1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 21:05
livre tchernobylAprès la catastrophe de Fukushima, Our Planet-TV a lancé une enquête pour savoir si les retombées radioactives avaient eu des effets sur la santé de la population. Suite à cet appel, ils ont reçu près de 500 mails par semaine.
 
Cette enquête met en évidence que la radioactivité, même à faible dose, a des effets réels sur la santé.
 
 
Dans cette émission, on apprend que les symptômes les plus fréquemment signalés sont le saignement de nez abondant, la diarrhée, l’irritation de la gorge et la fatigue intense. Et ces symptômes n’ont pas été observés que pour les enfants. Le Dr Masamichi Nishio, chef du centre sur le cancer de Hokakido, estime que ces symptômes doivent être reconnus comme de nouveaux symptômes cliniques de l’exposition aux rayonnements à faible dose.
 
 

 

 
 
Dans le livre sur les conséquences de Tchernobyl publié en 2009 par l’Académie des Sciences de New-York, le Dr Yablokov décrit les mêmes symptômes associés à des gonflements des ganglions lymphatiques. Mais les conséquences dramatiques de la catastrophe de Tchernobyl ont été ignorées pour que le lobby de l’énergie nucléaire puisse continuer à prospérer.
 
Selon l’enquête de Our Planet-TV, sur 500 signalements, le symptôme le plus fréquent est le mal de gorge (1 personne sur 3), puis le saignement de nez (1/5), puis la diarrhée (1/5) et enfin la fatigue (1/6).
 
D’après Mme Mika Noro, présidente de l’association japonaise « Le pont de Tchernobyl », les enfants qui vivent dans les zones contaminées par la catastrophe de 1986 présentent les mêmes symptômes que ceux de Fukushima.
 
Elle a visité la Biélorussie. Dans les territoires contaminés, 98% des enfants ne sont pas en bonne santé. La durée d’un cours à l’école est passée de 45 à 25 minutes car les enfants sont trop fatigués.
 
Elle a visité aussi la région de Fukushima. Elle a constaté que les enfants y jouent encore joyeusement avec des taux très élevés de radiations dans les villes de Fukushima, Koriyama et Nihonmatsu.
 
Sa conclusion :
 
LES ENFANTS DOIVENT ETRE EVACUES IMMEDIATEMENT !
 
Cette émission a été diffusée en juillet 2011. Trois mois plus tard, les enfants ne sont toujours pas évacués et sont toujours soumis à de forts taux de rayonnement.
 
Et que fait l'OMS ? RIEN.
 
 
 
----------------------------
 
Autres liens sur le même sujet :
 
Vidéo et pétition « Evacuate Fukushima »
 
Soutenir le documentaire d’Alain de Halleux « Message in a bottle »,
reportage sur la vie de 5 enfants vivant en zone contaminée
 
extrait-livre-4
 
   
 
Rien n'a changé dans le paysage ici, avant et après l'accident nucléaire, mais nos vies ont complètement changé
 
 

1492714 7 a256 des-enfants-evacues-des-alentours-de-la

 
 
Récréations en intérieur obligatoires
 
Les enfants japonais sont-ils des cobayes ? (anglais)
 
enfants
 
Blog du CRMS (Citizen's Radioactivity Measuring Station)
 
 
 
-------------------------------
 
Autres sites sur la même problématique :
 
Site de l’association Les enfants de Tchernobyl
 
Site de l’association Enfants de Tchernobyl Belarus
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

Swiss Life Mutuelle 21/02/2012 07:17

Les plus victimes dans tout ça ce sont les enfants car ils ont encore un avenir.

Pangloss 02/11/2011 18:46


Article terrifiant mais nécessaire. Tenez bon!
Merci d'avance.


clovis simard 02/11/2011 17:23


Blog(fermaton.over-blog.com)No-26, LA FEMME--L'AVENIR DE L'HOMME?


P Fetet 02/11/2011 10:40


Complément d'information trouvé dans un commentaire de Michel Philipps dans le blog d'Uncas :
"D'une certaine manière, les radiations ont un peu le même effet qu'une chimio chez un cancéreux : une tendance à empêcher la division cellulaire.
Or, dans notre organisme, il y a des endroits où ce renouvellement cellulaire est plus rapide qu'ailleurs.
C'est le cas des intestins, d'où fragilisation du tractus digestif et diarrhée.
C'est le cas au niveau des cellules du sang, d'où tendance aux saignements et à la fatigue.
Cette fragilisation concerne aussi les moyens de défense et tout ce qui tourne autour du contrôle des divisions cellulaires, d'où le risque accru de cancers.
Enfin, il y a tous ces risques "à long terme" que l'on connait mal : atteinte des cellules reproductrices, etc.
Les enfants, par définition puisqu'ils sont en pleine croissance, sont plus atteints et de manière plus visible que les adultes...
PS -C'est aussi le cas, pour certaines doses de rayons et pour certaines chimio, pour les cellules de la peau, d'où perte des cheveux.


Roland 02/11/2011 06:00


Les analyses effectuées, les résultats publiés témoignent de la contamination des enfants, des adolescents. Nous devons lutter pour un solide suivi sanitaire, un réel accompagnement ; l'évacuation
de la jeune génération, particulièrement exposée aux méfaits de l'iode 131...des différents isotopes libérés par l'accident majeur, à la surcontamination (liée à l'alimentation, au cadre de vie).


  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

Agenda

2-3-4 novembre 2017, Paris

3ème Forum Social Mondial Antinucléaire

Lien vers le site dédié : http://fsm-antinucleaire2017.nuclearfreeworld.net/

 

7 novembre 2017, Epinal, 20h00

Conférence "Fukushima 6 ans après" par Toshiya Morita

organisée par Vosges Alternatives au Nucléaire

 

8 novembre 2017, Colmar, 20h00

Conférence "Fukushima 6 ans après" par Toshiya Morita

organisée par Stop Fessenheim

 

13 novembre 2017, Liège, 20h00

Projection du film "La terre abandonnée" de Gilles Laurent (73 minutes, 2016)

Cinema "Le Sauvenière", Place Xavier Neujean à Liège

En savoir plus en cliquant ici

 

23 novembre 2017, Nismes, 20h00

Projection du film "La terre abandonnée" de Gilles Laurent (73 minutes, 2016)

En savoir plus en cliquant ici

 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -