21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 12:41
BESSONTOUTVABIENPour Eric Besson, le bilan sanitaire de la catastrophe de Fukushima est sans rapport avec les « chiffres astronomiques qui ont circulé ». (lien)
 
 
On rappellera juste au ministre ces quelques faits, puisqu’il apparaît qu’il n’est pas au courant !
 
 
 
1143 enfants (plus de 30%) sur 3765 de Fukushima ont des anomalies de la thyroïde (lien)
- Nombre total d'enfants testés : 3765
- Nombre d'enfants trouvés avec des grosseurs de 5,1 mm ou plus : 26 (0,7 %)
- Nombre d'enfants avec des grosseurs plus petites que 5,1 mm : 1117 (29,7 %)
- Nombre d'enfants trouvés avec aucune grosseur : 2622 (69,6 %)

 
573 décès ont été certifiés liés à la catastrophe nucléaire (lien)
Par ailleurs, on ne sait toujours pas ce que sont devenus les centaines d’employés à la centrale de Fukushima en 2011 qui ont mystérieusement disparu des listes administratives de Tepco. Pas de noms, pas de morts. (lien)
 
 
Les victimes d’une catastrophe nucléaire ne se comptent pas en décès immédiats mais en malades à venir.
7 ans après la catastrophe de Tchernobyl, quelle était la santé des enfants ?
.

 

Aujourd’hui, 80 % des enfants sont malades dans les zones contaminées autour de Tchernobyl (lien). Cette catastrophe mondiale a fait 985 000 victimes dans le monde entier entre 1986 et 2004 (lien).
 
 
.
 
 
 
63165045.jpg
 
---------------------------------------------------------------------------
 
Réaction de Michèle Rivasi aux déclarations de Besson:

VISITE D’ERIC BESSON À FUKUSHIMA : EN PLEINE CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE, LA DÉSINFORMATION CONTINUE

 

Réaction de Corinne N

Bon, il faut bien être exhaustif.... visite de Eric Besson à Fukushima...

.
.
 
 
.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

Olivier 24/02/2012 07:45

J'ai aussi sauvegardé l'article du Figaro, car il était évident qu'il ne resterait pas en ligne tel quel très longtemps. Cependant, entre la photo et la manière dont il est rédigé ("Le ministre,
revêtu d'un masque, d'une combinaison etde deux paires de sur-bottes...") il est facile de comprendre que le journaliste veut signifier l'exact opposé de ce qui est écrit. Il faut savoir lire entre
les lignes. On a du lui demander un article bien rassurant, politique éditoriale du Figaro oblige, et tout en remplissant son contrat, ce journaliste a réussi à faire passer la véritable
information, diamétralement opposée.

isabelle 22/02/2012 09:40

De toute façon il suffit de voir la vidéo AFP sur Toutube pour voir à quel point il est rassuré. A mon avis on l'a obligé à venir( punition, "vacherie")mais toute la vidéo on devine à quel point il
est " mort de trouille" et comme on pourrait dire si on était vulgaire comme eux : il fait dans ses culottes! Il n'a qu'une envie partir le plus vite possible. On voit aussi qu'il n'y comprend rien
et ne pense qu'à une chose: fuir.A part ça pris entre les radiations et les risques de tremblements de terre oui il est rassuré mais il le sera encore plus quand il sera à des milliers de km d'ici.
Mais sait il que les radiations le suivront où qu'il aille.

Roland 22/02/2012 07:16

Le rééquilibrage énergétique s'imposera, pour remplir les engagements souscrits auprès de l'Union européenne. La part du nucléaire sera, de fait, révisée. Les autorités avancent à pas très lents :
la Commission européenne aura quelques observations à présenter !
Aujourd'hui, l'hypothèse médiane la plus plausible, qui séduit les pouvoirs publics, est le glissement aux réacteurs de 3ème génération (horizon 2030-2040, le passage aux réacteurs de 4ème
génération (horizon 2080). Le passage à la 3ème s'accompagnera du démantèlement des centrales de la première génération ; l'épanouissement des réacteurs du 4ème âge permettra le démantèlement des
centrales du 2ème âge. De nombreuses questions scientifiques, techniques, géopolitiques, se posent. Les nucléocrates souhaitent une marche forcée, qui rendrait vain le débat, auquel le pays aspire.
Le citoyen ne trouve pas son compte dans cette démarche. Retrouvons l'esprit de l'an II pour imposer le débat, définir une nouvelle politique énergétique, planifier la sortie du nucléaire. Dans le
même temps (une trentaine d'années), nous devons préparer l'après-pétrole et l'après-uranium.

PafLeChat 22/02/2012 00:18

Le nucléaire mondial pesait en 2010 11,0% de l'énergie PRIMAIRE mondiale, selon l'Agence Internationale de l’Énergie.

SOURCE : http://www.iea.org/textbase/nppdf/free/2011/key_world_energy_stats.pdf
Voir en page n°7, en jaune.

L'AIE parle ici de l'énergie primaire, c'est celle qui sort de la cuve nucléaire !
Pas celle qui sort des turboalternateurs !

Le rendement d'un réacteur (peu importe son type) est de 33%.

Le nucléaire pèse donc 3.63% DE L’ÉNERGIE MONDIALE produite, ça change tout !

Pour que Besson soit complètement discrédité, sachez qu'une alternative existe depuis quelques années.

Et quelle alternative !

En Espagne, les Allemands (qui eux, sortent du nucléaire...) ont monté des centrales électriques SOLAIRES qui sortent DEPUIS 2008 entre 20 et 50 Mégawatts électriques, par usine.

Ces usines exploitent le rayonnement solaire, par concentration du rayonnement. Elles fournissent du courant MÊME PENDANT LA NUIT, et à 100% DE LA CAPACITÉ ATTEINTE LE JOUR !

PERSONNE ne parle de ces réalisations MAJEURES.

SURTOUT PAS les médias "Mainstream", qui assistent avec la classe dirigeante aux "Dîners du Siècle", où toutes les pontes se mettent d'accord sur la marche à suivre : patrons, syndicalistes,
ministres, journalistes, sommités et personnalités en vue. Tout est noyauté.

Comment ces usines arrivent à produire même pendant la nuit ?

En concentrant les rayons solaires avec des miroirs paraboliques en tôle d'inox poli, ils font fondre un mélange de sels (du salpêtre) à une température de 500°C. Le salpêtre liquide et solide est
pompé, une fois chaud il est stocké dans deux cuves : une pour le stockage tampon de jour, l'autre restant presque vide.

On en stocke jusqu'à 28000 tonnes, pour une usine du type ANDASOL. Pour 2012, 3 sont construites et opérationnelles 24h/24 et 7J/7.

Chaque usine génère 50 MWé, le rendement est de 22% et l'occupation des sols est de 195 hectares par site.

La nuit, on pompe le salpêtre toujours liquide de la cuve chaude, et on l'envoie vers le générateur de vapeur. Le salpêtre "froid" est renvoyé dans la cuve vide "froide".
Le lendemain matin, on pioche dans l'autre cuve remplie, et ainsi de suite.

Les stocks thermiques vont de 15 à 7 heures de production d'électricité à plein régime, suivant les usines.
L'usine GEMASOLAR (type héliostat & tour centrale de 140 mètres) fournit 17,5 MWé avec 15 heures d'autonomie.

L'usine ANDASOL (collecteurs horizontaux paraboliques inclinables) fournit 50 MWé pendant 7 heures.

Le rendement final électrique est de l'ordre de 22%; et comme ces usines occupent au sol une superficie de 2 km² (un gros champ de patates); on peut valoriser la production de chaleur :
- Cultures potagères d'hiver, à côté des usines.
- Chauffage urbain ou rural collectif, en expédiant la vapeur de sortie de turbine (qui se condensera en route),
- Climatisation solaire pendant l'été (déjà opérationnel pour des hôpitaux comme celui de My Youssef (Casablanca - Maroc).


Valoriser la chaleur-déchet issue du nucléaire n'est pas possible à grande échelle :
- il y a toujours des fuites au niveau des échangeurs de chaleur,
- la puissance à dissiper est trop énorme, trop concentrée : 2000 à 3300 MWthermiques PAR TRANCHE NUCLÉAIRE !
- absence totale de décision politique en ce sens.

Le but de Besson, d'EDF et du reste : il vaut mieux vendre de l'électricité pour se chauffer avec, ça justifie le programme électro-nucléaire actuel !

C'est tellement plus "rentable" (comprenez, "gâchis") !
C'est tellement coûteux à construire aussi...

Mais offrir des centaines milliers de MWthermiques, vous n'y pensez pas !?

Et l'électricité-chauffage, alors, cette "fierté nationale" ? On aurait au moins le quart, voire la moitié des réacteurs à fermer ...ou à ne pas construire...

Quel gâchis assumé de RISQUES, de SANTÉ, d'ARGENT PUBLIC !

Alors, pour dormir plus informés ce soir (ou demain ou les autres jours); tapez-donc ces deux mots-clés magiques : GEMASOLAR et ANDASOL.

Et regardez les vidéos sur YouTube : Anglais, Espagnol et Allemand, seulement. Pas ou très peu de vidéos en Français, c'est bizarre... Regardez bien le nombre de vues... le sujet n'est-t'il
pourtant pas MAJEUR, D’INTÉRÊT PUBLIC ?

Je pense que ce blog aurait tout intérêt à dénoncer ce NOUVEAU MENSONGE ÉHONTÉ :
http://www.youtube.com/watch?v=Dxw1eOF7_ek

L'énorme mensonge d’État est à 19 minutes 07 secondes.

Je cite (20':18") :"Au demeurant, ceux qui promettent le remplacement de l'énergie nucléaire par des énergies renouvelables, je vais employer un mot fort : MENTENT. (sourire en coin). Ils mentent
aux Français.
En effet, les énergies renouvelables sont par nature intermittentes. Et l'électricité n'est pas stockable.
(sourire en coin, deuxième !)
LA NUIT, IL N'Y A PAS DE SOLEIL, PARDON DE RAPPELER (non prononcé : "cette évidence").
IL FAUDRAIT DONC CONSTRUIRE UN NOMBRE IMPORTANT DE CENTRALES A GAZ. ET RÉINVESTIR MASSIVEMENT DANS LA CONSTRUCTION DU RÉSEAU DE TRANSPORT D’ÉLECTRICITÉ ET DE GAZ,
PARTOUT A TRAVERS LA FRANCE. DES DIZAINES DE MILLIARDS D'EUROS SUPPLÉMENTAIRES SERAIENT NÉCESSAIRES , ET AU FINAL DES IMPORTATIONS DE GAZ SUPPLÉMENTAIRES, A HAUTEUR DE 5 MILLIARDS D'EUROS PAR AN.
PENSEZ-VOUS QUE LE DÉFICIT DE NOTRE BALANCE EXTÉRIEURE EST INSUFFISANT ?"(21':19")

J'appelle ça un MYSTIFICATEUR !
J'appelle ça un TRAÎTRE A SA PATRIE !

Quelques liens sur ces installations :
- Installation d'Andasol : http://www.youtube.com/watch?v=Gyrj8GqrRZs
- Fonctionnement d'Andasol (Allemand): http://www.youtube.com/watch?v=GFJLbDpRu3U

- Vue de synthèse de GEMASOLAR et principe de fonctionnement : http://www.youtube.com/watch?v=QN-8DMZLpyI&feature=related
- Visite de l'installation en fonctionnement : http://www.youtube.com/watch?v=GhV2LT8KVgA


Deux usines différentes, deux concepteurs, même principe et même futur... si on arrive à survivre avec cette merde nucléaire, bien sûr.

Tellement intéressant que Areva a une branche dans le solaire à concentration : Areva Solar. Ils ont même vendu une centrale solaire CSP en Australie, d'une puissance de 44 MWé :
http://csenergy.enso.com.au/wp-content/uploads/2011/02/alt_clfr6.jpg.

Si quelqu'un le savait, eh bien, il est bien informé, mais son savoir n'est certainement pas partagé !

C'est quand même ÉTRANGE qu'AREVA réussisse des contrats en terre hostile (depuis Chirac, les essais de Mururoa et le Rainbow Warrior, on reste très mal vus) ...sans que Not' Président ne fasse
bizarrement pas le malin...

Décidément, le nucléaire reste opaque, même dans les domaines où ça n'a RIEN à voir...

Ah oui, j'allais oublier, la sacro-sainte justification du tout-nucléaire-absolument-irremplaçable-rendez-vous-compte : ET ZÉRO CO2 ÉMIS, LE SOLAIRE, AVEC ÇA !

Les mass-médias se foutent de notre gueule !

On serait donc condamné à rester au tout-nucléaire, et de 4ème génération ?
Pour le bon vouloir de ces ESCROCS ??

Qu'est ce qu'on attend pour dénoncer cette manipulation ?

Pierre Fetet 21/02/2012 22:43

@Coronado
Il y a un lien. Il se rapporte à une enquête réalisée par le Yomiuri shinbun, le quotidien le plus vendu de la planète (10 millions d'exemplaires par jour). A ma connaissance, cette enquête
réalisée dans les préfectures touchées par la contamination radioactive n'a pas encore été traduite dans une autre langue que le japonais, sauf quelques résumés en anglais.

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

Agenda

Jeudi 7 septembre 2017, 17h06
Dominique Balaÿ, demain 7 septembre sur la radio suisse RTS - Espace 2
Le titre de l'émission est MAGNETIQUE, c'est une quotidienne autour de la musique animée par Anne GILLOT.
Elle l'interrogera sur l'histoire et les motivations du projet "Et pendant ce temps là à Fukushima" qu'il mène depuis 2011 en invitant des artistes à produire une œuvre ou à simplement à s'exprimer sur la catastrophe de Fukushima.
 
Mardi 12 septembre à 20h
Projection/débat du film "Fukushima : Les voix silencieuses" à Grenoble.
Les 2 réalisateurs, Chiho Sato et Luca Rue, seront présents au débat.
Lieu: Antigone, 22 rue des violettes 38100 Grenoble
Entrée gratuite sans réservation
 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -