16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 11:16

C'est ce que réclament José Bové, Daniel Cohn-Bendit, Eva Joly et Nicolas Hulot.

 

Aujourd'hui, il est temps que la société française s'empare de cette question. S'il est une leçon à retenir de Fukushima, c'est qu'on ne peut plus laisser prendre des décisions qui engagent à ce point la santé et la sécurité de tous sans un débat national aussi large et ouvert que possible. C'est pour cette raison que nous pensons qu'il faut formellement poser aux Français la question suivante : "Voulez vous renouveler le parc nucléaire national par la prolongation ou la construction de centrales ?"

 

Lire l'article en entier sur le site du Monde :

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/05/12/un-referendum-sur-le-nucleaire-en-france_1520942_3232.html

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Que faire ?
commenter cet article

commentaires

eddy 26/05/2011 08:14


Attention aux référendums. C'est une arme à double tranchant utilisé historiquement pour valider la politique d'un monarque contre les parlementaires. Suivant la manière dont on pose la question on
oriente la réponse. Suivant l'information qu'a le public, la réponse est également faussée. Songez que face au pouvoir médiatique de l'industrie nucléaire, il n'y aura en face que les écologistes,
suspectés d'être partisan politiquement, marqué à gauche, ce qui conduira les militant de droite à voter contre, même si sur le fond ils seraient pour un démantèlement de la filière nucléaire.


Pierre Fetet 26/05/2011 21:47



L'énergie nucléaire n'est pas de droite ou de gauche. PS, PCF, UMP et FN sont pronucléaires. Mais les partis ne représentent pas la pensée des Français sur l'énergie nucléaire. Pour mémoire,
c'est un référendum qui a sorti l'Autriche du nucléaire : en 1978, les Autrichiens ont voté contre et la centrale nucléaire de Zwentendorf, presque achevée, a été abandonnée. Mais c'est
vrai, le référendum est à double tranchant, et la puissance de feu d'AREVA est énorme en terme de communication. Malgré tout, je fais encore confiance à la puissance de la démocratie et il est
urgent de demander aux Français ce qu'ils en pensent.



real world 16/05/2011 14:42


Un référendum comme pour la constitution Européenne?


Pierre Fetet 17/05/2011 01:01



Oui exactement, pourquoi pas ? Si la population française doit prendre des risques, il faut qu'elle les connaissent et qu'elle soit d'accord.



  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -