13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 00:59
Comme déjà annoncé dans Voir Fukushima (27) il y a quelques jours, le mur sud du bâtiment du réacteur n°4 a changé d’allure. On peut aussi observer ces différences ici. La question aujourd’hui est : le mur s’est-il effondré suite à un tremblement de terre ou bien a-t-il été démoli intentionnellement par l’opérateur TEPCo ? Une analyse s’impose.
 
En remontant le temps grâce aux enregistrements de la webcam TBS/JNN du veilleur nommé Dawidh2011, nous pouvons observer le bâtiment au fil des jours. Il est a noter que le cadrage de la webcam ne permet pas toujours de visualiser l’ensemble du bâtiment 4 :
 
 22nov
 
 
22 novembre
 
26nov 
 
 
 
 
 
 
 
 
26 novembre
 
29nov 
 
 
 
 
 
 
 
29 novembre
 
1dec 
 
 
 
 
1er décembre
 
3dec 
 
 
 
 
 
3 décembre
 
5dec 
 
 
 
 
 
5 décembre
 
7dec 
 
 
 
 
 
 
7 décembre
 
 
 
 
 
 
 
Dans ce laps de temps, il semble y avoir eu plusieurs évènements :
 
- 1er et 2 décembre 2011 : évènement lumineux qui avait été suivi dans un articledu blog de Fukushima. J’ai trouvé une autre vidéo montrant plus précisément ce phénomène lumineux. Alors que le 1er décembre, la webcam était devenue floue, dans cette vidéo, la webcam réussit à avoir de la netteté par moments. On distingue en fait deux sources lumineuses, une verte sur la gauche, et une jaune sur la droite, les deux semblant reliées entre elles par leur halo :
 
 
- 3 décembre 2011 : l’image de la webcam TEPCo semble avoir été coupée de 9 h à 14h. Dawidh2011 a comparé l’image de la webcam avant et après la coupure. Que s’est-il passé ? Beaucoup de vapeur ou de poussière dans l’air, du côté des réacteurs 3 et 4 :
 
En outre, TEPCo a ajouté de nombreuses lumières sur les grues, et a dirigé un projecteur vers leur webcam comme s’ils voulaient limiter la vision du réacteur 4, déjà amoindrie par le changement de caméra du 3 décembre qui nous offre depuis un magnifique trait horizontal en permanence qui passe justement sur le 4...
 
Donc résumons : l’aspect du bâtiment de l’unité 4 a changé entre le 29 novembre et le 1er décembre 2011 : il a perdu la travée qui restait à gauche du mur sud. Mais durant cette période, la caméra TBS est mal cadrée et ne montre pas entièrement l’unité 4. Donc s’il y a eu un effondrement, celui-ci est resté forcément inaperçu.
 
Deux hypothèses :
 
1) soit TEPCo a suffisamment d’influence pour changer le plan de TBS/JNN, afin de démolir ce mur à l’abri des regards, sans subir de critique. L’évènement lumineux pourrait prendre alors un autre sens : il serait là uniquement pour attirer l’attention sur autre chose.
 
2) soit le mur s’est effondré de lui-même, et cela a obligé TEPCo à faire de gros travaux de déblaiements. Dans ce cas, le combustible a peut-être été secoué par des blocs de béton tombant dans la piscine, ce qui a provoqué son échauffement et la baisse du niveau d’eau (il ne restait plus que 1,50 m le 1erdécembre alors qu’il y en a 7 habituellement !).
 
Dans les deux cas de figure, cet évènement était extrêmement dangereux. Rappelons que la piscine de combustible du n°4 contient toujours 264 tonnes  de combustibles qu’il est impératif de maintenir sous l’eau sous peine de provoquer un incendie qui polluerait tout l’hémisphère nord.
 
La destruction de ces parties de mur (sud, est et ouest) a de toute manière provoqué des nuages de poussières qui ont forcément augmenté le niveau de radioactivité de l’atmosphère. Y a-t-il un rapport avec les nuages évoqués plus haut le 3 décembre ? On en saura sans doute un peu plus bientôt.
 
Quoi qu’il en soit, le bâtiment du réacteur 4, très instable, restera l’objet de toute notre attention !
---------------------------------------------------------------------
Autres liens sur le même sujet (anglais) :
.
---------------------------------------------------------------------
 
Compléments d'informations
(Merci à Cécile et à Ray du groupe Fukushima Information et à Okaiio, lecteur de ce blog !)
.
Un document TEPCo indiquait fin septembre que la piscine allait être recouverte d'éléments pour que les combustibles soient protégés des débris du toit :
.
doctepco27sept11.jpg
.
Voici une photo montrant les éléments qui ont disparu de la structure ces dernières semaines :
.
383209_2813579941949_1332320101_3014939_1867855869_n.jpg
     
 
De plus, comme le rapporte justement EX-SKF, TEPCo a déjà communiqué sur les travaux de démolition du bâtiment 4.
 
tepcodoc2.jpg
 
tepcodoc3.jpg
 
.
 
On suppose que TEPCo a voulu rester discret sur la partie la plus sensible de la démolition, c'est-à-dire l'enlèvement de la poutre centrale sommitale qui menaçait la piscine directement. On peut imaginer que c'est la raison pour laquelle la webcam TBS/JNN a été détournée durant la durée de ces travaux à hauts risques.
 
 
.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

P Fetet 14/12/2011 13:07

Merci Okaiio, je complète l'article avec votre source dont je n'avais pas encore pris connaissance.

Okaiio 14/12/2011 11:08

Je crois que l'article doit être mise à jour:
http://ex-skf.blogspot.com/2011/12/fukushima-i-nuke-plant-reactor-4-is-not.html

Roland 13/12/2011 09:48

Nos interrogations demeurent. Un voeu, avant la "trêve des confiseurs" : que l'esprit de Noël souffle sur l'exploitant, afin qu'il apporte un bilan objectif et incontestable de la situation
actuelle : radioactivité émise, activités et parcours des coriums, état des bâtiments, situation de la "piscine" voisine du réacteur n°4...

karaa 13/12/2011 08:38

Merci de relayer en français les infos d'enenews! Il faut que ce silence assourdissant entourant cette horreur cesse.

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -