27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 13:06

10La mobilisation internationale est exemplaire. Des dizaines de milliers de messages ont été envoyés au ministre de l’industrie Edano en une seule journée. En soutien aux militants antinucléaires et aux mères de Fukushima, des centaines de personnes se sont rendues devant le ministère (METI), là où est dressé le campement, à l’heure où celui-ci devait être évacué.
 
Et l’évacuation annoncée par le ministère n’a pas eu lieu.
 
Pour autant, l’ordre de d’évacuer le site n’est pas levé, et il est important de continuer à soutenir ces femmes et ces hommes engagés pour l’évacuation des zones contaminées dans la préfecture de Fukushima et l’arrêt définitif de l’utilisation de l’énergie nucléaire au Japon.
 
Merci de continuer à diffuser cette action. Ceux qui manifestent en ce moment ont besoin de votre soutien :
 
 
 
 
 

 

 

 

 

   
   
   
   
manifs-1374--2-.jpg
 
Vous aviez entendu parler de ça à la télé ?
 
.
.
..
Devant le METI le 27 janvier 2012, sur la chaîne FukushimaVideoReport :
.

 
 

 
  

 

 

----------------------------------------

En savoir plus :

 

avec Carlus-Beton

 
avec Uncas
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Que faire ?
commenter cet article

commentaires

Pierre Fetet 28/01/2012 23:23

Merci René, j'ai ajouté la vidéo

René 28/01/2012 19:15

Bonjour,

Je pense qu'une autre vidéo pourrait aussi être diffusée en-dessous de celle existante dans l'article :

http://www.youtube.com/watch?v=XxqHUQBpFic

Là, pour le coup, on voit en fait vraiment ce que cette tente représente : se faire râbacher dans les oreilles du METI la voix des citoyens de Fukushima. Voilà la menace.

Les flics Japonais ont chargé les leaders de déménager malgré tout. Pour l'instant, il n'est pas dit que la tente reste debout.

Ce genre de manifestations dans les rues de Tokyo, c'est rare. Très rare. Mais c'est aussi très utile.

Ganbaro !

Roland 27/01/2012 17:58

@Frédéric Boutet : désolé ! J'ai fait mai 68 dans une ville de Haute-Savoie. Je n'ai donc pas eu l'occasion d'approcher la demeure de Madame de Pompadour, en profitant de la fièvre populaire
s'emparant des faubourgs actifs de la capitale.
Mais je continue à lutter pour la dignité de l'homme, à défendre les mêmes revendications. Permettez moi de borner ici cette amorce de débat, le blog de Fukushima n'étant pas une tribune syndicale
ou politique, mais un foyer citoyen qui honore son auteur.

babelouest 27/01/2012 17:35

La dernière fois (et la seule) où j'ai fait une manif à moins de 500m de l'Élysée, nous étions 50. Euh...

Frédéric Boutet 27/01/2012 17:17

Euh, pour le "soixante-huitard non repenti" : la prochaine fois que vous êtes 1 million à 500 m de l'Elysée, faudra pas rentrer chez vous pour des augmentations de salaires ! Si on descend dans la
rue, autant savoir ce qu'on veut. Sinon, on est tabassé ou récupéré.

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -