4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 00:50

inondationunite3.jpgUn rapport détaillé sur les premières 24 heures de la catastrophe de Fukushima vient de paraître. Elaboré par Eliza Strickland (IEEE Spectrum), il a été fondé sur des entretiens avec des responsables de la Tokyo Electric Power Co. (TEPCO), l'Agence japonaise de sûreté nucléaire et industrielle, la Nuclear Regulatory Commission des États-Unis, l'Agence internationale de l'énergie atomique, les gouvernements locaux, et avec d'autres experts en ingénierie nucléaire, ainsi que sur l'examen de centaines de pages de rapports officiels.

 

Un nouveau récit où l’on apprend, entre autres, que les employés sont allés chercher des batteries de voiture pour alimenter la salle de commande du réacteur n°1 ! Le déroulement des catastrophes les plus graves se rattache parfois à des évènements inimaginables… L’occasion de rappeler qu’en France, il n’y a pas besoin de tsunami ou de tremblement de terre pour provoquer un accident majeur. L’erreur humaine est suffisante, comme en 1979 à Three Mile Island, ou dans le prochain accident nucléaire qui a de fortes probabilités pour se produire en Europe…

 

Revenons à Fukushima :

 

14h46 : au moment du tremblement de terre, tout semble sous contrôle. Les alarmes fonctionnent normalement. Dans les 5 secondes, les barres de contrôle se relèvent automatiquement et mettent à l’arrêt les 3 réacteurs en fonctionnement. Les piscines se remplissent d’eau pour éviter toute surchauffe.

 

14h52 : un système de refroidissement de secours se met en route automatiquement. Les opérateurs estiment qu’un refroidissement trop rapide du coeur pourrait endommager la cuve et arrêtent le système.

 

Alerte au tsunami prédisant une vague de 3 m à Fukushima. Les personnels commencent à évacuer le site.

 

15h27 : la première vague de 4 m arrive.

 

15h35 : une autre série de vagues d’une hauteur de 14 m inonde le bâtiment des turbines et percute la pompe d’eau de mer. 11 groupes électrogènes sur 12 sont mis hors service. Le 12ème permettra aux réacteurs 5 et 6 de conserver un système de refroidissement.

 

Salle de contrôle du réacteur 1 : il n’y a plus d’électricité. Aucun moyen de connaître l’état du réacteur. Impossible de rouvrir la vanne fermée juste avant le tsunami car les commandes électriques sont inopérantes. Les ouvriers vont chercher les batteries de leur voiture pour réalimenter la salle de contrôle !

 

Les 11 camions devant apporter des générateurs de secours sont coincés dans des embouteillages… C’est le début d’une série d’évènements qui ont conduit à la catastrophe que l’on connaît.

 

Les premiers temps sont ainsi décrits précisément, heure par heure, jusqu’à l’explosion du bâtiment réacteur n°1 le 12 mars à 15h36, 24 heures exactement après l’arrivée de la vague de 14 m de hauteur.

 

Lire l’article en entier (langue anglaise) :

http://spectrum.ieee.org/energy/nuclear/24-hours-at-fukushima/0

 

Lire l’article en langue française (merci Hélios !)

1ère partie

http://bistrobarblog.blogspot.com/2011/11/les-premieres-24-heures-de-la.html

2ème partie
http://bistrobarblog.blogspot.com/2011/11/les-premieres-24-heures-de-la_05.html

 

 

 

ieee.jpgCet article fait partie d'une série documentaire, elle-même présentée de manière chronologique et thématique, très facile d'utilisation, consultable à cette adresse :

 

http://spectrum.ieee.org/static/fukushima-and-the-future-of-nuclear-power

 

 

 

 

 

 

A noter également, cette remarquable chronologie réalisée par l’ACRO :

http://www.acro.eu.org/chronoFukushima2.html

 

De manière plus concise, voir également la chronologie des explosions ici :

http://fukushima.over-blog.fr/article-chronologie-des-explosions-et-incendies-des-reacteurs-de-fukushima-dai-ichi-73111812.html

 

Et bien sûr, l’incontournable chronologie de l’article de Wikipédia qui concerne, comme il est rappelé à juste titre, un évènement en cours :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chronologie_de_l'accident_nucl%C3%A9aire_de_Fukushima

     

 

L'explication technique des premiers jours de la catastrophe par le site bravenewclimate :

http://bravenewclimate.com/2011/03/13/fukushima-simple-explanation/.

 

 

Enfin, autre chronologie intéressante, celle non officielle recueillie sur le site Enformable :

 

391148_2563939661098_1332320101_2906955_1058243532_n.jpg

source : http://enformable.com/category/resources/foia/

 

 

 

 

Illustration : inondation d'une salle de l'unité 3 (photo Tepco)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

P Fetet 09/11/2011 13:51


La question de la durée de l'absence de refroidissement des réacteurs posée par Arbanais83 est fondamentale. Tout est à revoir dans le détail, mais ça va nécessiter un peu de temps.
A ce sujet, je me souviens que la centrale nucléaire de Forsmark (Suède) a évité la fusion à 7 minutes près en 2006. Et là, c'était en Europe, et ce n'était pas à cause d'un tremblement de terre ou
d'un tsunami !!! D'où l'intérêt d'étudier les évènements minute par minute.


ubick 09/11/2011 04:39


Bonjour Pierre.
J'ai lu sur le cirkus un questionnement pertinent sur le temps pendant lequel le reacteur a été sans refroidissment après l'explosion. Du nouveau sur cette question, ou j'ai loupé quelque chose?


P Fetet 08/11/2011 00:24


@ Christophe : http://enenews.com/japan-tv-tepco-was-victim-of-cyber-attack-in-past-year


P Fetet 07/11/2011 21:39


Bravo Hélios pour cet énorme travail de traduction ! Je vais ajouter tes liens dans le corps de l'article pour que les lecteurs y aient accès facilement. Encore merci !


Hélios 07/11/2011 18:28


Bonjour Pierre,
Si tu es intéressé, voici la traduction des premières 24 heures en deux parties (j'ai supprimé le préambule pour commencer vraiment au début de la chronologie) :

http://bistrobarblog.blogspot.com/2011/11/les-premieres-24-heures-de-la.html

http://bistrobarblog.blogspot.com/2011/11/les-premieres-24-heures-de-la_05.html

Amicalement


  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

Agenda

2-3-4 novembre 2017, Paris

3ème Forum Social Mondial Antinucléaire

Lien vers le site dédié : http://fsm-antinucleaire2017.nuclearfreeworld.net/


 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -