30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 01:51

Article en anglais sur le site japonais asahi.com

Lien : http://www.asahi.com/english/TKY201104280200.html

 

Traduction française :

 

Des chercheurs envisagent de créer une carte détaillée indiquant les niveaux de contamination radioactive autour de la centrale de Fukushima Dai-ichi.

 

A partir du mois de mai, environ 300 experts des universités d'Osaka, d’Hiroshima, de Tokyo et d'autres institutions universitaires et de recherche vont commencer à collecter des échantillons de sol de plus de 10 000 sites répartis sur 1500 zones, localisées principalement dans la préfecture de Fukushima, afin de créer une carte de la pollution des sols.

La carte sera conçue principalement pour aider à désigner les zones d'évacuation.

Le ministère des sciences a l'intention d'utiliser cette carte comme une image de la situation concernant la pollution radioactive dans les zones autour de la centrale.

 

Le projet a vu le jour à l'initiative de trois scientifiques: Mamoru Fujiwara, professeur agrégé à l’Université d'Osaka, Centre de recherche de physique nucléaire ; Masaharu Hoshi, professeur à l’Université de Hiroshima, Institut de recherche pour la médecine nucléaire et la biologie, et Takaharu Otsuka, professeur à l’Université de Tokyo Center pour l'étude nucléaire.

En réponse à l’appel des chercheurs, des experts à l'échelle nationale en physique nucléaire, en radioactivité de l'environnement et en météorologie ont offert leur aide.

Le groupe recevra également l'appui d'un institut de recherche russe de la médecine des radiations, qui a effectué des enquêtes sur l'environnement dans les zones contaminées par l'accident de Tchernobyl en 1986.

 

Vers la mi-mai, l'équipe commencera son travail en divisant la région autour de la centrale nucléaire accidentée - zone de100 kilomètres du nord au sud et de 60 km d'est en ouest -  en 1500 carrés de 2 kilomètres. Les chercheurs recueilleront 5 à 7 échantillons de sol dans chaque zone pour mesurer les niveaux des isotopes radioactifs iode-131, césium-137 et strontium-90. Le niveau de rayonnement dans chaque zone sera indiqué sur la carte de la pollution.

 

Le groupe prévoit également de mener une enquête dans la zone de rayonnement de 20 kilomètres hors des limites autour de la plante, et est en pourparlers avec le gouvernement pour l'enquête.

Les niveaux de pollution des sols sont affectés par des facteurs tels que les conditions topographiques et météorologiques. Les mesures à deux points distincts dans une même région peuvent être très différentes.

 

Les données détaillées sur la pollution sont indispensables pour une planification minutieuse des zones d'évacuation.

Le groupe prévoit de procéder à l'enquête de manière périodique pour mettre à jour la carte.

Les mises à jour régulières sont importantes parce que les régions autour de la centrale de Fukushima sont plus vallonnées et pluvieuses qu’autour de l'usine de Tchernobyl, selon les chercheurs. La pluie provoque le drainage du sol et des changements importants dans les niveaux de rayonnement sont constatés au fil du temps.

 

Le groupe étudiera également les effets de la contamination des sols sur la santé humaine en utilisant les données de bilans de santé des résidents locaux.

Il a fallu trois ans après l'accident de Tchernobyl pour qu’une carte détaillée de la contamination au césium-137 soit achevée.

Comme les mesures de l'iode-131, qui a une courte demi-vie d'environ huit jours, dans les zones autour de la centrale de Tchernobyl n’avaient pas été suffisantes, il avait été impossible de faire une évaluation précise des effets de ces matières radioactives sur la santé des habitants, en particulier d’établir une corrélation entre les niveaux de contamination en iode-131 et l'incidence du cancer de la thyroïde. En effet, l’exposition à l'iode-131, qui se concentre dans la thyroïde lorsqu'il est absorbé par l'organisme, est censé augmenter le risque de cancer de la thyroïde.

 

Le ministère des Sciences développe également sa propre carte de la pollution des sols, mais seulement 53 points font l’objet actuellement de mesures des niveaux de rayonnement.

"Nous espérons travailler avec les chercheurs et faire un usage efficace de cette carte", a déclaré un responsable du ministère.

"Une enquête précoce sur le rayonnement est indispensable pour estimer avec précision le risque de développer un cancer dû à l'exposition à des matières radioactives», a déclaré l'Université d'Osaka de Fujiwara. "La base de données sur la pollution des sols aidera également à élaborer des plans d'évacuation convaincante pour les résidents locaux."

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

Agenda

Jeudi 7 septembre 2017, 17h06
Dominique Balaÿ, demain 7 septembre sur la radio suisse RTS - Espace 2
Le titre de l'émission est MAGNETIQUE, c'est une quotidienne autour de la musique animée par Anne GILLOT.
Elle l'interrogera sur l'histoire et les motivations du projet "Et pendant ce temps là à Fukushima" qu'il mène depuis 2011 en invitant des artistes à produire une œuvre ou à simplement à s'exprimer sur la catastrophe de Fukushima.
 
Mardi 12 septembre à 20h
Projection/débat du film "Fukushima : Les voix silencieuses" à Grenoble.
Les 2 réalisateurs, Chiho Sato et Luca Rue, seront présents au débat.
Lieu: Antigone, 22 rue des violettes 38100 Grenoble
Entrée gratuite sans réservation
 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -