1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 18:16
hosonohue.jpg31 mars 2012, un évènement incroyable s’est passé au Japon, et pourtant, vous n’en avez pas entendu parler dans les grands médias, ni au Japon, ni en France ! Un ministre qui se fait huer au point de ne plus pouvoir se faire entendre malgré la sonorisation, c’est pourtant rare !
 
Que s’est-il passé ?
 
De passage à Kyoto pour tenter de convaincre la population de l'innocuité de l'incinération des décombres radioactifs provenant des départements du Nord-Est du Japon le ministre de l'environnement Goshi HOSONO, le gouverneur de Kyoto, Keiji YAMADA, puis Tesuro FUKUYAMA, ancien député (Parti Démocrate) de la Chambre des Conseillers pour Kyoto, se font huer par la foule aux cris de "Kaéré !" (Fous le camp ! Tire-toi !) et "KODOMOwoMAMORé !" (Protégez les enfants !).
Il semble que le peuple japonais ait assez entendu de mensonges durant un an...
 
Regardez surtout à partir de la 11ème minute et jusqu'à la fin, la tension monte peu à peu.
 
 
À 11'30, Goshi Hosono, ministre de l'environnement, entre en scène. Il est immédiatement hué par la foule en colère. Il doit changer de micro pour être entendu par-dessus les cris.

À 16'00, Hosono attrape désespéré un objet d'artisanat fait par un élève d'une région sinistrée et essaie de dire à l'audience en colère ''Pensez-vous que c'est contaminé ?''. Les gens continuent de lui crier après, ''Kaere, Kaere (Va-t-en, va-t-en)''.

À 23', le gouverneur de Kyoto monte sur l'estrade. Les gens continuent de le huer.

À 27'40, Fukuyama, homme politique du parti démocrate de Kyoto et conseiller de l'ex premier ministre Kan, entre en scène. Les gens continuent de crier ''Va-t-en, va-t-en''. Fukuyama essaie de les amadouer en disant qu'il est de Kyoto et qu'il est revenu. Les gens continuent de lui dire de s'en aller.
 
Suite des commentaires en français sur Bistro Bar Blog :
 
Commentaires en anglais sur EX-SKF :
 
Merci à Hélios pour la traduction et à Janick pour l'info !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

Elnono 07/04/2012 20:44

Tu m'étonnes qu'on en parle pas en France vu le niveau des journalistes et le contrôle non apparent mais bien présent des politiques sur l'information (élection présidentielle en vue). On préfère
parler de la super cagnotte du loto américain en tête de journal ou d'autres futilités édifiantes...je ne regarde plus qu'internet, les médias traditionnels sont vraiment dépassés car ils se
concentrent plus sur la forme que sur le fond de l'actualité.

Roland 02/04/2012 08:19

@Babelouest : Pourrons-nous concilier le temps - écourté - des géophysiciens, le temps long, dont nous avons besoin pour maîtriser le suivi des suites de la tragédie du 11 mars ? Les prévisions des
géophysiciens (une catastrophe majeure, au cours de la décennie) pèsent. Mes craintes sont renforcées par l'approche des scientifiques nippons, qui évoquent un important séisme, frappant Tokyo, au
cours du quinquennat qui s'est ouvert.
Le réveil des citoyens apporte un peu de baume à nos âmes blessées par ce drame, les fautes commises, les erreurs multipliées, le déni. Le combat des mères de Fukushima nous encourage. La "conduite
de Grenoble", réservée, à Kyoto, au ministre de l'environnement, pèsera sur le cabinet Noda, qui doit réviser sa politique, prendre conscience de l'apport de la "toile", à l'aube de l'ère
Fukushima, à l'engagement et à la mobilisation des habitants de la planète.

babelouest 02/04/2012 08:03

@ Roland
Cette pratique de la dissémination ne serait-elle pas une démarche délibérée pour éliminer petit à petit, mais plus rapidement, tout un peuple ? Ensuite, ces îles seraient abandonnées à leur sort,
sans que les multinationales du nucléaire n'aient à payer pour tenter une problématique décontamination. Le cynisme des Grands ne connaît aucune limite. Leur goût du profit non plus.

Le Japon n'avait pour ressources que les idées géniales de ses habitants. Trop cher, comme le foncier, comme la main d'œuvre. Un financier de la City se contentera de barrer au feutre sur la carte
ces rochers jaillissant de la mer, perpétuellement secoués par les soubresauts de la Terre.

Roland 02/04/2012 07:12

La dissémination et l'incinération des déchets contaminés par les radionucléides est un non sens. Cette pratique sur contaminante doit être abandonnée, sans délai.

Roland 02/04/2012 06:45

@Babelouest : Un nouveau Japon naît. Accompagnons cette renaissance. Rappelons,par notre solidarité, notre engagement, que la tragédie de Fukushima frappe toute notre petite planète, que l'analyse
des conséquences de la catastrophe, des choix de l'exploitant et des autorités, impose une nouvelle et courageuse politique, une gestion internationale des suites.
Chers Japonais, vous n'êtes pas seuls. Les Terriens sont à vos côtés dans le difficile combat engagé. Sa dimension historique mobilisera de nombreuses générations. Ensemble, préparons les jeunes
générations, transmettons nos analyses, notre mémoire de la catastrophe nucléaire, de ses causes, de ses effets (directs, liés aux choix de l'exploitant et des autorités) pour les différents
milieux.

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

Agenda

2-3-4 novembre 2017, Paris

3ème Forum Social Mondial Antinucléaire

Lien vers le site dédié : http://fsm-antinucleaire2017.nuclearfreeworld.net/


 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -