11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 17:56

Un article du Télégramme relate l'hospitalisation d'un employé de Fukishima Dai-ichi.

Cela montre la grande difficulté à travailler sur ce site extrêmement pollué.

 

"Un ouvrier d'une trentaine d'années, employé d'une société sous-traitante, s'est plaint en fin de matinée de vertiges et a déclaré qu'il ne se sentait pas bien", a déclaré un porte-parole de Tepco. "Il était conscient mais avait besoin d'aide pour marcher. Il n'est pas blessé et on ignore encore la cause de son état", a-t-il ajouté.

L'homme a été transporté dans un hôpital de la ville d'Iwaki en début d'après-midi. Il faisait partie d'un groupe d'une trentaine d'ouvriers qui installaient un tuyau d'évacuation à proximité de la salle des machines du réacteur 2 de la centrale, l'un des plus gravement endommagés. De l'eau hautement radioactive, provenant probablement du réacteur, a inondé le sol du bâtiment abritant la turbine et d'autres machines. Le taux de radioactivité mesuré à la surface de cette nappe est supérieure à 1.000 millisieverts, ce qui interdit toute activité humaine. Tepco a annoncé que l'évacuation de cette eau et son transvasement dans une cuve de la salle des machines du réacteur 2 devaient débuter dimanche.

 

Source : http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/centrale-de-fukushima-un-ouvrier-hospitalise-apres-un-malaise-10-04-2011-1264103.php

 

"On ignore la cause de son état" dit le porte-parole de TEPCO !

Sans doute il n'y a que TEPCO pour se poser encore ce genre de question...

 

Voici pour rappel les effets de la radioactivité sur un individu :

 

 

 

dose absorbée

effets sur l'organisme

 

1 mSv/an :

c’est la limite légale que peut recevoir la population.

 

2 à 10 mSv/an

radioactivité naturelle moyenne.

 

20 mSv/an

c’est la limite légale que peuvent recevoir les travailleurs du nucléaires

 

50 mSv/an

c’est la plus petite dose à partir de laquelle on peut prouver l’apparition de cancers ; au-delà de cette valeur, le nombre de cancers (mais pas leur gravité) augmente avec la dose.

 

1 Sv accumulé

sur un temps long

cela peut entraîner (temporairement) des nausées, une baisse des globules blancs et des leucocytes mais pas la mort. Tout redevient normal en peu de temps.

 

1000 mSv

en une fois

entraîne une augmentation du risque de développer un cancer mortel d’environ 5% plusieurs années plus tard

 

1 à 2,5 Sv

on constate l’apparition de troubles sanguins et digestifs mais non définitifs.

 

2,5 à 4 Sv

on observe des vomissements, des vertiges, la modification de la formule sanguine et les barrières immunologiques détruites ; mais ces effets ne sont toujours pas définitifs. Ils ne deviennent irréversibles qu’au-dessus de 4 Sv.

 

4 à 8 Sv

les symptômes sont identiques mais plus intenses et on assiste à la mort de 50% des irradiés

 

10 Sv

dommages immédiats très sévères, entraînant la mort en quelques semaines.

 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par fukushima - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

pmaugui 11/04/2011 20:35


le tableau n'est pas entièrement lisible, problème a gauche .. dommage !!!


fukushima 11/04/2011 21:45



Pas grave, il n'y a que deux colonnes, il me semble qu'on peut tout lire.



  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

Agenda

2-3-4 novembre 2017, Paris

3ème Forum Social Mondial Antinucléaire

Lien vers le site dédié : http://fsm-antinucleaire2017.nuclearfreeworld.net/


 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -