/ / /

 

Pour avoir les derniers articles publiés sur le web au jour le jour, consulter les murs des groupes Les veilleurs de Fukushima francophones ou Fukushima informations sur Facebook.    

 

 

 

Pour avoir une compilation hebdomadaire des articles publiés sur le web, consulter la page de Pectine qui fait le tour de la question (publication en principe chaque lundi soir).

 

http://pectineactualites.wordpress.com/  

 

 

.....................................................................................................................

 

J'avais essayé de tenir à jour une collection de bons articles sur Fukushima mais je n'ai tenu que trois mois (juin à août 2011)... Merci à ceux qui continuent le travail !  

 

.....................................................................................................................

 

De retour de Fukushima, où le silence et les mensonges tuent

 

par Corinne Lepage

 

2 septembre 2011, Rue89

 

http://www.rue89.com/corinne-lepage/2011/09/02/de-retour-de-fukushima-ou-le-silence-et-les-mensonges-tuent-220331

 

Depuis plusieurs semaines déjà, la catastrophe de Fukushima ne fait plus la une de l'actualité. Pour l'immense majorité de nos concitoyens, la question est réglée et il va quasi de soi que Tepco, et Areva pour ce qui est du traitement des eaux polluées, maîtrisent parfaitement la situation. Les personnes qui devaient être évacuées l'ont été, le taux de radioactivité baisse et le Japon, vu de France, est prêt à faire redémarrer des centrales. Du reste, régulièrement, la presse, informée par les soins du lobby nucléaire français, indique que telle ou telle centrale va redémarrer. Cela est dramatiquement et tragiquement faux.

 

(…)

 

 

 

Parler de Fukushima dans la presse peut être dangereux"

 

par Yves Heuillard

 

1er septembre 2011, dd magazine

 

http://www.ddmagazine.com/201109012282/Actualites-du-developpement-durable/-Parler-de-Fukushima-dans-la-presse-peut-etre-dangereux.html

 

"Donner des prédictions alarmistes au sujet des effets à long terme de la catastrophe nucléaire de Fukushima sur la santé peut aggraver dangereusement les effets psychologiques sur la population". Ces propos, rapportés par le très respecté magazine scientifique américain NewScientist, ont été prononcés par un participant de la 14ème Conférence internationale de la recherche sur les radiations qui se termine aujourd'hui à Varsovie. Ils visent en particulier un article du quotidien anglais The Independant.

 

 

(…)

 

 

 

Fukushima : la décontamination de l'eau prend du retard

 

par Cécile Dumas

 

26 août 2011, Sciences et Avenir

 

http://www.sciencesetavenir.fr/actualite/crise-nucleaire-au-japon/20110826.OBS9256/fukushima-la-decontamination-de-l-eau-prend-du-retard.html

 

Le dispositif de décontamination de l'eau radioactive installé à la centrale de Fukushima souffre de pannes à répétition. Le traitement a pris beaucoup de retard.

 

(…)

 

 

 

EXCLUSIF. Fukushima : la carte du désastre

 

par Ursula Gauthier

 

26 août 2011, Le Nouvel Observateur

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20110826.OBS9264/exclusif-fukushima-la-carte-du-desastre.html

 

Face au silence des autorités concernant l'impact exact de la catastrophe nucléaire, des physiciens indépendants ont décidé de faire une carte qui montre que des régions dites "sûres" sont gravement contaminées.

 

(…)

 

 

Les révoltés de Fukushima

par Ursula Gauthier

24 août 2011, Le Nouvel Observateur

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20110824.OBS9080/les-revoltes-de-fukushima.html

Devant le silence et les mensonges officiels, militants et simples citoyens ont décidé de prendre leur sort en main. Pour sauver les habitants de la région et ouvrir les yeux de leurs compatriotes.

(…)

 

Patrimoine radioactif

par Fabien Grasser

18 août 2011, Le Quotidien

http://www.lequotidien.lu/editoriaux/26408.html

Fukushima est sorti des écrans radars de l'actualité. Cinq mois après le tsunami qui a gravement endommagé la centrale du nord du Japon, l'un des pires accidents de l'ère nucléaire est relégué au rang de dégât collatéral.

(…)

 

Les mers chinoises polluées par la radioactivité issue de la catastrophe de Fukushima?

par Stéphane Lagarde

15 août 2011, RFI

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20110815-mers-chinoises-polluees-radiation-issue-catastrophe-fukushima

Le réacteur n°3 de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. La radioactivité semble se disséminer de plus en plus largement. La Chine suspecte le Japon de lui avoir menti au sujet de la catastrophe de Fukushima. Selon la presse officielle chinoise, un rapport du Bureau national des océans fait état de résidus radioactifs retrouvés à 800 kilomètres de Fukushima alors que le gouvernement japonais avait parlé d’un périmètre de contamination ne dépassant pas 300 kilomètres.

(…)

 

Fukushima, le tremblement de l'histoire

par Bertrand Müller,

14 août 2011, Bertrand Müller

http://bertrand-muller.blogspot.com/2011/08/fukushima-le-tremblement-de-lhistoire.html

Fukushima s'annonce comme l'une des catastrophes majeures de ce début de XXIe siècle et d'ores et déjà supplante Tchernobyl en lui offrant une étrange commémoration 25 ans après. Fukushima cependant n'est pas une simple réplique de Tchernobyl, elle est le produit d'un séisme naturel majeur, un tremblement de terre suivi d'un tsunami d'une ampleur inhabituelle qui a submergé et anéanti les systèmes de sécurité imparfaits d'une centrale nucléaire particulièrement exposée. Pourtant la catastrophe de Fuskushima n'est pas encore arrivée, l'explosion du 11 mars n'est que le début d'un processus dont nul ne sait quand il s'interrompra, ni quelle forme il prendra.

(…)

 

L’ennemi invisible

12 août 2011, DNA

http://www.dna.fr/fr/infos-generales/monde/info/5538005-Japon-La-crainte-que-les-enfants-soient-irradies-L-ennemi-invisible

C’est un dilemme cauchemardesque. Les Japonais vivant près de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima doivent choisir : évacuer leurs enfants ou vivre avec la crainte qu’ils ne soient irradiés.

(…)

 

Japon: le riz nouveau, nouvelle victime des radiations de Fukushima ?

par Cartus Béton

12 août 2011, Citizenside

http://www.citizenside.com/fr/photos/grand-angle/2011-08-12/41515/japon-le-riz-nouveau-nouvelle-victime-des-radiations-de-fukushima.html

Drame des drames au Japon dont une grande partie des traditions est issue du monde agricole, et plus particulièrement de la riziculture. Les légitimes inquiétudes qui n'en finissent plus d'étreindre la poitrine des Japonais (échaudés par les scandales successifs de lait, épinards, tomates, poissons, viande de boeuf etc. rendus radioactifs par les fuites en provenance des centrales nucléaires sinistrées depuis le 11 mars 2011 à Fukushima) ont amené les autorités du pays à lancer une vaste campagne de détection des radiations jusque dans les rizières.

(…)

 

Japon : les fruits de mer pêchés présentent des taux élevés de radioactivité

par Delphine Thebault,

12 août 2011, Zegreenweb

http://www.zegreenweb.com/sinformer/japon-les-fruits-de-mer-peches-presentent-des-taux-eleves-de-radioactivite,33610#.Tkbv93zSfrw.facebook

Au Japon, la sortie de crise est encore loin. Alors qu’un séisme de magnitude 6 sur l’échelle de Richter a de nouveau secoué la préfecture de Fukushima la nuit dernière, et que l’exploitant TEPCO (Tokyo Electric Power COmpany) peine à mener son opération de décontamination des eaux radioactives, Tokyo doit faire face à une crise alimentaire sans précédent. Outre la viande bovine et le riz contaminés, l’ONG Greenpeace pointe du doigt les niveaux de radioactivité relevés dans les fruits de mer pêchés au large des côtes nippones.

(…)

 

Fukushima : comment les autorités japonaises ont-elle pu ignorer Speedi ?

par Léa Crébat

12 août 2011, Journal International de Médecine

http://www.jim.fr/en_direct/pro_societe/e-docs/00/01/EC/B9/document_actu_pro.phtml

Tokyo, le vendredi 12 août 2011 – Beaucoup a été dit sur le sentiment d’impréparation qu’ont pu faire naître les tentatives désordonnées de sauvetage de l’accident nucléaire qui touchait le Japon au lendemain du terrible tsunami qui a frappé l’archipel il y a cinq mois jour pour jour. Il existait pourtant dans le pays des systèmes destinés à mieux déterminer et circonscrire les dangers en présence. Le New York Times évoquait notamment il y a quelques jours la mise au point d’un système de prévision des radiations baptisé Speedi (System for Prediction of Environmental Emergency Dose Information). Grâce à ce dispositif, les autorités auraient pu être en mesure de déterminer les niveaux de radiation qui allaient menacer les villes voisines de la centrale de Fukushima. Cependant, au lendemain de la catastrophe, les responsables politiques méconnaissaient l’existence de Speedi, révèle le New York Times. Après cette incroyable période d’ignorance, le gouvernement a enfin utilisé le logicien mais en a minimisé les résultats.

(…)

 

Fukushima : 5 mois après, le Japon s'enlise... et nous?

par Pierre Bernadet,

11 août 2011, Greenpeace Canada

http://www.greenpeace.org/canada/fr/Blog/fukushima-5-mois-aprs-le-japon-senlise-et-nou/blog/36321/

5 mois que le Japon vit une catastrophe nucléaire à Fukushima, 5 mois que l’accident de la centrale nucléaire n’est toujours pas contenu, 5 mois que les solutions fusent, apparaissent, disparaissent, 5 mois que les japonais s’interrogent, 5 mois qu’ils ont entamé leur vie en zone contaminée…

(…)

 

Fukushima : contamination marine et silence du gouvernement

par Cyril Lazaro

 

11 août 2011, Cyril Lazaro

http://www.cyril-lazaro.com/article-communique-de-greenpeace-sur-la-situation-a-fukushima-81356073.html

Nous sommes le 11 août. Depuis 5 mois, le Japon vit une catastrophe nucléaire sans précédent. La contamination se poursuit, sans que de véritables moyens de prévenir la population n'aient été mis en place. L'équipe d'experts en radioprotection de Greenpeace a relevé des niveaux élevés de radioactivité dans les fruits de mer pêchés par les japonais au large des côtes du Japon. Ces relevés ainsi que les informations récentes sur les dissimulations du gouvernement japonais sur l'étendue réelle des radiations à Fukushima, montrent l'urgence d'informer, avec transparence la population et de la mettre à l'abri.

(…)

 

Faire de la rétention d'information était comparable à «assassiner»

par jeep

9 août 2011, Aweb2u

http://aweb2u.free.fr/dotclear/index.php?post/2011/08/09/Faire-de-la-retention-dinformation-etait-comparable-a-assassiner

Le Japon a retenu la diffusion de données nucléaires, laissant des personnes évacuées en péril

Par NORIMITSU Onishi et MARTIN Fackler

(…)

 

Nucléaire et développement humain durable

8 août 2011, Adéquations

http://www.adequations.org/spip.php?article606

Pour Adéquations, le nucléaire ne constitue pas un mode de production d’énergie « durable » ou soutenable. Certes, le nucléaire génère a priori peu de gaz à effet de serre par kwh d’électricité produit. Il en émet néanmoins plus que l’éolien, si l’on inclut le transport des matériaux et combustible, la construction et le démantèlement des usines. De plus, ayant entraîné en France la généralisation du chauffage électrique, il induit indirectement d’importantes émissions de C02 pendant les périodes de froid, quand les centrales au gaz et au charbon doivent être mises à contribution, faute d’électricité suffisante d’origine nucléaire.

(…)

 

La situation à Fukushima est-elle suffisamment sûre pour autoriser les populations proches de la centrale à rentrer chez elles, même "provisoirement" ?

par Trifouillax

7 août 2011, Gen4

http://www.gen4.fr/blog/2011/08/la-situation-de-fukushima-est-elle-suffisamment-s%C3%BBre-pour-autoriser-les-populations-proches-de-la-ce.html

Le plan des autorités Japonaises est maintenant clair : M. Hosono, Ministre de la "crise nucléaire" pense autoriser le retour "provisoire" de populations dans un rayon de 3 à 20 Km autour du site accidenté. Sur quels éléments objectifs cette décision est-elle basée ?

Premièrement, les déclarations de l'opérateur Tepco qui affirme respecter - plus ou moins - la feuille de route de "remise en état" du site mais qui oublie de prendre en compte les énormes et inquiétants "points chauds" découverts récemment comme celui-ci de 10 Sv/h, ou encore celui-ci de 3.6 Sv/h ou cet autre point chaud "liquide" de 2 Sv/h retrouvé dans les égouts du site.

(…)

 

Six mois après Fukushima, le Japon commémore le 66e anniversaire d'Hiroshima

par Vincent Ilutiu

6 août 2011, rfi

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20110805-6-mois-apres-fukushima-le-japon-commemore-le-66e-anniversaire-hiroshima?nocache=1#comment-223555

Le 6 août 1945, à 8H15 heure locale, la première bombe atomique de l'Histoire explose à 600 mètres au-dessus d'Hiroshima - une explosion équivalente à 15 000 tonnes d’explosifs TNT. La ville japonaise est instantanément rasée, et 75 000 personnes sont tuées sur le coup. Aujourd'hui, six mois après l'accident de Fukushima, 80 000 personnes évacuées souffrent des conséquences de cette catastrophe civile.

(…)

 

FUKUSHIMA (suite 42) 2 millions de personnes suivies médicalement pendant trente ans !

par Dominique Leglu

5 août 2011, Sciences pour vous et moi

http://sciencepourvousetmoi.blogs.sciencesetavenir.fr/archive/2011/08/05/fukushima-suite-42-2-millions-de-personnes-suivies-medicalem.html

A la veille de la commémoration du 6 août 1945, date de l'explosion de la bombe d'Hiroshima, c’est une annonce extraordinaire concernant plus de 2 millions de personnes à Fukushima, que rapporte notre confrère spécialisé « Science » dans son dernier numéro daté du 5 août. Nous nous permettons ici de traduire quelques éléments du premier paragraphe de l’auteur Dennis Normile. « Les chercheurs [à Fukushima] vont lancer une étude épidémiologique parmi les plus ambitieuses jamais menées sur les effets des radiations à faibles doses […]. La population ciblée comprend tous les résidents de la préfecture de Fukushima, soit plus de 2 millions de personnes». Et cette étude va durer (au moins) « trente ans »

(…)

 

Japon : L'agence nationale de sûreté nucléaire éclaboussée et remaniée

par Cartus Béton

4 août 2011, Citizenside

http://www.citizenside.com/fr/photos/grand-angle/2011-08-04/41232/japon-l-agence-nationale-de-surete-nucleaire-eclaboussee-et-remaniee.html

Alors que les nouvelles du côté de Fukushima ne semblent pas fameuses, avec la découverte de taux de radioactivité record d'origine "inconnue", l'affaire du trucage d'un "sondage à la louche" lors d'une émission de télévision par la compagnie d'électricité Chubu Electric n'en finit pas d'accoucher de nouveaux développements.

(…)

 

 

FUKUSHIMA (suite 41) "La grande leçon de Fukushima pour la France"

par Dominique Leglu

3 août 2011, Sciences pour vous et moi

http://sciencepourvousetmoi.blogs.sciencesetavenir.fr/archive/2011/08/03/fukushima-suite-41-la-grande-lecon-de-fukushima-pour-la-fran.html

Mercredi 3 août. Cinq mois après les débuts de la catastrophe de Fukushima, et à l'heure où les centrales nucléaires de très nombreux pays - dont la France - sont soumises à de nouveaux examens de sûreté, j'ai demandé à deux physiciens bien connus du GSIEN (groupement de scientifiques pour l'information sur l'énergie nucléaire), Monique et Raymond Sené, de se joindre à moi sur ce blog pour essayer de tirer ce que nous avons voulu appeler "La grande leçon de Fukushima pour la France".

(…)

 

Fukushima : les ouvriers savaient pour la radioactivité extrêmement élevée autour du conduit d’évacuation.

par Hélios

2 août 2011, Bistro Bar Blog

http://bistrobarblog.blogspot.com/2011/08/japon-2-aout-suite.html

Ils n'ont peut-être pas eu connaissance du chiffre exact (eh bien pour cette question personne ne sait parce que le dosimètre a dépassé la limite de 10 sieverts par heure) mais ils couraient pour passer par la zone quand ils devaient entrer dans le réacteur 1 pour installer l'échangeur de chaleur pour la piscine de combustible usagé, selon les tweets d'un ouvrier en ce moment à la centrale.

 (…)

 

VDM au Japon ?

par Bernie

2 août 2011, Tribune libre, Agoravox

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/vdm-au-japon-98410

Ce soir, je rentre d'un travail sans intérêt dans une vie sans intérêt. 3 heures de transports quotidiens, voilà qui vous fatigue un homme, Pas envie de m'étendre, vie d'occidental, de base. Désir de retrouver son pré carré à soi, sa grotte, son univers, mais aussi sa geôle.

Petite revue de presse quotidienne, mes marques pages m’aident bien, au moins 2 heures de lecture pour décortiquer ce dont je me nourris. Je ne sais pas si « machin » ira au PSG, malgré la manne providentielle des Quataris, je ne sais rien sur « qui sera le couple de l'amour est dans le pré », je suis asocial, probablement... Et pourtant... Je tombe sur une « actu », non, une dépêche, un entrefilet qui me secoue. Je ne suis pas un spécialiste du nucléaire, mais le chiffre m'interpelle. Sievert, j'ai un souvenir vague de débat pro/anti nuke, chipotant entre micro et milli Sievert, mais là on parle Sievert.

(…)

 

Le secret nucléaire résiste à la catastrophe de Fukushima

par François Leclerc

1 août 2011, blog de Paul Jorion

http://www.pauljorion.com/blog/?p=26905%3Fp%3D%3Cb%3ELe+secret+nucl%C3%A9aire+r%C3%A9siste+%C3%A0+la+catastrophe+de+Fukushima%3C%2Fb%3E%2C+par+Fran%C3%A7ois+Leclerc

Le 11 mars 2011, un puissant séisme, puis un tsunami dévastateur, ravageaient des régions entières du Japon, déclenchant la troisième catastrophe nucléaire de l’histoire après Three Mile Island et Tchernobyl. Plus de quatre mois après, la situation n’est toujours pas stabilisée à Fukushima, en dépit des affirmations officielles, Tepco, l’opérateur technique, ayant transformé une usine produisant de l’électricité en une fabrique d’eau radioactive, qu’il ne parvient toujours pas à maîtriser.

(…)

 

Japon : Quand les irradiés se rebiffent

par Cartus-Beton

30 juillet 2011, Citizenside

http://www.citizenside.com/fr/photos/grand-angle/2011-07-30/41149/japon-quand-les-irradies-se-rebiffent.html

Il s'appelle Tadahiko H. Enfant, il habitait à exactement 2,5 km du point d'impact quand la bombe atomique surnommée affectueusement par ses concepteurs le "Petit gars" tomba sur la paisible ville de Hiroshima, le 6 août 1945 à 8 heures 16 minutes 2 secondes exactement.

Lui, comme ses amis de l'association des hibakusha de Chiba, comme 67% des hibakusha de tout le Japon, sont désormais très remontés contre ce qui s'est passé à Fukushima, et demandent une réduction importante du recours au nucléaire. (…)

Les mensonges, les erreurs, les incompétences, les imprévoyances, les légèretés, les manipulations, les collusions, tout cela ne passe plus. TEPCO, propriétaire du complexe nucléaire de Fukushima est montré du doigt au premier chef, mais également Chubu Electric (autre compagnie d'électricité, épinglée dans une récente affaire de tentative de manipulation de l'opinion publique. Sans parler du NISA, haute autorité nippone en matière de nucléaire décriée pour de nombreuses fautes dont la dernière, découverte il y a quelques jours à peine, remonte à 2007 quand cet organisme de contrôle et de surveillance... avait - déjà ! - demandé expressément à Chubu Electric de truquer la composition de l'assistance d'un symposium sur le nucléaire.

(…)

 

Les mensonges du lobby de l’atome

par Takashi Hirose

28 juillet 2011, Courrier international, Shukan Asahi

http://www.courrierinternational.com/article/2011/07/28/les-mensonges-du-lobby-de-l-atome

Le militant Takashi Hirose dresse un sévère réquisitoire contre les fournisseurs d’électricité. Il leur reproche de dissimuler la vérité et de faire des bénéfices en monopolisant les réseaux de l’archipel.

(…)

 

Vivant à Tokyo, je dénonce ce gouvernement irresponsable

par Bigorneau

26 juillet 2011, Rue89

http://www.rue89.com/2011/07/26/vivant-a-tokyo-je-denonce-lirresponsabilite-du-gouvernement-215631

Plus de quatre mois après le séisme de magnitude 9 et l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima, la situation n'est pas maîtrisée, et elle apparaît même bien pire que prévu (certains experts l'annoncent pire que Tchernobyl). Je vis à Tokyo, depuis près d'un an, et la gestion de la catastrophe par le gouvernement japonais me révolte. Mais, comme la majorité des Japonais que je connais, je ne dis rien, parce que ça fait trop peur de penser à ça tous les jours. C'est plus simple quand on ne sait pas. Cependant, un soir, j'ai vu cette vidéo. Je suis écœurée, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase.

(…)

 

Fukushima: quelle est la situation de la centrale?

par Cécile Dumas

25 juillet 2011, Sciences et Avenir
http://www.sciencesetavenir.fr/actualite/crise-nucleaire-au-japon/20110722.OBS7513/fukushima-quelle-est-la-situation-de-la-centrale.html

4 mois et demi après l’accident, provoqué par le séisme et le tsunami du 11 mars, que se passe-t-il à la centrale de Fukushima-Daiichi ? Le point sur une situation toujours très critique.

(…)

 

A Fukushima, le gouvernement japonais assassine sa population…

par Cécile Monnier
25 juillet 2011, Blog.com
http://www.bloc.com/article/societe/sujets-d-actualite/fukushima-gouvernement-jap-assassine-sa-population-2011-07-25.html#ixzz1TAIEOQKU

Une vidéo mise en ligne par la population de Fukushima jette un pavé dans la marre. Alors que la contamination radioactive n’a jamais cessé, le gouvernement refuse d’aider les parents à mettre leurs enfants à l’abri. Pire encore, les mesures prises pour contrôler l’information et préserver la ligne officielle visent à contraindre les habitants à rester chez eux. Un comportement délibéré qui pourrait bien être caractérisé de crime…
(…)

 

Le METI avait prévu le pire : le Melt-through

par Trifouillac

23 juillet 2011, Gen4

http://www.gen4.fr/blog/2011/07/le-meti-avait-pr%C3%A9vu-le-pire-au-japon-le-melt-through.html

Le Ministère de l'Industrie Japonais avait prévu le type d'accident rencontré à Fukushima : La perte des systèmes de refroidissement, la création du corium et le percement des 2 cuves par ce dernier. Le réacteur concerné est un GE Mk1 similaire à l'unité 1 de Fukushima Daiichi.

(…)

 

Kotoé a vécu Fukushima comme un tremblement intérieur

entretien avec Kotoé Makino, artiste et danseuse japonaise.

22 juillet 2011, Ouest-France

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Kotoe-a-vecu-Fukushima-comme-un-tremblement-interieur-_22138-avd-20110722-60947601_actuLocale.Htm

Née à Tokyo, cette Japonaise de 34 ans est arrivée en Bretagne il y a trois ans et s'est établie à Peumerit-Quintin depuis un an. Cinq mois après la catastrophe de Fukushima, elle raconte comment elle a vécu, à distance, ces événements.

(…)

 

Pendant les travaux, la contamination continue

par François Leclerc, économiste

21 juillet 2011, blog de Paul Jorion

http://www.pauljorion.com/blog/?p=26462%3Fp%3D%3Cb%3EFUKUSHIMA+%3A+%3Ci%3E%C2%AB%C2%A0Pendant+les+travaux%2C+la+contamination+continue%C2%A0%C2%BB%3C%2Fi%3E%3C%2Fb%3E%2C+par+Fran%C3%A7ois+Leclerc

Le typhon Ma-On, qui menaçait la centrale sinistrée de Fukushima, l’a finalement épargnée pour aller se perdre dans l’océan. Comme lors de l’épisode précédent, des mesures de fortune avaient été prises par Tepco, l’opérateur, n’empêchant pas le niveau de l’eau contaminée de dangereusement monter dans les sous-sols en raison des pluies diluviennes.

(…)

 

La ruine et le désespoir des éleveurs de Fukushima

nouvelle AFP

20 juillet 2011, Le Point

http://www.lepoint.fr/monde/la-ruine-et-le-desespoir-des-eleveurs-de-fukushima-20-07-2011-1354417_24.php

"De nombreuses vaches sont mortes après l'accident nucléaire car les éleveurs n'ont pu les nourrir. Maintenant, c'est à notre tour de mourir de faim." Le paysan Masami Yoshizawa est désespéré par l'interdiction du boeuf de Fukushima, qui le prive de son gagne-pain. Comme les autres éleveurs de cette préfecture du nord-est du Japon, Yoshizawa a vu sa vie basculer le 11 mars à cause de l'accident à la centrale nucléaire Fukushima Daiichi, inondée par un tsunami géant consécutif à un séisme sans précédent.

 

Le plongeon de l’uranium n’aura pas lieu

par Camille-Yihua Chen

19 juillet 2011, L’édito matières premières and Co

http://edito-matieres-premieres.fr/plongeon-uranium-aura-pas-lieu/

La peur du nucléaire couvait sous la braise ; la catastrophe de Fukushima l’a ravivée.

Au milieu d’un concert de protestations contre l’atome civil, l’uranium — minerai indispensable au fonctionnement des centrales nucléaires — a vu son élan haussier se briser net. De 61,35 $ la livre le 24 mars, le cours du yellowcake (poudre d’uranium) est retombé le 24 juin à 54,25 $ la livre. Une chute de plus 13% en trois mois.

(…)

 

 

Japon: nouvelle crise autour du bœuf contaminé par la radioactivité

par Cécile Dumas

19 juillet 2011, Sciences et Avenir

http://www.sciencesetavenir.fr/actualite/crise-nucleaire-au-japon/20110718.OBS7243/japon-nouvelle-crise-autour-du-b-uf-contamine-par-la-radioactivite.html

Plusieurs centaines de têtes de bétail contaminées par la consommation de fourrage radioactif ont été vendues au Japon. Une crise dont l'ampleur s'accroît de jour en jour. Au Japon, le nombre de têtes de bétail commercialisées contaminées par du césium se monte à 578 entre la fin mars et le début juillet, selon les informations de la chaîne japonaise NHK. Après les légumes, le lait, le thé, les produits de la mer et les champignons shiitaké, c’est au tour du bœuf d’alimenter les craintes sanitaires des Japonais suite à l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi.

(…)

 

Après Fukushima : une extension massive de l'industrie nucléaire mondiale se prépare

par William Whitlow

16 juillet 2011, World Socialist Web Site

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=25681

Un rapport de l'Economist Intelligence Unit [le service de recherche et d'analyses du journal The Economist, ndt] prédit une croissance massive sur toute la planète de la production d'énergie nucléaire au cours de la décennie à venir. La prise en compte du désastre de Fukushima, considéré maintenant comme le pire accident industriel de l'histoire, devrait être minime.

(…)

 

Enfin l’ère postnucléaire

par Ulrick Beck, sociologue, philosophe

(traduction : Olivier Mannoni)

9 juillet 2011, Le Monde

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/07/09/enfin-l-ere-postnucleaire-par-ulrich-beck_1546872_3232.html

Ce qui suit présente certaines des recommandations d'experts ayant servi de base à la politique d'Angela Merkel, qui prévoit la mise en place d'alternatives au nucléaire d'ici à 2021. L'Allemagne pourrait montrer qu'une sortie de l'énergie nucléaire est une opportunité de créer une économie de pointe.

(…)

 

Ryuichi Hirokawa a tout vu à Fukushima

par Stéphane Jarno

5 juillet 2011, Télérama n° 3207

http://www.telerama.fr/monde/ryuichi-hirokawa-a-tout-vu-a-fukushima,70695.php

En septembre 1982, ses photos des massacres de Sabra et Chatila font le tour du monde. Le 13 mars 2011, bravant les interdits, Ryuichi Hirokawa est l'un des premiers journalistes à se rendre sur les lieux de la catastrophe nucléaire de Fukushima. Itinéraire d'un photographe pacifiste devenu reporter de guerre, en colère contre l'horreur et le mensonge.

(…)

 

Michèle Rivasi : « aucune protection n'est prise pour les habitants du Japon »

par Béatrice Héraud

29 juin 2011, Novéthic

http://www.novethic.fr/novethic/ecologie,environnement,pollution,michele_rivasi_aucune_protection_n_est_prise_pour_habitants_japon,134312.jsp

De retour du Japon, Michèle Rivasi se montre effarée par ce qu'elle a vu sur place. Alors que l'AIEA vient de rendre son rapport final dans lequel elle estime que le Japon a bien géré la crise, la députée européenne EELV affirme au contraire que les populations sont laissées dans l'ignorance la plus complète du danger. Et s'inquiète de voir que les conséquences de Fukushima n'ébranlent pas plus les autorités françaises, qui semblent prêtes à prolonger la vie de la centrale de Fessenheim.

(…)

 

Bernard Laponche : “Il y a une forte probabilité d'un accident nucléaire majeur en Europe”

par Vincent Remy

19 juin 2011, Télérama

http://www.telerama.fr/monde/bernard-laponche-il-y-a-une-forte-probabilite-d-un-accident-nucleaire-majeur-en-europe,70165.php

Physicien nucléaire, polytechnicien, Bernard Laponche est formel : la France est dans l'erreur. Avec le nucléaire, elle s'obstine à privilégier une énergie non seulement dangereuse mais obsolète. Alors que d'autres solutions existent, grâce auxquelles les Allemands ont déjà commencé leur transition énergétique.

Il est des leurs. Enfin, il était des leurs. Polytechnicien, physicien nucléaire, Bernard Laponche a participé, dans les années 1960, au sein du Commissariat à l'énergie atomique, à l'élaboration des premières centrales françaises. La découverte des conditions de travail des salariés de la Hague sera pour lui un choc : il prend conscience du danger de l'atome, qu'il juge moralement inacceptable.

(…)

 

La crise nucléaire relance la démocratie

par Seiki Nemoto

15 juin 2011, Courrier international

http://www.courrierinternational.com/article/2011/06/15/la-crise-nucleaire-relance-la-democratie

Depuis la catastrophe qui a frappé l’archipel, il y a trois mois, le débat sur la politique énergétique du pays a repris. Certains imaginent de nouvelles démarches.

Dans la nuit du 1er juin, alors qu’à la Chambre des représentants une motion de censure avait été déposée à l’encontre du gouvernement de Naoto Kan [Parti démocrate], une quinzaine de personnes se réunissaient dans une salle de Shinjuku, à Tokyo, pour échanger des idées. Il s’agissait d’une réunion préparatoire à la création, d’ici à la fin du mois, d’un groupe baptisé “Décidons ensemble ! Référendum sur les centrales nucléaires”. Tandis que certains soutenaient l’idée que “des personnes sont favorables au maintien des centrales à condition d’en réduire le nombre” et qu’il “importe par conséquent de tenir compte de leur avis”, d’autres rétorquaient : “Le fond du problème n’est pas une question de quantité. Il s’agit de savoir s’il faut les supprimer ou les maintenir.”

(…)

 

Les esclaves du nucléaire au Japon

par David Jimenez

8 juin 2003, El Mundo

http://www.mne-pau.org/IMG/pdf/Les_esclaves_du_nucleaire.pdf

Les entreprises japonaises recrutent des SDF pour nettoyer les centrales atomiques.

Nombre d’entre eux meurent de cancer. CRONICA a parlé avec les protagonistes de ce

scandale incroyable.

Il y a toujours des emplois sur l’unité n°1 de la centrale de Fukushima pour ceux qui n’ont rien à perdre. Matsushita était en train de dormir, dans un parc de Tokyo, entre les quatre cartons qui lui servent de logement, lorsque deux hommes s’approchèrent pour lui faire une proposition. Il ne fallait aucune compétence particulière, il serait payé deux fois plus que dans son dernier emploi comme manœuvre et serait de retour dans les 48 heures. Deux jours après, cet ancien cadre ruiné et dix autres sans-abri furent transportés à la centrale, située à 200 kilomètres au nord de la capitale, où ils furent enregistrés comme « nettoyeurs ». « Nettoyeurs de quoi ? », demanda l’un d’entre eux alors que le contremaître leur distribuait des vêtements spéciaux et les emmenait dans un immense cylindre de métal.

(…)

 

 

Partager cette page

Repost 0
Publié par

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

Agenda

 

 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -