chère

Nicolas Sarkozy reconnaît que l’on ne paie pas l’électricité nucléaire à son prix réel.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans En France et ailleurs
commenter cet article
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 16:23

Je relaie cet article du site "Rebellyon.info" qui dénonce la gestion de la crise au Japon face au problème des populations concernées directement par la pollution radioactive.

Omissions, mensonges, déclarations contradictoires, laisser-aller, silence, mépris, irresponsabilités... au menu de cet article qui n'a pas assez de mots pour dénoncer cette situation dramatique pour la population japonaise.

 

Pour faire la lumière sur les détails et les consé­quen­ces de l’acci­dent de Three Misle Island, il a fallu plus de 10 ans ; pour l’acci­dent de Tchernobyl, 30 ans après, l’OMS recense 4000 morts alors que l’aca­dé­mie des scien­ces de New York en recense 1 000 000.

Pour l’acci­dent nucléaire de Fukushima Daiichi, c’est le même scé­na­rio : men­son­ges, omis­sion, dis­si­mu­la­tions, décla­ra­tions contra­dic­toi­res, tant de la part de Tepco que du gou­ver­ne­ment japo­nais, avec la com­pli­cité des autres États qui se tai­sent et la béné­dic­tion de l’indus­trie du nucléaire. Les japo­nais en font les frais (...)

 

Lire la suite de l'article ici :

http://rebellyon.info/Les-japonais-victimes-du-silence.html

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 23:59

 

NOUVEAU DANGER. Des réactions de fission dans la piscine n°4

 Par Dominique Leglu

 

Attention, danger ! C’est vers la piscine de l’unité n°4 de Fukushima que les regards convergent aujourd’hui avec une nouvelle inquiétude. S’y déroulent des réactions en chaîne dégageant  une très forte radioactivité ! Des niveaux “100 000 fois supérieurs à la normale”, selon l’agence de sûreté nucléaire japonaise NISA (...)

 

lien vers l'article entier :

http://sciencepourvousetmoi.blogs.sciencesetavenir.fr/archive/2011/04/15/fukushima-suite-32-nouveau-danger-des-reactions-de-fission-d.html

 

 

 

Radiation surges above 4's fuel pool

By Kanako Takahara

 

Radiation has risen to high levels above the spent-fuel pool at reactor No. 4 and its temperature is rising, the nuclear safety agency said Wednesday, indicating the fuel rods have been further damaged and emitting radioactive substances (...)

 

lien vers l'article entier :

http://search.japantimes.co.jp/cgi-bin/nn20110413x1.html

 

 

 

TEPCO confirms damage to part of No. 4 unit's spent nuke fuel

Kyodo news

 

Some of the spent nuclear fuel rods stored in the No. 4 reactor building of the crisis-hit Fukushima Daiichi power plant were confirmed to be damaged, but most of them are believed to be in sound condition, plant operator Tokyo Electric Power Co. said Wednesday (…)

 

lien vers l'article entier :

http://english.kyodonews.jp/news/2011/04/85295.html

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 21:47

1986, Tchernobyl

 

pellerin.jpgPierre Pellerin, directeur du SCPRI (Service Central de Protection contre les Rayonnements Ionisants),

transmet ce communiqué à l'AFP le 30 avril à minuit :

"Situation dans l’ensemble stationnaire. On note cependant, sur certaines stations du sud-est une légère hausse de la radioactivité atmosphérique, non significative pour la santé publique"

 

barzach.jpgLa ministre déléguée chargée de la Santé et de la Famille, Michèle Barzach, fit quant à elle paraître le 16 mai deux communiqués :

"La Santé n'est aucunement menacée par les conséquences de cet accident. Les activités courantes peuvent donc être poursuivies sans précautions particulières, notamment :

- alimentation : les eaux habituellement potables, le lait, les produits alimentaires frais ou de conserve peuvent être consommés quel que soit l'âge du consommateur,
- activités en plein air : elles peuvent être menées sans modification (travaux divers, jeux, sports, promenade, baignade)"

"le déroulement des grossesses en cours ne nécessite aujourd'hui, à ce titre, absolument aucune précaution particulière"

 

source : http://info.nucleaire.free.fr/sfen_part4.htm

 

 

2011, Fukushima

 

thierry-charles-copie-1.jpgThierry Charles, responsable des questions de sûreté à l'IRSN ((Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire), interviewé par Antoine Bouthier

LE MONDE.FR, 11 avril 2011

 

"Depuis dix jours, la situation est à peu près stabilisée. Les ingénieurs parviennent à refroidir les réacteurs en continu avec de l'eau douce. On a retrouvé des flaques très radioactives sous la centrale, ce qui pourrait être dû à de petites fuites sous les cuves.

  (...)

Le pire est passé, mais ce n'est que le début de la conquête. La situation sera complètement gérée lorsque le système de refroidissement fonctionnera de nouveau. Les ingénieurs avancent doucement et ils ont raison de prendre leur temps. D'autant plus qu'ils arrivent à alimenter les réacteurs en eau sans problème.

  (...)

[La zone d’exclusion] a été élargie à 30 km. Cela correspond à la zone post-accidentelle, où l'on observe des dépôts de radioactivité au sol. Nous pensons que c'est une mesure raisonnable. L'iode 131 est un radioélément à vie assez courte, elle décroît d'un facteur 2 chaque semaine. Dans trois mois, son niveau sera complètement secondaire et les habitants pourront théoriquement revenir."

 

source :

http://www.lemonde.fr/japon/article/2011/04/11/fukushima-il-faudra-des-mois-avant-de-retablir-la-situation_1506093_1492975.html#xtor=AL-32280308

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans En France et ailleurs
commenter cet article
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 18:19

Des voitures provenant du Japon ont été saisies ces dernières semaines dans l'Extrême-Orient russe.

La raison ? Elles étaient contaminées au cesium-127 et à l'uranium-238, avec des niveaux dépassant 2 à 6 fois la norme.

Dorénavant, il va falloir s'habituer à ce genre de nouvelles et faire attention à la provenance des produits de consommation...

 

source : http://www.rtbf.be/info/monde/detail_des-voitures-japonaises-radioactives-saisies-en-extreme-orient-russe?id=5948373

 

Mais il faut rappeler que, sans même une catastrophe comme celle de Fukushima, le lobby nucléaire essaie depuis lontemps de faire monter la radioactivité dans notre environnement : le réseau Sortir du nucléaire et la Criirad avaient en 2000 lancé une campagne contre une directive européenne autorisant le recyclage des déchets dits "de très faible activité".

 

source : http://www.medecines-douces.com/impatient/265mar00/radio.htm

 

Depuis 2002, le Code de la Santé Publique interdit d'ajouter des substances radioactives dans les biens de consommation. Mais en mai 2009, un décret ministériel a donné la possibilité aux industriels d'obtenirs des dérogations pour les matériaux de construction.

 

source : http://www.enviro2b.com/2010/02/12/les-dechets-radioactifs-investissent-nos-murs/

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans En France et ailleurs
commenter cet article
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 17:39

Depuis le début de la catastrophe de Fukushima, on essaye "d'éviter le pire", mais peu de gens s'expriment sur ce que le pire peut représenter, tellement c'est inconcevable. Du coup, il est plus facile d'éviter ce sujet que de l'affronter.

 

Les pessimistes parlent d'une possible explosion de la centrale à cause du corium (coeur fondu sous forme de magma) qui rencontrerait dans sa descente souterraine une nappe d'eau qui se vaporiserait instantanément.

 

Les "optimistes" prévoient de conserver la situation stable durant des dizaines d'années, en essayant tant bien que mal de refroidir ces réacteurs devenus pourtant incontrôlables.

 

Mais dans les deux cas, la catastrophe est immense. Dans le cas d'une explosion, la pollution mondiale pourrait être brutale et rapide, Dans le cas d'une "stabilisation", la centrale diffuserait son poison mortel dans l'air et l'océan durant des dizaines d'années, voire plus.

 

Alex, un Français vivant à Tokyo, choisit d'exprimer ses craintes par des vidéos qu'il partage régulièrement sur le net.

Il explique entre autres la grande différence d'échelle entre Tchernobyl et Fukushima.

 

A Tchernobyl = 1 réacteur qui a explosé

A Fukushima = 4 réacteurs perdus

  

A Tchernobyl = 190 tonnes d'uranium

source : http://resosol.org/Gazette/1996/149_03.html

A Fukushima = 2374 tonnes de combustibles

 source : http://blogs.mediapart.fr/blog/jaguilar/220311/inventaire-du-combustible-present-sur-le-site-des-centrales-de-fukushima-0

 

Pour le reste, même si le ton qu'il emploie semble disproportionné par rapport à la situation actuelle à Tokyo, on peut l'écouter. Puisse-t-il ne pas avoir totalement raison.

 

Lien vers la vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=e1GrmZ1_szs&feature=player_embedded

 

A lire aussi, très instructive, cette discussion sur "le scénario du pire" sur le site de Radioprotection Cirkus

http://www.forum-rpcirkus.com/t1742-le-scenario-du-pire

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -