5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 21:56

japon-centrales-nucleairesCa y est, ce jour tant attendu par les Japonais est enfin arrivé : 5 mai 2012, tous les réacteurs nucléaires sont arrêtés ! Pour la première fois depuis 1970. Beaucoup célèbrent cette nuit au Japon.

 

 

Avant le 11 mars 2011, 54 réacteurs étaient en service. 14 mois plus tard, ils sont tous à l’arrêt. Certains parce qu’ils ont subi des avaries sérieuses dues au tremblement de terre, d’autres parce qu’ils arrivent dans une phase normale de maintenance, d’autres enfin parce que la population s’y oppose.

 

Le traumatisme de la catastrophe de Fukushima est tellement grand que le peuple japonais fait désormais pression sur les autorités locales pour ne jamais revivre ce cauchemar.

 

Maintenir la pression est encore nécessaire pour que ce jour ne soit pas qu’un mirage. Car le gouvernement entend bien continuer à produire de l’électricité nucléaire. Il a d’ores et déjà donné son accord pour la reprise d’exploitation de plusieurs réacteurs. Un bras de fer va donc s’engager entre la population et l’industrie atomique.

 

Pourtant, le combat antinucléaire a déjà gagné. Cette journée est historique car le Japon vient de démontrer clairement qu’il était possible de se passer de cette énergie destructrice. Le monde entier est maintenant au courant : il n’est pas besoin de revenir à la bougie quand on arrête le nucléaire !

 

Les pays qui persistent à vouloir utiliser cette énergie ou qui se lancent aveuglément dans le nucléaire devront-ils attendre d’avoir leur propre catastrophe pour comprendre ?

 

   

 

Aider le gouvernement japonais à prendre la bonne décision   

(cliquer sur l'image pour accéder à la pétition en ligne)

petition-avaaz.jpg

 

 

Demander une aide internationale d'urgence

Pétition  mise en place par 72 organisations japonaises et des personnalités comme le professeur KOIDE pour demander une intervention internationale d'urgence sous l'égide de l'ONU afin d'aider à stabiliser la piscine de désactivation du réacteur 4 de la centrale de Fukushima, une menace de tous les instants pour le Japon et pour la planète :

 

http://www.change.org/petitions/the-president-of-the-united-states-urgent-request-on-un-intervention-to-stabilize-the-fukushima-reactor-unit-4

 

 

En savoir plus :  

Le Japon arrête son dernier réacteur nucléaire (vidéo AFP)

 

afp.jpg

http://www.dailymotion.com/video/xqm7zu_le-japon-arrete-son-dernier-reacteur-nucleaire_news

 

 

"Setsuden", les mesures d'économie d'électricité au Japon (article de Janick Magne)

 

http://janickmagne.fr/wp-content/uploads/2012/03/SDN-52-MagneJ-Setsuden-%C3%A9conomies-d%C3%A9lectricit%C3%A9-au-Japon.pdf

 

 

 

Laurent Mabesoone s’exprime sur cet évènement dans un entretien réalisé par Dominique Balaÿ le 3 mai 2012 (l’entretien proprement dit commence vers 4 min 30 ; il porte aussi sur la contamination alimentaire).

 

http://varias.info/fukushima/carte/laurent-mabesoone/

 

 

 

« 5 mai 2012 : le dernier réacteur nucléaire au Japon éteint... le 5 mai, c'est aussi la fête des enfants ! » (article de Corinne N)

 

http://blogs.mediapart.fr/edition/japon-un-seisme-mondial/article/050512/5-mai-2012-le-dernier-reacteur-nucleaire-au-japo

 

 

 

« Le Japon a cessé, provisoirement, de produire de l'énergie nucléaire » (Le Monde)

 

http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/05/05/le-japon-a-cesse-provisoirement-de-produire-de-l-energie-nucleaire_1696207_3244.html

 

 

 

« Sortie du nucléaire au Japon, un plan secret pour arrêter 20 réacteurs en France » (Politis)

 

http://www.politis.fr/Sortie-du-nucleaire-au-Japon-un,18216.html?utm_source=twitterfeed&utm_medium=facebook

 

 

 

« Faced with a summer without nukes » (Fukushima is still news)

 

http://fukushima-is-still-news.over-blog.com/article-faced-with-a-summer-without-nukes-104650928.html

 

 

 

« Fukushima : démantèlement incertain et désastre économique garanti » (article de François Leclerc)

 

http://www.pauljorion.com/blog/?p=36619

 

 

 

 



 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

Mathieu 16/05/2012 23:41

Il est vrai qu'on ne peut que se réjouir de l'arrêt des réacteurs nucléaires au Japon mais ce n'est pas sans contre-partie. La consommation de gaz naturel pour la production d'électricité est passé
de 3.82 millions de tonnes en mars 2011 à 5.04 millions de tonnes en mars 2012. Cela ne doit pas être sans conséquence sur l'émission des gaz à effet de serre et il faut aussi en tenir compte.
Sujet complexe quand on est un pays accro à l'énergie (ce qui est valable pour tout les pays riches).
source : http://www.reuters.com/article/2012/04/16/utilities-japan-electricity-idUSL3E8FG23K20120416

Un grand merci pour votre travail de veille sur Fukushima. Sujet passé aux oubliettes des médias "classiques".

Pierre Fetet 15/05/2012 00:41

@Anton
J’aurais aimé étoffer cet article de chiffres, mais je n’en avais pas le temps et ce n’était pas le but. Le but était de reconnaître ce jour historique. Historique car unique depuis 1970.
Historique car pouvant provoquer un virage énergétique du Japon. Même si quelques réacteurs redémarrent dans les semaines ou les mois qui viennent, il aura marqué les esprits. Le véritable tournant
historique du Japon débute le 11 mars 2011, car le Japon est devenu, à partir de cette date, un pays contaminé. Mais c’est une date subie. Le 5 mai 2012 pourrait amener le Japon et d’autres pays
comme la France à prendre conscience qu’il est désormais possible de choisir un autre avenir. C’est une date repère, une date qui éclaire la compréhension de l’Histoire, une date symbole sur
laquelle peut reposer tout combat futur. L’Amérique n’a pas été découverte qu’en 1492, la Révolution française ne s’est pas faite uniquement le 14 juillet 1789. Toute date retenue par l’Histoire
est symbolique. Evidemment, le titre trahit mon espérance et ne reflète en rien la réalité économique.
Alors si vous aimez les chiffres, en voici un exemple significatif : Tepco, pour son exercice 2011-2012 a un déficit de plus de 7 milliards. L’année précédente, il avait également subi une perte de
12 milliards à cause de la dépréciation de l’actif de la centrale de Fukushima Daiichi. Et encore, il a été renfloué par l’Etat par milliards pour ne pas faire faillite. Le nucléaire n’est pas
viable économiquement en cas de catastrophe. Le coût de l’électricité devrait prendre en compte le coût des catastrophes. Et ce serait l’énergie la plus chère au monde.
L’énergie nucléaire repose sur de très gros mensonges, difficile de ne pas être au courant aujourd’hui. L’information, il faut aller la chercher partout sur le net, comme dit Frédéric Boutet, elle
existe (merci pour les liens Frédéric !).
Comment font les Japonais pour s’en sortir ? Lisez l’article de Janick Magne qui est cité en bas de page et qui concerne les économies d’énergie au Japon. Lisez aussi la presse japonaise par
l’intermédiaire du blog Fukushima-is-still-news.

Frédéric Boutet 14/05/2012 20:30

@ToulouseJapon :
Ce que vous dites est totalement faux puisque des solutions sont proposées. Vous ne faites qu'exprimer votre ignorance et votre incertitude. Je vous signale que je suis toulousain et que nous
pouvons discuter de tout ceci de vive voix, si possible avec des pronucléaires pour que ayez les deux sons de cloches. Après, vous vous ferez votre idée. Mais de grâce arrêtez d'afficher ainsi
votre ignorance.

Frédéric Boutet 14/05/2012 20:26

@Anton
Je n'était pas froissé du tout. J'essaie de transmettre la volonté d'apprendre par soi-même : l'information existe sur le nucléaire. Il faut aller la chercher, se faire sa propre idée.

Les "pronucléaires chevronnés" sont vraiment bien loin des chiffres. Voici par exemple le texte d'un pronucléaire chevronné en 1957 pour l'OMS (Organisation Mondiale pour la Santé) :

"Du point de vue de la santé mentale, la solution la plus satisfaisante pour l’avenir des utilisations pacifiques de l’énergie atomique serait de voir monter une nouvelle génération qui aurait
appris à s’accomoder de l’ignorance et de l’incertitude."

Où tu vois des chiffres ?

toulousejapon 14/05/2012 18:05

Si sortir du nucléaire était aussi simple, tout le monde l'aurait déjà fait, or pour le moment aucune solution de remplacement n'est apporté et les impératifs économiques,sociaux...ne sont pas pris
en compte

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -