6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 22:55
Nucléaire, une vision d'avenir pour l'énergie ?
C’était l’avis d’Anne Lauvergeon, alors présidente générale d'Areva, qui s’exprimait le 4 mai 2011 à New-York lors d’une conférence au CFR, le Council on Foreign Relations, organisme qui a pour but d'analyser la politique étrangère américaine et la situation politique mondiale.
 
La vidéo et la transcription originales sont disponibles à cette adresse :
Le sous-titrage en français vient d'être réalisé d'après la transcription CFR en anglais. Merci à Kna qui a réalisé cette traduction et sa diffusion sur YouTube en 4 parties.
 
On pourrait penser que c’est servir Areva de diffuser ce discours, mais au contraire, je pense qu’il faut bien connaître les positions et les objectifs de cette firme pour mieux les dénoncer et les combattre. Je diffuse donc ce lien dans le blog de Fukushima comme archive documentaire, car il ne faut jamais oublier que le MOX du réacteur 3 de Fukushima Daiichi a bien été produit et livré par Areva.
 

 
 
.Télécharger le texte entier de la conférence en format pdf :
   
.Quelques phrases commentées :
 
 partie 1, 13:18
 « Au Etats-Unis comme en Europe, l’énergie nucléaire reste un problème émotionnel. »
Je répondrai deux fois non.
D’abord parce que l’ensemble de la planète, et plus particulièrement l’hémisphère nord, a « profité » des retombées radioactives dues à l’accident de Fukushima. Des radionucléides qui se déposent partout, même à faible dose, ce n’est pas de l’émotion.
Et puis non, nous ne sommes plus sous l’émotion des premiers jours, nous connaissons pertinemment les dangers du nucléaire et c’est de manière tout à fait calme et posée que nous revendiquons l’abandon de cette énergie.
D’ailleurs, Anne Lauvergeon a bien fait attention de ne pas mentionner le Japon, car là-bas, au-delà de l’émotion, même cachée, il y a la contamination généralisée des produits et des sols, et ce n’est pas l’émotion qui fait crépiter les compteurs Geiger !
 
partie 1, 13:54
« Et la nouvelle génération de réacteurs, la troisième « + », comme l’EPR, comme ATMEA, comme KERENA, sont plus sûres grâce à l’expérience tirée de crises comme TMI, Tchernobyl et le 11 septembre. »
Anne Lauvergeon fait un lapsus et parle du retour d’expérience du 11 septembre au lieu du 11 mars… Considère-t-elle la catastrophe du 11 mars comme un attentat ?
 
partie 2, 3:09
 « Nous parlons de rien de moins que de gagner la course contre le changement climatique et la sécurité énergétique, rien de moins que la construction du futur de l’énergie propre pour les Etats-Unis et pour le monde. »
Alors que la catastrophe de Fukushima n’est pas encore terminée, c’est assez insoutenable d’entendre cette phrase ! Pour trois raisons :
1. Après Three Mile Island et Tchernobyl, Fukushima vient encore de démontrer que la sécurité énergétique ne se fera jamais avec l’énergie nucléaire.
2. D’autre part, affirmer que le nucléaire est une énergie propre est un mensonge honteux. Le nucléaire pollue à la source lors de l’extraction de l’uranium, il pollue en fonctionnement en relâchant en permanence une légère radioactivité dans l’environnement, et il pollue enfin la terre pour des milliers d’années avec ses déchets radioactifs indestructibles.
3. Enfin, la course contre le changement climatique ne sera jamais gagnée avec l’aide du nucléaire ! L’Agence Internationale de l’Energie a calculé que la contribution du nucléaire à la réduction des émissions de CO2 serait d’à peine 6 % pour un coût d’au moins 1 000 milliards d’euros... contre 54 % pour les économies d’énergie et 21 % pour les énergies renouvelables, à un coût très inférieur ! (1)
 
partie 2, 7:20
« A la fin, vous avez seulement 4% du combustible usagé d’origine. Les 4% restant, nous travaillons beaucoup pour les faire disparaître aussi et pour s’assurer que tout sera brûlé. En laboratoire, nous savons comment faire disparaître ces derniers 4%. »
Anne Lauvergeon est une magicienne. En 3 phrases, pfouit, elle fait disparaître des tonnes de déchets radioactifs ! C’est invraisemblable d’entendre ça. C’est un discours trompeur et mensonger. Dans la partie 3, en réponse à une question d’un journaliste, elle fait disparaître l’hydrogène… Avec Areva, le monde devient si simple…
 
Pour terminer, si vous ne l’avez pas encore fait, je vous encourage à voir l’interview de Jérémy Rifkin avec la vidéo intitulée « Le nucléaire est mort ». Son discours va à l’opposé de l’ex-PDG d’Areva et ses arguments sont plutôt convaincants.
 
 
(1) Agence Internationale de l’Energie, "Energy technology perspectives 2008, Scenarios and strategies to 2050", 2008 ; cité dans Les cahiers de Global Chance n°25, "Nucléaire : la grande illusion", 2008, p.17.
 
 
------------------------------
Autre article sur Anne Lauvergeon dans ce blog :
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans En France et ailleurs
commenter cet article

commentaires

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

Agenda

Jeudi 7 septembre 2017, 17h06
Dominique Balaÿ, demain 7 septembre sur la radio suisse RTS - Espace 2
Le titre de l'émission est MAGNETIQUE, c'est une quotidienne autour de la musique animée par Anne GILLOT.
Elle l'interrogera sur l'histoire et les motivations du projet "Et pendant ce temps là à Fukushima" qu'il mène depuis 2011 en invitant des artistes à produire une œuvre ou à simplement à s'exprimer sur la catastrophe de Fukushima.
 
Mardi 12 septembre à 20h
Projection/débat du film "Fukushima : Les voix silencieuses" à Grenoble.
Les 2 réalisateurs, Chiho Sato et Luca Rue, seront présents au débat.
Lieu: Antigone, 22 rue des violettes 38100 Grenoble
Entrée gratuite sans réservation
 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -