18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 15:00

Psammoma.jpgLe cancer de la thyroïde est un cancer habituellement rare, de l’ordre de 1 à 3 pour 1 million chez les enfants japonais. Du coup, l’information annonçant qu’un cancer de la thyroïde a été détecté et soigné chez 3 enfants de la préfecture de Fukushima ne passe pas inaperçue, d’autant plus que 7 autres sont soupçonnés.

Pas même deux ans après la catastrophe, les terribles effets de l’iode 131 sont déjà là.

 

Evidemment les autorités irresponsables, qui demandent aux gens d’aller vivre en territoire contaminé (1), n’ont pas manqué d’essayer d’amoindrir la nouvelle en envoyant au charbon le professeur Kazuo Sakai, de l'Institut national des Sciences radiologiques. Pour expliquer qu'il était encore trop tôt pour accuser Fukushima, ce « chercheur » qui ignore totalement les données connues sur Tchernobyl, a osé déclarer selon l’AFP  : « D'après les données issues des études sur les victimes de la bombe atomique de Hiroshima, il est reconnu que le risque de cancer croît lorsque la dose reçue dépasse 100 millisieverts ». Ca rappelle le très controversé Pr. Yamashita, que l’on a appelé ironiquement « Monsieur 100 mSv » et qui prétendait abusivement qu’il n’y avait pas de risque pour la santé jusqu’à 100 mSv/an (Il s’est excusé depuis…). Selon Kazuo Sakai, les maladies que l’on observe à Fukushima viennent du stress. Comment peut-on oser dire de tels mensonges à l’annonce des premiers cas de cancer ?

 

En fait, le dixième rapport de l'enquête sanitaire réalisée sur la préfecture de Fukushima ‒ publié récemment avec des données allant jusqu'au 21 janvier 2013 ‒ a révélé que 44,2 % des 94 975 enfants suivis présentaient des anomalies échographiques à leur thyroïde. Le nombre d'anomalies a donc augmenté au fil du temps, ainsi que la proportion d'enfants présentant des nodules d’une taille égale ou supérieure à 5,1 mm. La situation est donc toujours très préoccupante, car si aucune évacuation n’intervient rapidement, la catastrophe sanitaire aura  une bien plus grande ampleur.

 

Pour essayer de contrer cette folie du déni, l’avocat Toshio Yanagihara tente une action collective à laquelle je vous propose de participer. Cet homme représente 14 enfants de Fukushima qui demandent l'évacuation collective de la zone contaminée. Pour soutenir cette démarche en justice, deux actions sont organisées : une manifestation qui aura lieu le 23 février 2013 à Tokyo, et un site internet qui recueille l’appui de tous ceux qui se sentent concernés et qui veulent laisser un message de soutien. C’est très simple, il suffit d’indiquer son nom, son prénom, son pays, et d’écrire un message de soutien.

 

Cliquer ici pour accéder au site de soutien

 

 

 

(1) Les spécialistes Shinzo Kimura et Masaharu Okano ont démontré par leurs mesures que la Préfecture de Fukushima était à évacuer, comme le montrent ces graphiques très parlants, où l’on constate que plus de 5 millions de Bq/m² ont été relevés.

 

 

 

______________________

 

En savoir plus

 

 

Cancers de la Thyroïde à Fukushima: 3 cas officiels, 7 cas en examen.

 

ACRO : révélation des trois cas de cancer de la thyroïde confirmés (Jeudi 14 février)

 

Fukushima kids have skyrocketing number of thyroid abnormalities - report

 

10 children with thyroid problem consist of 3 male 7 female, average age is 15 y.o, “79 times higher rate than usual”

 

Cancer de la thyroïde à Fukushima : des chiffres manipulés

 

Problèmes de thyroïde à Fukushima : une population cobaye

 

Cancer de la thyroïde et rayonnements ionisants. Un bilan.

 

_____________________

 

Les cancers de la thyroïde au Bélarus dus à la catastrophe de Tchernobyl

 

 

tableaubelarus.jpg

(source GR21)

 

 

tableauirsnbelarus.jpg

(source IRSN)

 

 

_____________

Source image d'entête : Wikimedia  ( cellule tumorale de la thyroïde)

Partager cet article

Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

babelouest 21/02/2013

J'ai profité du séjour de mon fils à la maison pour lui faire traduire quelques mots sur cette carte.
http://i70.servimg.com/u/f70/11/40/28/12/vers_c10.jpg

Sauf erreur, seul le détroit sépare la centrale de la ville de Hakodate, presque en plein nord des trois carrés qui correspondent probablement au chantier. Oma est plus au sud-ouest, sur la côte.

Roland 21/02/2013

Le déni des autorités se aie d'un prix très lourd, dont le poids s'accroîtra, au fil des ans. Les responsables, qui ont réduit le périmètre de la zone interdite à sa plus simple expression, qui
n'ont pas exfiltré les enfants, les adolescents, seront-ils un jour jugés pour leurs crimes contre l'humain ?

babelouest 21/02/2013

Roland, ce qui importe "aux Autorités", c'est de le rester. Que sont face à cette volonté quelques centaines, puis milliers d'enfants, puis plus encore, qui le paieront de leur vie ?

Roland 21/02/2013

@ Babelouest - Je suis "victime" de mon éducation familiale : les choix, les engagements de mes parents m'ont appris que les enfants sont le sel de la terre ;que la dignité de l'homme doit être
préservée, défendue ; que la justice sociale reste un impératif. Au fil de ma vie, de mes combats, je prolonge leurs actions : je reste fidèle à mon approche, en Mai 68, au cours de l'hiver 1995,
de la défense des retraites.
Je pense à tous ces êtres, broyés par la triple tragédie de Fukushima, à ces jeunes surexposés, condamnés par le déni et l'abandon des pouvoirs. Je suis solidaire de la révolution des hortensias et
je milite pour le transfert de la maîtrise des suites de la catastrophe nucléaire au secrétaire général de l' ONU.
Je sais que le regard que nous portons sur ce drame est le même. J'espère que notre colère aidera le mouvement des hortensias. Je voudrais que les derniers jours de l'an 2 de l'ère Fukushima
apporte un progrès.

corrector 16/01/2014

C'est pas l'iode radioactive qui attaque la thyroïde?

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

The Watchmen of Fukushima

Presse japonaise anglophone    

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Aider le Japon maintenant

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog