28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 01:53
Daiichix-wide-communityLe mardi 15 mars 2011 est une journée assez particulière pour Fukushima car on a rapporté un incendie et des explosions pour le bâtiment réacteur 4, mais depuis 22 mois, aucune image de ces évènements n’a jamais été divulguée, exceptées quelques captures de webcam peu explicites.
 
Afin d’y voir plus clair dans cette censure, il nous a semblé intéressant de rappeler la chronologie des faits, en utilisant les sources disponibles sur la toile. En effet, quand un historien cherche à reconstituer une histoire camouflée, même récente, il collecte le maximum de sources et les croise pour essayer d’en dégager une vérité.
 
La première chronologie présentée ici est celle de Tepco, complétée par les seuls documents photographiques diffusés par l’opérateur pour cette journée mystère, les 12 instantanés, heure par heure, de la première webcam du site nucléaire.
 
Que l’enquête commence !
 
-oOo-
 
Chronologie officielle du 15 mars 2011 (d’après la chronologie de Tepco)
 
20110315060000
A 6 heures du matin, on distingue bien le bâtiment réacteur n°4 entier. On voit également un petit panache blanc au dessus (incendie ?)
 
Vers 6h~6h10 :
Le son d’une explosion est confirmé par Tepco.
L’explosion a provoqué des dommages au toit couvrant le 5ème niveau (niveau technique).
 
6h50 : Comme les radiations dépassent 500µSv/h (583,7 µSv/h) au niveau de l’entrée principale, il est déterminé qu’un incident spécifique est arrivé.
 
7h : L’évènement est rapporté au gouvernement
 
20110315070000
A 7 heures, on voit que le bâtiment réacteur n°4 a changé d’aspect et qu’il fume. Notez la présence de 3 engins volants, deux à l’est, un à l’ouest, sans doute des hélicoptères ou des drones évaluant l’état du réacteur après son explosion.
 
7h55 : Tepco rapporte au gouvernement les dommages au toit du 5ème niveau du bâtiment réacteur.
 
20110315080000
Photo webcam à 8 heures du matin.
 
8h11 :
Les dommages du bâtiment réacteur de l’unité 4 sont confirmés par Tepco. Les radiations atteignent 807 µSv/h au niveau de l’entrée principale.
 
20110315090000
Photo webcam à 9 heures.
 
9h38 :
Un incendie est confirmé au 3ème niveau, du côté nord-ouest du bâtiment réacteur.
 
20110315100000
Photo webcam à 10 heures
 
Vers 11h :
Tepco confirme que l’incendie du bâtiment réacteur n°4 est éteint.
 
20110315110000
Photo webcam à 11 heures
 
20110315120000
A midi, plus de trace de fumée au n°4. L’incendie semble être éteint (le n°3 fume encore, à gauche).
 
20110315130000
Photo webcam à 13 heures.
 
20110315140000
Photo webcam à 14 heures.
 
20110315150000
Photo webcam à 15 heures. Un panache de fumée blanche s'échappe du n°4. Reprise d'incendie ?
 
16h00 : Tepco mesure 531,6 µSv/h au niveau de l’entrée principale,
 
20110315160000
Photo webcam à 16 heures. Panache encore visible.
 
20110315170000
Photo webcam à 17 heures.
 
23h00
Les radiations atteignent 4548 µSv/h au niveau de l’entrée principale.
 
______________________________
 
Un autre incendie le 16 mars 2011
 
Le 16 mars un autre incendie est signalé (reprise du précédent selon Tepco). Une vidéo rapportée par Russia Today le 16 mars montre un évènement provoquant un panache blanc. On ne sait pas s'il s'agit de l’incendie du 15 ou du 16 mars. Le panache provient bien du côté nord-ouest du bâtiment réacteur 4.
 

 
 
 
______________________________
 
Quelques chronologies disponibles sur le net 
 
 
(Traduction française partielle, heures du Japon)
 
Vers 6h~6h10 :
Le son d’une explosion a été confirmé. Plus tard, des dommages au toit du 5ème niveau du bâtiment réacteur ont été confirmés.
6h50 :
Comme les radiations dépassaient 500µSv/h (583,7 µSv/h) au niveau de l’entrée principale, il a été déterminé qu’un incident spécifique était arrivé et ça a été rapporté au gouvernement à 7h00.
7h55 :
Les dommages au toit du 5ème niveau du bâtiment réacteur ont été rapportés au gouvernement
8h11 :
Les dommages du bâtiment réacteur de l’unité 4 ont été confirmés. De même, comme les radiations dépassaient 500 µSv/h (807 µSv/h) au niveau de l’entrée principale, il a été déterminé qu’un incident spécifique était arrivé et ça a été rapporté au gouvernement à 8h36.
9h38 :
Un incendie a été confirmé au 3ème niveau, du côté nord ouest du bâtiment réacteur. Ca a été rapporté au gouvernement à 9h38.
Vers 11h :
Tepco a confirmé que l’incendie du bâtiment réacteur n°4 était éteint. Ca a été rapporté au gouvernement à 11h45.
16h00 : Comme les radiations dépassaient 500µSv/h (531,6 µSv/h) au niveau de l’entrée principale, il a été déterminé qu’un incident spécifique était arrivé et ça a été rapporté au gouvernement à 16h22.
23h00
Comme les radiations dépassaient 500µSv/h (4548 µSv/h) au niveau de l’entrée principale, il a été déterminé qu’un incident spécifique était arrivé et ça a été rapporté au gouvernement à 23h20.
 
 
Autres chronologies des évènements du 15 mars rapportées sur l’Internet
(A noter : les heures indiquent la mise en ligne des dépêches en Europe. Pour avoir le temps du Japon, il faut ajouter 8 h)
 
Chronologie Europe1.fr 
Mardi 15 mars :
3h10 : incendie dans le réacteur 4. Un incendie se déclare dans le réacteur n°4 de la centrale nucléaire de Fukushima, dégageant des particules radioactives.
3h50 : Tepco demande de l'aide pour éteindre l'incendie. L'exploitant de la centrale nucléaire de Fukushima annonce avoir demandé de l'aide aux forces japonaises d'auto-défense et à l'armée américaine pour éteindre l'incendie qui s'est déclaré après une explosion au réacteur n°4.
7h40 : incendie éteint dans le réacteur n°4. Un incendie, qui s'est déclaré dans un bassin de stockage de combustible nucléaire usagé, a été éteint, annonce l'exploitant Tepco.
9h45 : nouvelles craintes au sujet du réacteur n°4 de Fukushima. Le combustible nucléaire usagé du réacteur n°4 de la centrale japonaise de Fukushima-Daiichi est peut-être en train de bouillonner, et le niveau d'eau baisse actuellement, rapporte l'agence de presse nippone Kyodo.
10h38 : deux brèches dans le réacteur n°4. Deux brèches de huit mètres de large sont apparues dans l'enceinte extérieure du bâtiment du réacteur n°4 de la centrale atomique à la suite d'une explosion survenue mardi, annonce l'Agence de sûreté nucléaire japonaise.
13h40 : radiations dangereuses autour du réacteur n°4. Le niveau de radioactivité dans la salle de contrôle de la tranche n°4 de la centrale atomique de Fukushima-Daiichi, sur la côte nord-est du Japon, est devenu trop élevé, mardi, pour que les ingénieurs puissent effectuer un travail normal, rapporte l'agence de presse japonaise Kyodo.
15h20. De la radioactivité pouvant "endommager la santé". Le ministre japonais des Affaires étrangères Takeaki Matsumoto a indiqué mardi à Paris que le niveau de radiations consécutif à l'incendie du réacteur 4 de la centrale nucléaire de Fukushima 1 "pourrait endommager la santé" des populations.
15h57. De l'eau pourrait être injectée par hélicoptère. La compagnie d'électricité japonaise Tepco, qui exploite la centrale de Fukushima, a indiqué qu'elle envisageait de verser de l'eau par hélicoptère dans une piscine du réacteur 4 pour refroidir du combustible nucléaire usé.
21h32. La toiture d'un réacteur fissurée à Fukushima. L'agence de sûreté nucléaire japonaise annonce que la toiture du réacteur numéro 4 de la centrale de Fukushima est fissurée.
21h58. Evolution "préoccupante" d'une piscine de stockage. L'évolution de la situation de la piscine du stockage du réacteur 4 de la centrale de Fukushima au Japon, où une "partie des assemblages de combustibles stockés serait désormais découverte", est jugée "préoccupante" par l'Autorité de sûreté nucléaire française (ASN).
22h57. Fukushima : nouvel incendie au réacteur 4. Un nouvel incendie s'est déclaré mercredi au réacteur 4 de la centrale nucléaire de Fukushima, au lendemain d'une explosion qui avait provoqué un premier incendie et endommagé le toit du bâtiment extérieur, a annoncé l'opérateur de la centrale.
 
Chronologie Nouvel Observateur 
Mardi 15 mars :
3h -Tokyo. Le niveau de radiations a "considérablement augmenté" à la centrale nucléaire de Fukushima n°1 où un incendie s'est produit sur le réacteur 4, déclare le Premier ministre japonais, Naoto Kan.
4h10 - Tokyo. L'incendie au réacteur 4 de la centrale nucléaire de Fukushima n°1 est "apparemment éteint", rapportent plusieurs médias japonais.
8h15 - Vienne. Des substances radioactives ont été libérées directement dans l'atmosphère à la suite de l'incendie du réacteur 4 à la centrale nucléaire de Fukushima n°1, confirme l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).
10h30 - Tokyo. L'agence nucléaire du Japon annonce la découverte de deux trous de 8 mètres sur l'enceinte extérieure du réacteur N° 4 de la centrale de Fukushima (Reuters)
15h15 - Paris. Le ministre japonais des Affaires étrangères Takeaki Matsumoto indique que le niveau de radiations consécutif à l'incendie du réacteur 4 de la centrale nucléaire de Fukushima 1 "pourrait endommager la santé" des populations.
15h55 - Fukushima. La compagnie d'électricité japonaise Tepco, qui exploite la centrale de Fukushima, envisage de verser de l'eau par hélicoptère dans une piscine du réacteur 4 pour refroidir du combustible nucléaire usé.
21h50 - Paris. L'Autorité de sûreté nucléaire française (ASN) juge l'évolution de la situation de la piscine du stockage du réacteur 4 de la centrale de Fukushima où une "partie des assemblages de combustibles stockés serait désormais découverte" "préoccupante".
22h45 - Tokyo. Un nouvel incendie se déclare au réacteur 4 de la centrale nucléaire de Fukushima.
mercredi 16 mars :
00h25 - Tokyo. L'incendie qui s'était déclenché mercredi matin au réacteur 4 de la centrale nucléaire de Fukushima paraît s'être éteint.
 
Chronologie L’essentiel online 
Mardi 15 mars :
08:43 Substances radioactives dans l'atmosphère
«Les autorités japonaises ont informé aujourd'hui l'Agence internationale de l'énergie atomique à 04h50 au Luxembourg que le bassin du combustible usé du réacteur nucléaire 4 de la centrale de Fukushima Daiichi était en feu et que de la radioactivité était en train d'être libérée directement dans l'atmosphère», a ajouté l'agence dans un communiqué. L'incendie au réacteur 4 est «apparemment éteint», ont rapporté mardi plusieurs médias japonais. «L'incendie qui s'est produit au quatrième étage du réacteur 4 est apparemment éteint», a indiqué l'agence Jiji.
10:25 Deux brèches de 8 mètres de large détectées à Fukushima
Deux brèches de huit mètres de large sont apparues dans l'enceinte extérieure du bâtiment de la quatrième tranche de la centrale atomique de Fukushima-Daiichi à la suite d'une explosion survenue mardi, annonce l'Agence de sûreté nucléaire japonaise.
17:22 Tepco envisage de verser de l'eau par hélicoptère dans le réacteur 4
La compagnie d'électricité japonaise Tepco, qui exploite la centrale de Fukushima 1, a annoncé mardi qu'elle envisageait de verser de l'eau par hélicoptère dans une piscine du réacteur 4 pour refroidir du combustible nucléaire usé. Lors d'une conférence de presse, les responsables de Tokyo Electric Power ont expliqué qu'ils étudiaient cette solution faute de pouvoir employer les moyens habituels de refroidissement, tombés en panne à cause du séisme et du tsunami qui ont dévasté la région nord-est où se situe la centrale.
18:29 Taux dangereux de radioactivité mesurés
Lors des efforts pour éteindre l'incendie de l'entrepôt du combustible nucléaire usagé, le personnel a probablement été exposé à une forte irradiation.
L'incendie du dépôt du réacteur 4 a pu être maîtrisé mais le toit du bâtiment a été endommagé. Cela signifie que la radioactivité se propage directement dans la nature.
21:48 Évolution préoccupante du réacteur 4
L'évolution de la situation de la piscine du stockage du réacteur 4 de la centrale de Fukushima au Japon, où une "partie des assemblages de combustibles stockés serait désormais découverte", est jugée "préoccupante" par l'Autorité de sûreté nucléaire française (ASN). Un incendie s'était déclaré la nuit dernière au niveau de cette piscine, rappelle l'ASN dans un communiqué, précisant que "l'état du combustible stocké, potentiellement affecté par l'incendie, n'est pas déterminé".
La compagnie d'électricité japonaise Tepco, qui exploite la centrale, a indiqué mardi lors d'une conférence de presse qu'elle envisageait de verser de l'eau par hélicoptère dans une piscine du réacteur pour refroidir du combustible nucléaire usé. L'ASN qui avait déjà fait état d'une "dégradation de l'enceinte de confinement" du réacteur 2, suite à deux explosions, s'inquiète "d'une augmentation significative des rejets radioactifs détectés" en limite du site.
21:54 Le toit fissuré
Deux techniciens sont portés disparus après l'explosion, mardi, survenue sur l'un des réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi endommagée par le séisme du 11 mars, a annoncé l'Agence japonaise de sûreté nucléaire. L'agence ne précise pas l'identité des deux techniciens dont on est sans nouvelles et qui se trouvaient dans le secteur de la turbine du réacteur n°4.
Lors d'une conférence de presse, un responsable de l'agence a également fait état de l'apparition de fissures sur la toiture du bâtiment abritant le réacteur. Les autorités s'efforcent d'empêcher une pénurie de l'eau servant à refroidir les cœurs radioactifs des réacteurs de l'usine, ce qui provoquerait une surchauffe et une libération de particules radioactives dans l'atmosphère.
22:54 Un incendie se déclare
Un nouvel incendie s'est déclaré mercredi au réacteur 4 de la centrale nucléaire de Fukushima, au lendemain d'une explosion qui avait provoqué un premier incendie et endommagé le toit du bâtiment extérieur, a annoncé l'opérateur de la centrale.
 
_______________________
 
Origine des incendies selon l’IRSN (point du 16 mars 2011 19 h) : l’hydrogène
 
« Deux incendies, qui auraient été maîtrisés rapidement, se sont déclarés au dessus de la piscine du réacteur n°4. Après analyse par l’IRSN, la présence d’hydrogène produit par la radiolyse de l’eau dans les piscines, couplée à la perte des ventilations, expliquerait l’origine de l’explosion et de l’incendie. »
 
_____________________
 
Photo d’entête : incendie du bâtiment réacteur 4 (source)
 
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

Delphin 03/02/2013 21:36

Bonjour Lionel,

la réponse du même Sylvestre Huet, dans l'article déjà cité :

"Parce qu'ils n'en sont pas encore capables. L'évacuation est prévue pour 2013. Elle suppose qu'un dispositif permettant l'extraction des combustibles usés soit installé. Il doit permettre la
protection biologique des travailleurs contre le rayonnement gamma, un transfert relativement rapide et dans des conditions de sûreté sévères vers une autre structure où le refroidissement
reprendra sans délais importants."

Amicalement,

Delphin

Lionel 03/02/2013 15:05

Quand une fumée est blanche c'est qu'elle contient de la vapeur...

setaregan 03/02/2013 10:53

Rappel pour Etienne Servant : la vapeur est invisible , quand on voit quelque chose , ou c'est un gaz qui a été coloré ou c'est de la fumée . La fumée n'est pas nécessairement grise ou noire .

Lionel 02/02/2013 15:05

J'ajoute que je me souviens avoir lu un article sur le positionnement des paniers qui évoquait un risque certain !

Lionel 02/02/2013 15:03

Salut Delphin, question basique : s'il n'y a que le risque de dispersion de radioactivité par des matériaux à émissions alpha et non de reprise de criticité, pourquoi diable ne se mettent-ils pas
tout de suite à transférer le combustible de la SFP 4 ?
Incapable de prendre position sur l'éventualité de la reprise de criticité, je pose la question un peu en candide...

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -