29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 00:06
tabTEPCO a annoncé qu’un robot utilisé pour inspecter l'unité 3 de Fukushima Daiichi avait mesuré un niveau de rayonnement cumulé de 4780 mSv/h au rez-de-chaussée du bâtiment réacteur 3, soit beaucoup plus que le rayonnement cumulé de 1300 mSv/h mesuré aux mêmes endroits l'année dernière, le 14 novembre 2011.
.
 
Inspection filmée de l’unité 3 par le robot Packbot le 27 novembre 2012
 
Suite à une constatation de l’augmentation des niveaux de rayonnement dans ce secteur nord-est, Tepco voulait évaluer l’état de conduites de gaz et l’état de la surface du sol. Alors qu’aucune fuite ou dommage n’ont été détectés pour les tuyauteries, l’opérateur a finalement trouvé que la source de cette augmentation de radioactivité se situait au niveau de la porte de l’enceinte de confinement et de ses rails. Cette opération, qui a duré une heure et demie, a mobilisé 9 ouvriers : 3 sur le site, qui ont reçu une dose maximale de 0,52 mSv, et 6 à distance dans une salle confinée.
 
La veille de la prise des mesures, l’enregistrement de la webcam de l’ex-centrale a montré une activité inhabituelle : depuis un échafaudage, des ouvriers semblent avoir pulvérisé un produit dans la direction de la façade sud de l’unité 3, mais on ne sait pas si c’est en rapport avec l’augmentation de la radioactivité.
 

 
 
Voici le rapport de Tepco en japonais sur l’inspection du 27 novembre :
 
tepco1.jpg
 
tepco2.jpg
 
tepco3.jpg
 
tepco4.jpg
 
 
Cette information, qui ne sera sans doute pas répercutée dans les grands médias, confirme la perte de confinement de l’enceinte du réacteur n°3 mais aussi la dangerosité extrême de cette ruine. Les valeurs relevées repoussent d’autant plus la possibilité d’un quelconque démantèlement. En effet, la plus grande mesure enregistrée par le robot est de 2290 mSv/h : un homme ne pourrait intervenir dans cet endroit sans recevoir une dose létale en l’espace de 3 heures.
 
 
____________________
 
sources :
 
 

Partager cet article

Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

babelouest 02/12/2012

"le sauvetage de na nouvelle génération"
l y aura bientôt deux ans que cette catastrophe est arrivée, Roland : même si toute cette jeunesse est déplacée dans les jours qui viennent dans un territoire non pollué, nourrie avec de bons
produits non contaminés (ce qui ne sera certainement pas le cas), n'est-il pas déjà en partie trop tard ?

Roland 02/12/2012

@ babelouest - Nous vivons l'an 2 de l'ère Fukushima et j'enrage d'observer les fautes des autorités, les modifications insensées des normes( cf le saut fait pour l'exposition des enfants, le
retour à une appréciation plus juste), la poursuite des pratiques sur - contaminantes liées aux carences ou aux choix - de nouveaux crimes contre l'humain - des autorités (exemple de la commune qui
autorise, à nouveau, l'utilisation d'aliments contaminés pour la cantine des écoliers, la politique agricole dans la zone contaminée. Je voudrais arracher la jeune génération, la plus exposée, la
plus tentante pour l'iode, le césium, à l'univers contaminé, aux pratiques contaminantes, dans laquelle elle vit. Je ne désespère pas et je souhaite que les pressions internationales renforcées
fassent plier le gouvernement et les autorités.
Je souhaite que nos amis (associations, mouvement des hortensias) développe une information rigoureuse, qui détruise la propagande des autorités. La radioactivité est dangereuse dès le premier
becquerel. Ce fait doit être rappelé sans cesse, pour aider les agriculteurs, les pêcheurs de la zone contaminée, soumis à un régime singulier, des contraintes qui aggravent la tragédie vécue. Un
exemple parmi d'autres. Les survivants d' Hiroshima, de Nagasaki poursuivent leurs interventions, pour éclairer leurs concitoyens Les autorités répètent les mêmes pratiques. Nous avons le devoir de
dire NON, de lutter sans faiblesse contre les erreurs mortifères qui s'additionnent (la dissémination et l'incinération des déchets radioactifs est un exemple de cette politique, qui accroît la
contamination). Nous sommes TOUS des Japonais et des Terriens, solidairement engagés dans le combat le plus rude pour maîtriser les suites de la catastrophe nucléaire.

trifou 05/12/2012

"Ruine", je note. lol

A bientôt,
Trifou

Sylvie 80 07/12/2012

Avez-vous cette dépêche AFP de ce matin ?
http://www.romandie.com/news/n/_Luc_Oursel_Areva_le_Japon_aura_du_mal_a_se_passer_d_energie_nucleaire85071220120827.asp
Luc Oursel (Areva): le Japon aura du mal à se passer d'énergie nucléaire

Pierre Fetet 08/12/2012

Merci Sylvie, ça m'a bien inspiré pour lui répondre !
cf http://0z.fr/P8WPg

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

The Watchmen of Fukushima

Presse japonaise anglophone    

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Aider le Japon maintenant

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog