18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 23:59

 

souris.jpgMise à jour 20 mars 2013, 11 h

 

Selon les informations fournies par Tepco, le système électrique a été réparé entièrement. La panne aurait été produite par un rongeur ! Ou comment un tout petit animal pourrait être à l’origine d’une nouvelle catastrophe nucléaire mondiale… Qui a dit qu’un tremblement de terre ou un tsunami étaient nécessaires pour créer un blackout ?

 

Pour plus d’informations :

The blackout was caused by a mouse in the panel board, the board has been left on the truck since 3/18/2011 (Fukushima Diary)

Fukushima : reprise complète du refroidissement des piscines de stockage (Le Monde)

 

 

________________

 

 

cryptome7A l’été 2012, une panne s’était déjà produite sur le système de refroidissement de la piscine n°4. Cette fois-ci, c’est une panne plus grave puisque, selon l'agence Kyodo se référant à Tepco, 3 piscines du site nucléaire ne sont plus alimentées en électricité.

 

En fait, la coupure de courant, lundi soir à 18h57 a provoqué l'arrêt du système de refroidissement de 4 piscines : celles des réacteurs n°1, 3 et 4 de l’ex-centrale de Fukushima Daiichi et aussi la piscine commune qui contient 6377 assemblages (environ 1000 tonnes de combustible). Tepco a mis 3 heures pour informer la Commission japonaise pour le contrôle de l'énergie atomique (NRA). Cette agence indique que l’injection d’eau dans les ex-réacteurs n’a pas été stoppée. Selon RT (Russie Today), Tepco aurait affirmé avoir trouvé la cause de la panne et avoir commencé à travailler à la réparation.

 

A l'heure ou nous écrivons, la température de l'eau dans les piscines se situe entre 13° et 25°C. Alors que la température monte progressivement de 0,1 à 0,3°C par heure, cela laisse une marge de manœuvre de quelques jours à l’opérateur pour réparer le système. Les spécialistes et les veilleurs de Fukushima sont surtout préoccupés par l'état de la piscine du réacteur n°4 dont le bâtiment avait été fortement ébranlé, déformé ou détruit par une explosion d’hydrogène le 15 mars 2011. Mais dans le cas de figure d’une possible évaporation de l’eau, les piscines 1 et 3 sont tout aussi inquiétantes dans leur pouvoir de nuisance. Si le système de refroidissement ne se remet pas en marche, la température de l'eau atteindra le niveau maximal autorisé de 65°C en 4 jours.

 

Fukushima Diary relève avec justesse ce que nous avions déjà dénoncé en juillet 2012 : il n’existe toujours pas de système de secours de refroidissement à Fukushima Daiichi, 2 ans après le début de la catastrophe !

 

 

________________

 

PS : je n’aurai pas la possibilité de faire des mises à jour dans la journée de mardi. Pour suivre l’actualité sur Fukushima, cliquer ici ou .

 

________________

 

Sources:

Blackout(Fukushima is still news)

[Analysis] The sudden blackout revealed the weakness of Fukushima plant, “Reactor4 has 4 days to go”(Fukushima Diary)

Crucial system fails at Japan's quake-damaged nuclear plant (CBC News)

Fukushima : le système de refroidissement du combustible usé hors service (La voix de la Russie)

TEPCO reports power failure at Fukushima, stops cooling system (RT)

Panne de courant à la centrale de Fukushima (le jdd)

Panne de courant à la centrale de Fukushima (20 minutes online)

#Fukushima I Nuke Plant Cannot Cool Spent Fuel Pools, Cause Unknown (EX-SKF)

Power blackout at crippled Japanese nuclear plant (Khon2)

Centrale nucléaire de Fukushima: un système de refroidissement en panne (RiaNovosti)

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

Roland 21/03/2013 10:17

Après la mauvaise page de science-fiction présentée par l'exploitant, ce dernier - dans le droit fil de la pratique actuelle - pourra ouvrir, pour les "liquidateurs", un "café à chats" dans
l'enceinte de la centrale. Nos amis félins accepteront-ils de se sacrifier à une nouvelle lutte, au cours de l'approche de la maîtrise des suites de la tragédie de Fukushima ? L'exploitant
s'attachera peut-être à une enquête sérieuse sur es pannes des alimentations en électricité, en eau, souvent observées. Il tirera peut-être les leçons de cette nouvelle épreuve en développant les
dispositifs de secours et d'urgence, avant de confier le témoin à l'autorité de sûreté.

babelouest 20/03/2013 23:39

Si j'ai bien compris, cet "incident" a couronné une masse d'autres ennuis du même genre et a empêché la redondance des circuits. La goutte d'eau en trop, en somme. Ce qui veut dire qu'il avait plu
à seaux des incidents auparavant.

Pierre Fetet 20/03/2013 22:10

Conclusion : Iori est plus réactif que la NHK !
En repensant à cette histoire de rat, j'ai quand même du mal à croire que cet animal a été l'unique cause de cet énorme black-out. Si c'était le cas, n'aurait-on pas plus souvent des pannes
électriques dans les centrales, les usines et les transformateurs divers et variés où les rongeurs sont sans doute légion ?

babelouest 20/03/2013 21:24

Confondant ! La dépêche de la NHK (en anglais) signalant la découverte du rongeur mort n'a été mise en ligne qu'aujourd'hui à 15h (française).

Roland 20/03/2013 15:38

La "coupable" de cet "incident" préoccupant est-elle victime de mutations liées à la contamination radioactive du site ? Quelles leçons sont tirées par l’exploitant ? Quels développements des
systèmes de secours et d'urgence seront mis en oeuvre ? L'information de l'autorité de sûreté sera-t-elle accélérée ?

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

Agenda

Jeudi 7 septembre 2017, 17h06
Dominique Balaÿ, demain 7 septembre sur la radio suisse RTS - Espace 2
Le titre de l'émission est MAGNETIQUE, c'est une quotidienne autour de la musique animée par Anne GILLOT.
Elle l'interrogera sur l'histoire et les motivations du projet "Et pendant ce temps là à Fukushima" qu'il mène depuis 2011 en invitant des artistes à produire une œuvre ou à simplement à s'exprimer sur la catastrophe de Fukushima.
 
Mardi 12 septembre à 20h
Projection/débat du film "Fukushima : Les voix silencieuses" à Grenoble.
Les 2 réalisateurs, Chiho Sato et Luca Rue, seront présents au débat.
Lieu: Antigone, 22 rue des violettes 38100 Grenoble
Entrée gratuite sans réservation
 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -