8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 19:48
A l’ex-centrale…
 
- Photo de l’ex-centrale de Fukushima Daiichi prise par hélicoptère le 24 octobre 2012.
 
daiichi20121024
Les terres agricoles interdites sont maintenant couvertes de mauvaises herbes. (source Mainichi)
 
 
- Toujours des fuites
Comment voulez-vous qu’il n’y ait pas de fuite avec autant de kilomètres de tuyaux, autant de tremblements de terre, autant de matériaux fragiles, autant de périodes de gel en hiver ?
 
fuite desalinisation
A la station de désalinisation
 
fuite près 5 6
A l’aire de stockage de l’eau radioactive, près des unités 5-6
 
 
- Et encore des fumées
Le 7 janvier 2013 à 10h16, une fumée a commencé à s’échapper d’une cheminée de la piscine commune de combustible usé durant environ une demi-heure. Elle est visible sur les enregistrements des deux webcams disponibles, celle de Tepco et celle de TBS/JNN.
 
Vidéo TBS
 
Vidéo Tepco
 
Remarque : Que se passe-t-il dans le bâtiment de la piscine commune ? Mystère. Nous avions déjà remarqué ces fumées à deux reprises, le 28 février 2012 et le 4 septembre 2012 à des heures similaires (respectivement 10h52 et 10h57). Le 4 septembre, le dégazage avait lieu en même temps qu’une montée en température du réacteur n°2. La fumée du 7 janvier 2013 arrive également après une montée en température du réacteur n°2 depuis fin décembre, comme le mentionne Fukushima Diary. Coïncidence ?
 
 
- L’état des 4 réacteurs fin décembre vu par un journal de Tokyo (29/12/12)
 
23717 296601087127595 1554604206 n
(source)
 
 
- Construction de la structure du réacteur 4 :
4200 tonnes d’acier juste pour vider une seule piscine de son combustible 
(source)
 
1
Fin de l’enlèvement des débris (décembre 2012)
 
2
Installation d’une structure en acier pour protéger le transfert du carburant (début des travaux : 8 janvier 2013)
 
3
Toit et couverture murale (image de simulation)
 
 
Décontamination des sols
 
-  Nettoyage d’une chaussée à Naraha, Préfecture de Fukushima, en Mars 2012
 
decontam
(source)
 
- Débris radioactifs entassés au bas d’un talus à Nahara, préfecture de Fukushima
 
Slope-down
 
(source)
 
- Travailleurs lavant leurs bottes et leurs outils après le travail de décontamination à Tamura, Fukushima Prefecture. (Tamiyuki Kihara) 
 
crooked-3
(source)
 
- Travailleurs jetant des feuilles mortes contaminées dans une rivière
 
crooked-1
(source)
 
 
Cartes
 
- Données météorologiques sur le Japon
Le site meteo centrale donne les prévisions météorologiques du Japon, avec en particulier la diffusion atmosphérique des particules en provenance de la centrale de Fukushima Daiichi.
Il se trouve que si la majeure partie des particules se dirige vers la mer, il y a des périodes où le vent renvoie le panache invisible sur les terres. En cas de pluie, les poussières sont rabattues au sol, ce qui peut parfois expliquer les montées de radioactivité constatée ici où là sur l’île.
 
Exemple récent de concordance pluie-panache sur la région de Tokyo :
 
précipitationsPrécipitations
retombéesPanache
 
 
 
- Failles actives et centrales nucléaires du Japon
(source)
 
failles actives japon
 
 
 
- Centrales nucléaires du Japon
J’ai entouré en rouge les réacteurs programmés ou déjà en construction. Il y en a 13 en tout !
 
centrales nucléaires du Japon en construction ou prévues
(source : Rapport JNES 2012 p. 18-19))
 
 
- Localisation des installations de fabrication et de retraitement de combustible nucléaire et d'élimination des déchets radioactifs.
 
Location Map of Nuclear Fuel Fabrication, Reprocessing and
(source : Rapport JNES 2012 p. 307)

 
Reportage
- Japon : nouvel an à Fukushima - videos.arte.tv
Une femme: "J'ai connu les bombardements de la seconde guerre mondiale et enfant, j'ai du courir pour me cacher, mais je peux vous dire que ce temps-là était plus facile à vivre que ce qu'on vit aujourd'hui."
 
- Visite du premier minister Abe à la central de Fukushima Daiichi le 29/12/12
 

 
 
 
Témoignages
Retour sur deux vidéos de 2011 de Français habitant au Japon sur le blog de Kna
 
alex
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Voir Fukushima
commenter cet article

commentaires

geoffroy 25/01/2013 10:09

Une erreur s'est glissé, il fallait faire que des additions (et non une soustraction dans la ligne 5) dans le commentaire ci-dessus.

Au moins une des fuites provient du réacteur n°2 car sur une semaine les volumes ont augmenté de 1000m3 et le pompage des eaux a été réalisé le 20 janvier, à contrario le débit d'injection est
d'environ 920m3/semaine.

geoffroy 24/01/2013 21:32

Étanchéité du béton dans les sous-sols, j’ai des doutes ?
Une question d’addition :
En prenant le rapport du 22/01/13 page 3 (http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/betu13_e/images/130123e0301.pdf), en additionnant les colonnes « change from last report » des facility
(unité 1 à 3 soit 1100m3) et storage facility (3680+900m3) et en soustrayant la colonne « Treated volume » (60m3) soit un total de 5680m3.
Le volume injecté dans les 3 réacteurs 2586m3 (au milieu du schéma) soit environ 4,5m3 /h pour l’unité 1, et 5,5m3/h pour les unités 2-3 sur 7 jours.

Alors pourquoi les volumes traités et non traités ne correspondent pas au volume injecté. Le facteur est un peu plus de 2, soit 3000m3 sur la semaine.
J’ai refait la même opération pour les rapports à partir du 4 décembre 2012 (date pris arbitrairement), et les écarts sont toujours compris entre 1900 et 3000m3/semaine.

Ai-je faux dans le calcul ?
Y a-t-il bien des infiltrations d’eau dans les sous-sols des réacteurs entre 2000 et 3000m3/semaine ? (chiffre à mieux quantifier sur une longue période)

geoffroy 20/01/2013 10:09

En lisant le rapport de janvier sur les thermocouples http://www.tepco.co.jp/cc/press/betu13_j/images/130107j0301.pdf, page 7 (réacteur n°2), il est noté que les thermocouples (déclaré HS)
TE-2-3-69K1 et TE-2-3-69K3 ont des valeurs: (moyenne inspection périodique) / (valeur mesurée après l'accident) à 1,13 et 1,25 alors que le TE-2-3-69K2 est à 0,56. Mais après vérification le
thermocouple TE-2-3-69K2 est correcte mais reste quand même sous surveillance (page 23).
Les courbes pages 23 des 3 thermocouples sont plutôt explicites, TE-2-3-69K1 et TE-2-3-69K3 évoluent « normalement » et TE-2-3-69K2 fait des montagnes russes puis reste autour de 45°C avec des
soubresauts.
Ou est l’erreur ?
Dans la série des erreurs, TE-2-3-69B2 (page 21) le thermocouple correct selon Tepco varie autour de -15°C, puis +10°C et enfin -20°C sur 30 jours, dans les précédents rapports les valeurs ont
commencé à être négative à partir du mois d’aout Le thermomètre se situe en haut de la cuve RPV. Le ridicule ne tue pas, ouf !

Il est à noté que TE-2-113D varie autour de 95°C, TE-2-113C varie autour de 75°C (page 24 du rapport). Pour rappel les températures en mars 2012 étaient déjà à peu près les même (voir précédent
rapport).

Arrêt à froid ? J’ai comme des doutes ! Le corium ne doit pas être très loin, mais Tepco n’arrive pas à le refroidir (diminution des débits d’injection d’eau dans le réacteur depuis des mois malgré
les températures chaudes mesurées par certains capteurs, lien pour les mesures des débits d’eau depuis juillet :
http://www.tepco.co.jp/en/nu/fukushima-np/f1/pla/2013/images/csv_1h_data_2u-e.csv).

Pour info, le tremblement de terre du 8 décembre a fait chuter les températures d’environ 15°C sur les thermocouples TE-16-114-L#1 et TE-16-114-L#2 (page 25 du rapport).

Le tremblement de terre du 15 décembre à fait baissé de 50°C à 44°C le thermomètre TE-16-114-R#2 (page 25 du rapport) avant de remonter petit à petit à 81°C le 14 janvier et 134°C le 20 janvier
(les valeurs au-delà du 16/12 sont disponibles ici http://www.tepco.co.jp/en/nu/fukushima-np/f1/pla/2013/images/csv_6h_data_2u-e.csv).

Il semblerait bien que les variations observées par les thermocouples TE-16-114-R#2 et TE-2-3-69K1 aient comme élément déclencheur le séisme du 15/12/12.

geoffroy 19/01/2013 13:15

Quelques nouvelles des températures des réacteurs.
Unité 1 et 3 : aucun changement
Unité 2 : tendance quasi identique de la température depuis mi-décembre de 2 thermocouples :
- PRV BELLOWS SEAL AREA(TE-16-114R#2) à 133°C en augmentation (ok selon Tepco, mais pour combien de temps ?)
- suport skirt top (TE-2-3-69K1) à 204°C montée rapide après une baisse brutale le 8/01 de 182°C à 84°C (HS selon Tepco)
Les baisses brutales de températures ont déjà été rencontrées après un séisme surtout sur le réacteur n°2. Ce 8/01 à priori aucun séisme n’a été repéré par l’USGS.

2 thermocouples déclarés HS en décembre par TEPCO (voir le rapport page 2, lien : http://www.tepco.co.jp/cc/press/betu13_j/images/130107j0301.pdf).

Récapitulatif des thermocouples de l’unité 2 déclarés HS depuis mars 2012 :
Mars : TE-2-3-69B1, TE-2-3-69E3, TE-2-3-69F3 et TE-16-114J#2
Avril : TE-2-3-69A1, TE-2-3-69L2 et TE-16-114N#2
Mai, juin ; juillet, aout : aucun
Septembre : TE-2-3-69F2
Octobre : TE-2-3-69J1 et TE-2-3-69H2
Novembre : TE-2-3-69F1 et TE-2-3-69J3
Décembre : TE-2-3-69K1 et TE-2-3-69K3

François 13/01/2013 12:17

@Pierre

Ah oui! Maintenant c'est évident. Il faut dire que pour moi l'effet d'optique a été plus efficace que les grossiers montages photo de TEPCO. ;)
En tous cas, merci.

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -