19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 21:54

cryptome1C’est un exercice très difficile de faire le point sur la catastrophe de Fukushima, car elle est encore en cours alors qu’elle a débuté il y a près d’un an. Cela nécessite un long travail d’analyse sur des données multiples et complexes, sans cesse renouvelées. Comme ces synthèses sont rares, il est très utile de les lire quand elles paraissent. Trois associations, RadioProtection Cirkus, Kibô Promesse et la FJPM-BF (Fédération des jeunes pour la paix mondiale - Burkina Faso) ont diffusé des documents très intéressants ces derniers temps : la première, une synthèse technique et factuelle des évènements, la seconde, un article argumenté sur la situation récente à Fukushima, la troisième, un dossier d’analyses débouchant sur des recommandations. Les approches sont totalement différentes, mais les trois, critiques et réalistes, sont complémentaires. A lire sans modération.

 

Aperçu des trois publications et liens :

 

 

Evolution de l’accident de Fukushima

par RadioProtection Cirkus

 

2.jpgPrésentation :

 

« Nous n’avons pas renoncé à vous informer.

Nous lançons une version sur les évolutions de l’accident depuis l’été avec quelques éléments d’informations qui sortent maintenant.

Même si les médias n’en parlent plus en ce moment, la situation est loin d’être résolue et nous sommes toujours dans une phase accidentelle, même si les autorités nippones prétendent le contraire, alors que dans le même temps la phase post accidentelle est plus qu’engagée.

Nous pourrions même ajouter qu’une phase de remédiation a débuté.

Nous maintenons ce que nous avions dit en préambule précédemment : nous ne prétendons pas détenir la vérité. Nous allons donner un certain nombre de points de vue et d’après les hypothèses, ce que pourrait être la réalité en précisant que nous pouvons, nous aussi, nous tromper. Même si le Radioprotection Cirkus a une responsabilité dans la diffusion de ces propos, nous n’avons pas la possibilité de tout vérifier.

Nous demandons donc aux lecteurs du document qui auraient d’autres informations contradictoires fiables de nous les faire parvenir afin que nous fassions des rectificatifs.

Dans ce document, quatre grands thèmes vont être abordés :

            - L’état des tranches neuf mois après

            - Le traitement des déchets et effluents liquides

            - L’impact dosimétrique sur les intervenants

            - L'impact sur l'environnement et la population

Dans ces quatre thèmes, nous nous sommes efforcés d’être aussi factuels que possible. C’est le « meilleur état de l’art » dont nous ayons connaissance. Il y aura enfin des éléments sur l’information et une synthèse de la synthèse. »

 

Télécharger la synthèse (12 Mo) 

 

 

---------------------------------

 

 

La centrale de Fukushima : l’interminable cauchemar

par Kibô Promesse

 

1.jpgSommaire :

 

Décembre 2011 : les mensonges de l’arrêt à froid

- Fukushima : la mascarade des politiques au sujet de l’arrêt à froid

 

Janvier 2012 : recrudescence des problèmes à la centrale

- Les images endoscopiques du réacteur n°2

- Réacteur n°3 : trois fois plus de dégagement de césium

- La piscine de désactivation du réacteur n°4

- En quoi est-ce dangereux ?

- Séismes de janvier : des explosions souterraines ?

 

Les liquidateurs continuent de prendre des doses massives de radiations

- Les victimes des radiations meurent en silence

- Une liste de travailleurs portés disparus

 

Une situation critique face au cynisme des institutions officielles

- Quand la bonne foi de Tepco fait rire jaune

- Les trous de mémoire du haut responsable de la NISA

- Speedi, un programme lent au démarrage

- Sur le fil du rasoir de Fukushima

- Quand les responsables de l’AIEA se sont rendus au Japon… ils ont été « happy to be here »

 

Lire l’article complet 

 

 

---------------------------------

 

Recommandations vis-à-vis du nucléaire après la catastrophe de la centrale de Fukushima au Japon

par la FJPM-BF

 

3Présentation :

 

« Ce document de 35 pages a été envoyé aux responsables du Burkina Faso : (Présidence, 1er Ministère, Ministère de la Santé, et tout autre Ministère concerné) dans le but d'informer sur les risques de l'accident. 
Certaines ambassades l'ont également reçu!! (France, Allemagne, Japon...)
Malgré les recommandations faites, il est à craindre fortement que les pays d'Afrique comptent de nombreuses victimes par contamination (Radiation interne), car contrairement aux pays européens qui dès le dixième jour de l'accident, le 20 mars 2011 précisément, ont adopté des normes contre la contamination radioactive et établi des contrôles systématiques à leurs frontières, les pays africains demeurent dans le statu quo. Nous assistons même à des dons officiels et médiatisés de riz japonais... 
La situation sera aggravée par la famine qui touche de nombreux pays d'Afrique de l'Ouest et de l'Est, mais surtout par une ignorance profonde du phénomène nucléaire dans ces pays... »

 

INTRODUCTION

 

1. L'ACCIDENT DE LA CENTRALE NUCLEAIRE DE FUKUSHIMA.

1.1. Déroulement des faits.

1.2. Explication de l'accident.

 

2. GRAVITE DE L'ACCIDENT.

2.1. Puissances en jeu à Fukushima

2.2. Inefficacité des parades contre le risque d'accident nucléaire.

2.3. Inefficacité de la redondance des systèmes d'alimentation en eau.

2.4. Inefficacité de l'approche probabiliste en matière de sécurité.

 

3. CONSEQUENCES DE L'ACCIDENT NUCLEAIRE DE FUKUSHIMA

3.1. Problematiques du travail en Milieu irradiant.

            3.1.1. Distance de protection contre la radioactivité.

            3.1.2. Réduction de l'activité de la source de rayonnement.

            3.1.3. Réduction du temps d'exposition aux radiations.

            3.1.4. Ecrans de protection contre la radioactivité.

3.2. Conséquences de l'accident.

            3.2.1. Conséquences locales

                        3.2.1.1. Conséquences sanitaires au Japon

                        3.2.1.2. Conséquences économico-sociales

            3.2.2. Conséquences mondiales.

 

4. POURQUOI LA SITUATION NE MOBILISE PAS LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE?

4.1. Le comportement « contre-nature » des nations.

4.2. Les forces de contrôle.

4.3. Espoirs et faux espoirs face au nucléaire.

4.4. L'incompréhensible Agence Internationale à l'Energie Atomique.

 

CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS

Conclusion.

Recommandations.

 

Lire le dossier complet 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

geoffroy 25/02/2012 09:42

Pour finir de rebondir sur le Pu, la formation dispensée par l’INSTN sur la prévention des risques dans le nucléaire fait bien référence sur la dispersion du PuO2 à l’état de poudre. J’ai le
document et je peux l’envoyer par courrier. Ceux qui travaillent à coté du PuO2 le savent très bien (à Melox notamment), M.Thierry Charles joue peut être avec les mots : différence entre le Pu et
le PuO2 à l’état de poudre, sinon c’est de la désinformation ou plus grave encore de l’ignorance.

geoffroy 20/02/2012 18:28

Je n’ai pas parlé de l’uranium, car c’est effectivement un élément peu volatil, on peut en retrouver sur le sol en labile sans pour autant craindre de l’inhaler (faut éviter quand même).
Pour le Pu, je vais essayer de donner quelques détails. Les enceintes de confinement du Pu utilisent plusieurs barrières : confinement dynamique (renouvellement du gaz en permanence), dépression de
l’enceinte (quelques centaines de Pa), et une très bonne étanchéité des enceintes, malgré cela une légère fuite entraine en quelques secondes le Pu dans la salle. C’est pourquoi le port du masque
dans les ateliers est très fréquents (plusieurs fois par jours), outre le fait qu’il est très radiotoxique à faible dose.
Lisez bien les 3 avis d’incident de l’ASN pour Melox (il s’agit du haut de l’iceberg) :
Le 28 juin 2011, le 23 mars 2010 (perte du confinement dynamique), lundi 2 juin 2008 (suite à cet incident, une refonte totale de la sortie de zone a été entreprise).
http://www.asn.fr/index.php/content/view/full/126547
http://www.asn.fr/index.php/content/view/full/109787
http://www.asn.fr/index.php/content/view/full/95803

Pierre Fetet 20/02/2012 15:44

Geoffroy, ce n'est pas l'avis de tout le monde ! A propos du Plutonium, l’IRSN, par la voix de Thierry Charles et le canal de Libération (Sylvestre Huet), disait le contraire en mars 2011 :
« Les radionucléides «légers» se dispersent sous forme de gaz ou d’aérosols dans l’atmosphère. Mais qu’en est-il de la matière principale du combustible - uranium et plutonium - et des actinides
mineurs (neptunium, américium et curium), atomes plus lourds formés par capture de neutrons ? Le plutonium est très chimiotoxique et radiotoxique. Mais, rappelle Thierry Charles, « l’uranium et le
plutonium sont lourds. Même à Tchernobyl, où ils étaient poussés par le brasier, ils ne se sont pas dispersés au-delà de 30 km. A Fukushima, c’est un enjeu de contamination important, mais local
».
Source : http://www.liberation.fr/monde/01012327901-la-peur-des-reactions-du-reacteur-3

geoffroy 20/02/2012 14:52

Pour info, il est "normal" d'avoir retrouver du Pu à des dizaines de km du lieu d'émission si les crayons ont perdu leur intégrité. Le Pu est un élément très dispersif, pulvérulent, on peut faire
une analogie de son comportement avec l'hélium.

Mijo 20/02/2012 10:26

Merci beaucoup pour ce travail d'information, le recueil et la mise à disposition de ces documents.

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -