10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 14:43
vigie-9-novembre-2012-paris.jpgDepuis 2007, le collectif « Independent WHO » tient une vigie chaque jour ouvrable devant l’OMS à Genève pour dénoncer la non-assistance à personne en danger vis-à-vis des populations vivant dans des territoires contaminés par la radioactivité, en premier lieu dans la région de Tchernobyl, et aujourd’hui dans la région de Fukushima. Face au silence de cette organisation internationale qui continue à ne pas porter assistance aux victimes des pollutions radioactives, une nouvelle vigie vient d’être mise en place à Paris.
 
Comment ne pas réagir face à ces bombes sanitaires à retardement que sont les radionucléides qui contaminent la nourriture de ces territoires ? Qui laisserait ses enfants subir un tel empoisonnement en France ? 26 ans après la catastrophe de Tchernobyl, à cause de cette contamination interne, le nombre d’enfants malades ne cesse d’augmenter dans les régions contaminées : trisomie 21, malformations congénitales, cancers, vieillissement prématuré, mutations, sans compter le changement dans le sex-ratio et l’augmentation de la mortalité. Par exemple, dans les territoires contaminés du Belarus, il ne reste plus que 27% d’enfants en bonne santé (données officielles 2009). Dans ce pays, près de 800 enfants sont nés en 2012 avec des malformations cardiaques sans que personne ne prenne en compte le facteur radiologique…
 
Parce que « le Ministre de la santé français, en tant que représentant d'un pays membre de l'OMS, est coresponsable de la politique de cette organisation internationale », un collectif vient de se créer à paris pour rappeler à Marisol Touraine qu’il est urgent qu’elle intervienne à Genève afin de demander la révision de l’accord OMS-AIEA de 1959 et la création d’un département « Santé et rayonnements ionisants » indépendant du lobby nucléaire.
 
La vigie parisienne a démarré le 9 novembre 2012 devant le Ministère de la Santé. Elle aura lieu de 9 heures à 17 heures chaque vendredi, jour commun aux manifestations hebdomadaires japonaises. Tout citoyen sensible à cette démarche exemplaire peut participer en s’inscrivant auprès du collectif, mais chacun peut aussi venir simplement encourager les vigies.
 
Le collectif souhaite également que partout dans le monde, des vigies similaires se mettent en place devant tous les ministères de la santé des pays membres de l’OMS.
 
 
-oOo-
 
 
Communiqué du collectif
 
 
independentwho« Le Collectif international « Santé et Nucléaire Pour l'indépendance de l'OMS (Independentwho) » a commencé le vendredi 9 novembre 2012 une action hebdomadaire de vigie citoyenne devant le Ministère de la Santé à Paris.
 
Le Collectif s’est constitué pour alerter la population sur le rôle mené par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dans la dissimulation des conséquences sanitaires des pollutions radioactives.
 
Le Collectif dénonce l'Accord WHA 1240, signé le 28 mai 1959 entre l'OMS et l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (AIEA), par lequel ces deux organismes de l’ONU ne peuvent prendre de position publique qui puisse nuire l’une à l’autre. De fait, l’OMS s’en remet à l’AIEA pour évaluer les conséquences sanitaires du nucléaire. D’où le déni de ces conséquences dans le bilan officiel de la catastrophe de Tchernobyl : une cinquantaine de morts, 4000 cancers de la thyroïde chez les enfants… Ce qui explique aussi que l’OMS n’ait plus aucun département de recherche sur les pollutions radioactives et qu’elle n’ait apporté aucune assistance aux victimes de Tchernobyl depuis 1986 ni aux victimes de Fukushima depuis le 11 mars 2011.
 
Le Ministre de la santé français, en tant que représentant d'un pays membre de l'OMS, est coresponsable de la politique de cette organisation internationale, en matière de radioprotection. Nous attendons qu’il demande la révision de cet accord et la création d’un département « Santé et rayonnements ionisants » indépendant du lobby nucléaire.
 
La France est l'un des pays les plus nucléarisés au monde et nous ne sommes pas à l'abri d'un accident nucléaire. Aucune installation de la filière nucléaire française n'est complètement étanche ; centrales nucléaires, centres de retraitement et de stockage des déchets procèdent régulièrement à des rejets de polluants radioactifs dans l'environnement. Ces rejets provoquent, à doses dites faibles, des dommages à la santé, dont l'enquête épidémiologique de la faculté de Mayence en Allemagne, publiée en 2007, a donné la preuve. Elle met en évidence une augmentation significative des leucémies (2,2 fois +) et des cancers (1,6 fois +) chez les enfants de moins de 5 ans qui vivent dans un rayon de 5 km d’une centrale nucléaire.
Le territoire français a déjà subi la pollution de Tchernobyl que les services de radioprotection français ont dissimulée : justice n'est toujours pas rendue aux victimes, parmi lesquelles les malades de la thyroïde. Celles des essais nucléaires français attendent également d’être reconnues et indemnisées comme il convient.
 
Le Collectif assure depuis le 26 avril 2007 une vigie tous les jours ouvrables, devant le siège de l'OMS à Genève. Il tient en plus à Paris, une vigie, chaque vendredi, devant le Ministère de la Santé. Il la reconduira tant que la France n'aura pas fait le nécessaire pour que l'OMS accomplisse sa mission de protection des populations concernant les pollutions radioactives et que soit mise en place, à l’échelle hexagonale et/ou européenne, une recherche indépendante sur le thème « santé et nucléaire ». Cette vigie d’Hippocrate veillera à ce que la SANTÉ SOIT UN BIEN au-dessus de tout conflit d’intérêts.
 
La vigie devant le Ministère de la Santé se tient, de 9 à 17 h, tous les vendredis, place Pierre Laroque (à l'angle de l'avenue Duquesne et de l'avenue Ségur).
 
Métro : ligne 8, Station Ecole Militaire ou ligne 13, Station St François Xavier.
Inscriptions : contact (a) independentwho.org
Pour tous renseignements, consulter notre site : http://independentwho.org 
 
  

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans En France et ailleurs
commenter cet article

commentaires

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

Agenda

2-3-4 novembre 2017, Paris

3ème Forum Social Mondial Antinucléaire

Lien vers le site dédié : http://fsm-antinucleaire2017.nuclearfreeworld.net/


 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -