10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 00:02
Travaux aux unités 3 et 4 (vidéo du 9 décembre 2011)
Dans cette vidéo, on distingue les travaux actuels.
 
 
Ces travaux sont réalisés pour alléger le bâtiment de l’unité 4 et déblayer les décombres. 
 
pelle mécaniqueUne pelleteuse en action là où avait été repéré l’« évènement » lumineux du 1er décembre.
 
 
mur nord du 4 - CopieUn engin de démolition en action sur le mur ouest de l’unité 4.
 
 
img demolition 113 logts colmar cleunay en 2006 2007 761 Type d’engin de démolition utilisé : pince à béton au bout d’un bras articulé
 
La démolition de certaines parties du bâtiment n°4 se fait par « grignotage ». Cette technique consiste à démolir la structure à l’aide d’une pelleteuse équipée d’outils spécifiques. Les plus hautes pelles du monde peuvent avoir 65 mètres de bras de démolition. En octobre, la sociétéHusqvarna avait annoncé que deux de ses robots de démolition contrôlé à distance allaient aider les massives opération de nettoyage sur le site du réacteur n°4 (lien).
 
Il était temps de s’occuper de l’unité 4 car le niveau de l’eau avait dangereusement baissé ces derniers temps, comme le rapporte l’ACRO : « Jeudi 1er décembre, selon un rapport intérimaire de TEPCo, le niveau d'eau dans la piscine du réacteur n°4 a atteint un niveau dangereux et les combustibles usés étaient proches d'être dénoyés. Il n'y avait plus qu' 1,5 m d'eau au dessus des combustibles alors qu'il y en a 7 m habituellement. » D'où l'utilisation du Putzmeister, ce grand bras articulé qui permet d'ajouter de l'eau dans la piscine.
 
 
nouvel état4Nouvel état du bâtiment réacteur n°4.
 
 
Photo mystère
On ne sait toujours pas ce qui a traversé la couverture du bâtiment turbine de l’unité 3, suite à l’explosion du bâtiment réacteur. Un objet toutefois assez énorme vu les dimensions du trou qui a une longueur d’au moins 14 mètres !
trou2
Vue aérienne du 27 mars 2011
 
objets
Objets projetés par l’explosion du 14 mars 2011
 
 
 
Documents
Nouvelle fuite d’eau contaminée se déversant dans l’océan.
Dans ces documents de Tepco, remarquez comment Tepco arrête une fuite d’eau : avec des sacs de sable ! De toute manière, si les égouts se déversent dans la mer, à quoi bon parler de fuite ?
 
fuite décembre
fuite 6 décembre2
 
Plus de détails sur cette ou ces fuites ici :
ou là :
Sans rire, Tepco se fiche bien des fuites, ils avaient décidé de rejeter à nouveau de l'eau contaminée dans la mer. Mais les pêcheurs apparemment pour l'instant ont réussi à bloquer cette nouvelle pollution programmée. Pour combien de temps ?
sources :
 
Histoire de webcams :
la réflexion de Trifouillax sur les changements intervenus récemments en suivant ce lien
zzg9V9eb7mmfa6jw0EJpmTl72eJkfbmt4t8yenImKBVaiQDB Rd1H6kmuBW
 
 
Cartes
Image de la contamination du Japon : carte gouvernementale truquée
Le mois dernier, Laurent Mabesoone avait dénoncé une désinformation au sujet de la contamination par l’intermédiaire d’une carte « améliorée »

Mabesoone contamination-des-sols-monitoring-aerien m
lire son article ici
 
Aujourd’hui, il a comparé la carte gouvernementale avec celle publiée par des chercheurs japonais dans un article de la revue scientifique “Kagaku”, dévoilant ainsi des différences notables.
 
comapraison cartes
 
Voici son commentaire :
« Voici la copie de la carte de “simulation des dépôts de césium” (à droite). A gauche, en regard, je joins la carte du Ministère (11 nov).
 
Attention ! L'échelle des couleurs est différente.
Sur la carte de droite, c'est une gradation qui donne a peu près :
Bleu : environ 10 000 Bq/m2 en césium
Bleu ciel: 20 000
Vert : 30 000
Jaune : 40 000
Rouge : environ 50 000 et plus

Quand on compare les cartes, cela donne :
Marron fonce devient bleu et bleu ciel
Bleu-vert devient vert
Bleu devient jaune ou rouge.

Conclusion :
1. Selon toute vraisemblance, la zone marron foncé (plus de 10 000 Bq/m2) de la carte du Ministère devrait couvrir environ trois fois plus de territoire (dont Niigata et tout Tokyo – pratiquement tout le bleu de la carte de droite).
2. Les zones de Ibaraki nord, Gunma ouest et Nagano est (Karuizawa, Saku) ne sont certainement pas dans la tranche des 10 000 a 30 000 bq/m2 (comme l'indique la carte du Ministère presque partout), mais elles sont bien a 50 000 bq/m2 pour la majorité de ce territoire. »
 
Pour comparer encore, j'ajoute cette carte du professeur Yukio Hayakawa de l’université de Gunma, spécialiste des cendres volcaniques. Pour avoir diffusé cette carte, cet homme a reçu un avertissement du président de son université avec menaces disciplinaires.
carte3
 
 
 
Album photos
Collection de photos intéressantes sur la catastrophe de Fukushima réalisée par Duke Thehazard
 
thehasard
lien :
 
 
Emission de TV japonaise :
 
Maquette et images intéressantes de mars 2011 de la centrale de Fukushima Daiichi :
 

 
 
 
Vidéo Tepco
Où l’on voit un robot nettoyer une sorte de rail du premier niveau du bâtiment de l’unité 3. La radioactivité, très forte à cet endroit, est visible sur le film qui présente de nombreux points blancs.
 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Voir Fukushima
commenter cet article

commentaires

Roland 10/12/2011 07:31

La désinformation, pratiquée par les autorités ou l'exploitant, devient une seconde nature ! Les données, qui finissent par filtrer, par être publiées, établissent la gravité de la situation,
l'urgence d'évacuer les enfants, les adolescents, de mettre en oeuvre un suivi rigoureux des suites de la catastrophe nucléaire.
La pression internationale pourra-t-elle modifier la prise en charge du drame ? Nous devons peser de toutes nos forces pour imposer une prise en charge courageuse du drame que nous vivons. L'appel
pour Fukushima trouve, chaque jour, dans les carences de l'exploitant, des autorités, sa justification.
La commission d'enquête, qui doit rendre son rapport le 26 décembre, imposera une nouvelle lecture de la catastrophe. Ses travaux éclaireront nos demandes sur le suivi, l'accompagnement des
victimes, l'élargissement du périmètre d'évacuation, le transfert des enfants et des adolescents dans une zone non contaminée.

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -