6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 23:34

Quatre mois, il aura fallu quatre mois pour anéantir les efforts du lobby nucléaire mondial qui souhaitait étouffer l’affaire. Les langues se délient, les réseaux sociaux se consolident, les blogs diffusent, les reportages se multiplient, des sites se créent, des mails honteux sont dévoilés, les journalistes s’affairent, les députés s’interrogent, les résultats d’analyses tombent…, la chape de plomb qui recouvrait l’information sur les dangers du nucléaire a fini par se fragiliser avec l’accident de Fukushima.

 

Il y a encore un mois, le sujet de Fukushima se perdait dans un désert médiatique, aujourd’hui il explose, c’est la profusion ! Pour preuve, vous trouverez plus bas une sélection d’articles édités ces derniers jours qui donnent des éclairages divers sur la situation actuelle au Japon.

 

Pour autant, la transparence n’est toujours pas de mise et il faudra du temps, beaucoup de temps avant de tout savoir, si jamais on sait tout un jour… car les infos à la source pourraient se tarir : par exemple, la webcam de weatheronline ne fonctionne plus.  Il faudra donc rester vigilant pour que l’information continue à être diffusée, sans censure, et spécialement avec cet outil fabuleux qu’est l’Internet. Car la catastrophe est toujours en cours, et le corium dont on ne parle plus aujourd’hui restera le sujet de préoccupation principal de Fukushima Daiichi, après celui de la catastrophe sanitaire en cours.

 

Cliquer sur les vignettes pour avoir accès aux articles complets (sites d'origines)

 

contamination radioactive des sols setendFukushima: "la contamination radioactive des sols s'étend"

(Enerzine, 6 juillet 2011)

Les alertes répétées de la Criirad (Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité), sur le périmètre trop restreint d'évacuation de la population nipponne suite à la catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima en mars dernier, semble se vérifier.

(...)

http://www.enerzine.com/2/12332+fukushima--la-contamination-radioactive-des-sols-setend+.html

 

peur sur la villeNucléaire : peur sur la ville de Fukushima

par Guillaume Duhamel (zegreenweb, 6 juillet 2011)

Bien que située à soixante kilomètres de la centrale nucléaire accidentée, la ville de Fukushima (Japon) présente désormais par endroits des taux de radioactivité plus de quatre fois supérieurs aux seuils autorisés.

(...)

http://www.zegreenweb.com/sinformer/energie/nucleaire-peur-sur-la-ville-de-fukushima,28091

 

greenpeace mesureFukushima. Des appels à évacuer la ville

(Le Télégramme, 6 juillet 2011)

Des associations appellent les autorités à évacuer les femmes enceintes et les enfants de la ville de Fukushima, située à 60 kilomètres de la centrale nucléaire accidentée.

(...)

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/monde/fukushima-des-appels-a-evacuer-la-ville-06-07-2011-1361052.php

 

geigerRadiations : Fukushima se défend

par l’AFP (Le Figaro, 6 juillet 2011)

La ville de Fukushima a affirmé aujourd'hui que ses 300.000 habitants n'étaient pas menacés par les radiations provenant de la centrale nucléaire accidentée, malgré des appels à l'évacuation émanant d'associations locales.

(...)

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/07/06/97001-20110706FILWWW00379-radiations-fukushima-se-defend.php

 

huetFukushima : le mystère du césium dans la ville

par Sylvestre Huet (Sciences², 6 juillet 2011)

La gestion de la contamination radioactive au Japon pose de délicats problèmes d'information. Un exemple récent survenu dans la ville de Fukushima, à 60 km de la centrale nucléaire dévastée permet de le mesurer. Des acteurs sociaux conduits par des objectifs, convictions et intérêts divers voire divergents interfèrent avec une bonne information des citoyens.

(...)

http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2011/07/fukushima-le-myst%C3%A8re-du-c%C3%A9sium-dans-la-ville.html

 

épinards tuentNucléaire : au Japon, manger des épinards tue

par Benjamin Seze (Témoignage chrétien, 6 juillet 2011)

Manque d’électricité, radioactivité omniprésente… Près de quatre mois après l’accident de la centrale nucléaire, le quotidien des Japonais est bouleversé. Dans la préfecture de Fukushima et bien au delà.

(...)

http://www.temoignagechretien.fr/ARTICLES/International/Nucleaire-au-Japon-manger-des-epinards-tue/Default-3-2748.xhtml

 

enfants contaminésLes enfants de Fukushima contaminés par les rejets radioactifs

par Daphnée Leportois (leplus.nouvelobs, 4 juillet 2011)

Tout comme le nuage de Tchernobyl n'a pas interrompu son trajet aux frontières, le césium radioactif de Fukushima ne s'est arrêté ni à la surface de la terre ni aux lèvres des enfants : les légumes sont contaminés et ceux qui en ont ingéré aussi. Explications.

(...)

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/164674;les-enfants-de-fukushima-contamines-par-les-rejets-radioactifs.html

 

ne pas oublier fukushimaNe pas oublier Fukushima : 40 000 enfants équipés de dosimètres

par Claude-Marie Vadrot (Politis, 4 juillet 2011)

Il ne faut pas oublier l’accident nucléaire de Fukushima. Ne pas oublier que les Japonais contaminés, de plus en plus nombreux, sont abandonnés à leur sort par leur gouvernement.

(...)

http://www.politis.fr/Ne-pas-oublier-Fukushima-40-000,14743.html

 

réfugiésFukushima: Tepco annonce de nouvelles indemnisations pour les réfugiés

par l’AFP (20 minutes, 5 juillet 2011)

Le gouvernement japonais a approuvé mardi une deuxième rallonge budgétaire, de 2.000 milliards de yens (17 milliards d'euros), pour aider les victimes de la catastrophe du 11 mars et la compagnie Tepco a annoncé de nouvelles indemnisations pour les réfugiés de Fukushima.

(...)

 

http://www.20minutes.fr/article/753187/fukushima-tepco-annonce-nouvelles-indemnisations-refugies

 

citizensideJapon : les restrictions de consommation électrique sont entrées en vigueur

(citizenside, 4 juillet 2011)

La catastrophe qui s'est produite au complexe nucléaire de la compagnie d'électricité nippone, TEPCO, à Fukushima n'en finit pas de produire ses effets sur une population aux nerfs par ailleurs déjà mis à rude épreuves. Dernier en date : l'entrée en vigueur de restrictions de consommation électrique qui, même si elles ne sont pas (pour l'instant) coercitives, font grincer pas mal de dents notamment du côté des usines et des commerces, gros consommateurs d'énergie comme chacun sait.

(...)

http://www.citizenside.com/fr/photos/politique/2011-07-04/39891/japon-les-restrictions-de-consommation-electrique-sont-entrees-en-vigueur.html

 

heros anonymeCatastrophe nucléaire : le héros anonyme de Fukushima

(Atlantico, 5 juillet 2011)

Plus de trois mois après la catastrophe, un premier bilan. Et des révélations sur le "héros anonyme" qui aurait évité une catastrophe bien pire encore en allant à l'encontre des ordres de Tepco, l'opérateur de Fukushima.

(...)

http://www.atlantico.fr/pepites/fukushima-bilan-nettoyage-nucleaire-reacteur-pollution-135453.html

 

grande bretagne nucleaire fukushima insideAprès Fukushima, Londres a joué le VRP pour l'industrie nucléaire

par Sylvain Biville (Rue89, 4 juillet 2011)

Areva et EDF ont été étroitement associés à une campagne de communication visant à minimiser les risques de la catastrophe nucléaire au Japon. Plusieurs élus réclament la démission du ministre britannique de l'Energie et du Changement climatique.

(...)

http://www.rue89.com/blog-londres/2011/07/04/apres-fukushima-londres-a-joue-le-vrp-pour-lindustrie-nucleaire-212095

 

reproduction-d-un-mailFukushima : le gouvernement britannique a-t-il voulu minimiser ?

par Franck Lefebvre-Billiez (TF1 news, 5 juillet 2011)

La révélation du contenu de mails échangés entre un membre du ministère britannique du Commerce et de hauts responsables de l'industrie nucléaire, au début de la crise de Fukushima, fait polémique au Royaume-Uni. Des élus vont jusqu'à réclamer la démission du ministre de l'Energie.

(...)

http://lci.tf1.fr/monde/europe/2011-06/fukushima-le-gouvernement-britannique-a-t-il-voulu-minimiser-6562713.html

 

webcam tepcoFukushima: l'action Tepco bondit de 20%, paris sur la survie de la compagnie

par l’AFP (Romandie, 4 juillet 2011)

L'action de l'exploitant de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, Tokyo Electric Power (Tepco), a bondi lundi de 19,81%, terminant la séance à 393 yens à la Bourse de Tokyo, des investisseurs pariant sur la survie de la compagnie malgré ses difficultés.

(...)

http://www.romandie.com/news/n/_Fukushima_l_action_Tepco_bondit_de_20_paris_sur_la_survie_de_la_compagnie040720110807.asp

 

test resistanceLes centrales nucléaires japonaises vont subir des "tests de résistance"

par l’AFP (Le Monde, 6 juillet 2011)

Le Japon va procéder à des "tests de résistance" sur l'ensemble de ses centrales nucléaires pour vérifier à nouveau leur sûreté après l'accident de Fukushima, a annoncé mercredi le ministre de l'économie, Banri Kaieda, cité par les agences de presse Jiji et Kyodo.

(...)

http://www.lemonde.fr/japon/article/2011/07/06/les-centrales-nucleaires-japonaises-vont-subir-des-tests-de-resistance_1545256_1492975.html

 

110614 19Assemblage des structures destinées à couvrir trois réacteurs à Fukushima

(Japon infos, 6 juillet 2011)

Des sections des structures destinées à contenir les matières radioactives libérées par les réacteurs endommagés de la centrale nucléaire de Fukushima commencent à arriver sur le site.

(...)

http://www.japoninfos.com/assemblage-des-structures-destinees-a-couvrir-trois-reacteurs-a-fukushima.html

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

roselilas 08/07/2011 16:13


Bonjour,
Où en sont les réserves d'eau douce du Japon, car avec l'arrosage permanant des centrales je me pose la question ?
Jusqu'où s'étend la pollution marine ? J'ai lu que la radioactivité s'étendait déjà plus loin que les eaux territoriales japonaise.
Le nuage radioactif, il n'y en a eu qu'un, avec une centrale qui fume encore ? personnellement je n'y crois pas et je pense que la pollution radioactive s'étend bien au de là de Fukushima. Peut
être atteint elle tout le japon et même plus loin. La pluie est peut être radioactive au Japon et même plus loin.


Pierre Fetet 09/07/2011 01:56



@roselilas


Pour l'eau douce du Japon, je ne sais pas exactement, mais je ne pense pas qu'il en manque. Il suffit de pomper l'eau de la rivière qui passe près de la centrale de Fukushima Daiichi.


Pour le reste, il faut que vous visitiez un peu le blog :


pollution marine : http://fukushima.over-blog.fr/article-dispersion-de-la-radioactivite-dans-les-oceans-72762584.html


pluie radioactive : http://fukushima.over-blog.fr/article-il-pleut-sur-fukushima-75098789.html


pollution au plutonium : http://fukushima.over-blog.fr/article-le-plutonium-de-fukushima-daiichi-76130904.html


 


 



monteyne 07/07/2011 19:36


La juxtaposition d'information peut mener à des erreurs; lisons Zegreenweb :

A) ....Des associations de résidents qui ont effectué les mesures – l’une d’entre elles a révélé un taux de quarante-six mille cinq cent quarante becquerels par kilogramme alors que la limite
légale est de dix mille becquerels ....

B)....Les enfants jouent avec la terre, ils jouent donc avec des substances hautement radioactives », a quant à lui souligné Tomoya Yamauchi, professeur à l’Université de Kobe.....

Mais le prof n'a pas dit que les enfants jouent avec des substances aussi radioactives, cela se comprend si on lie les 2 paragraphes par inadvertance

Par ailleurs un article de Libération reprennait le taux de 46000Bq/kg mais précisait que ce sont des boues d'égoût qui sont contaminées à ce niveau.

Une autre information faisait état de l'utilisation des boues issues du traitement des eaux dans l'agriculture

Ceci pour dire que toutes ces informations, même si elles sont exactes ne peuvent pas servir telles quelles et qu'on (et moi aussi) fait parfois des raccourcis malheureux

Aucune volonté de polémiquer de ma part, mais seulement d'être prudent pour ne pas être taxé "d'anti-nucléaire compulsif"

Et un grand merci pour ce blog qui reste un trésor d'informations......


Coeur 07/07/2011 15:26


Merci beaucoup d'avoir créé ce blog nous tenant informés sur la suite de Fukushima, car il faut reconnaitre que les médias restent maintenant muets sur le sujet, ce que je déplore.
Merci beaucoup, je pense que c'est important et à suivre


Delphin 07/07/2011 13:59


Merci de votre réponse, Pierre Fetet

Cependant les raisons, plutôt à caractères techniques que vous invoquez,

- Les journalistes ne savent pas être précis ("C’est vrai Delphin, vous avez entièrement raison, les médias ont encore des progrès à faire en matière de précision")
- Ils sont par nature simplistes,

me semblent insuffisantes :

La principale raison à ce silence prolongé ou à ce flou, n'est elle pas que l'industrie nucléaire doit être vue comme le lieu de haute technologie par excellence, un monde ou tout est pensé,
envisagé et réglé. Un monde qui ne laisse aucune place à l'approximation, vu les conséquences potentielles. Une technique également, pour la France plus qu'ailleurs, parfaite puisqu'elle est
perpétuel espoir de grand marché d'exportation.

Fukushima, c'est le contraire de tout cela. Fukushima, c'est comme vous l'écrivez "du bricolage". C'est même pire que ça, c'est du bricolage à résultat incertain.

Il me semble que pour les grands médias et par rapport au nucléaire, mais plus généralement par rapport à la technologie en général, il est inconcevable de donner à représentation une organisation
technologique où la cuve serait trouée, la localisation des matières radioactives incertaine, voire hors procédure envisagée (dans le sol)et un circuit bricolé "sportif".

Cette "non représentation" ne peut que m'évoquer le nuage de Tchernobyl en 1986, où il a depuis,dans les médias, été de bon ton de persifler sur son "non franchissement" de notre frontière mais
pour toujours occulter la question : Pourquoi, alors que nous n'y avions aucune responsabilité, ne pas vouloir reconnaitre (Gouvernement comme grands médias de l'époque) que la France avait aussi
été concernée par les retombées.

La réponse me paraît la même à 25 ans d'intervalle : La technologie nucléaire ne peut pas faillir à ce point.

Amicalement,

Delphin

PS : Le terme "technologie"- ainsi que le relève Jacques Ellul dans son livre Le bluff technologique - est généralement, ainsi que je le fais ici, improprement employé.
C'est le mot "technique" qui devrait être employé.
"technologie" devrait concerner l'étude de la technique, comme la biologie concerne l'étude du vivant ou la criminologie, l'étude de la délinquance mortelle.
Pour Ellul, ce glissement sémantique, ennoblissant, est révélateur d'une fascination pour la technique.


Nancy 07/07/2011 13:59


L'eau peut être une fuite à travers les fissures dans les caves du bâtiment. Nous avons trouvé une fissure énorme dans le sol à côté de n ° 1. Il était dans une image au début, ils plus tard, il
rempli avec la saleté. Nous avons trouvé ce qui pourrait avoir été une autre fissure dernières # 4. Il a été à nouveau couverts de boue et de tôle pour la grue. Certains des trous montre encore en
dessous des plaques. Il a également aligné avec la fissure dans la façade de 4. Il est connu de la terre à l'usine diminué considérablement et a coulé. Il est tombé environ 1 / 2 mètre. Si cela
fonctionne sous les bâtiments qu'elle aurait pu ajouter à la fuite.


  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

Agenda

Jeudi 7 septembre 2017, 17h06
Dominique Balaÿ, demain 7 septembre sur la radio suisse RTS - Espace 2
Le titre de l'émission est MAGNETIQUE, c'est une quotidienne autour de la musique animée par Anne GILLOT.
Elle l'interrogera sur l'histoire et les motivations du projet "Et pendant ce temps là à Fukushima" qu'il mène depuis 2011 en invitant des artistes à produire une œuvre ou à simplement à s'exprimer sur la catastrophe de Fukushima.
 
Mardi 12 septembre à 20h
Projection/débat du film "Fukushima : Les voix silencieuses" à Grenoble.
Les 2 réalisateurs, Chiho Sato et Luca Rue, seront présents au débat.
Lieu: Antigone, 22 rue des violettes 38100 Grenoble
Entrée gratuite sans réservation
 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -