30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 23:29
Kuchidomeryou est un court-métrage sous la forme d’une lettre adressée au Japon. Enregistré au cours d’un des voyages de l’artiste Shift en Honshū environ un an après la catastrophe de Fukushima, cette œuvre a été réalisée pour « soutenir le peuple japonais dans cette situation effrayante » et pour faire réfléchir à d’autres énergies. 
 
Un texte co-écrit par Schift et Mickael Lesage, lu par Peter Scott, sur une musique originale de Subheim.
 
 

 
 
Traduction française :
(par Mickael Lesage)
 
« Cher Japon,
tu fascines et envoûtes l'Occident depuis de très nombreuses années, par ta culture du respect et de la soumission, par tes avancées technologiques, par la beauté de tes paysages... Mais ton peuple a vu la haine détruire ses villes et ses hommes, un jour d'août 1945, et le respect et la soumission disparaissent peu à peu face à la mort instantanée. La crise économique t'as frappé toi aussi, et le marché technologique s’effondre. Il te restait ta grâce, celle des tes montagnes qui s'érigent au milieu de nulle part, celle de tes campagnes et de ta verdure, si joliment louée par Miyazaki, et tes villes futuristes qui te font osciller entre passé et modernité. Pays adoré, tu sais pourtant rester discret...
Et il fallut une catastrophe pour que le monde se rappelle du peuple japonais. Comme à Kōbe en 1995, tu es revenu à la une de l'actualité, mais cette fois-ci, les conséquences seront tout autres. Dans quelques années, on parlera de Fukushima comme on parle de Tchernobyl aujourd'hui : ses méfaits, les mensonges qui l’entourent, les morts et les contaminés. Lorsque la catastrophe est survenue, tu occupais la première place de l’actualité, avec les images chocs qui vont avec et les chiffres toujours plus terrifiants. Puis, comme si tout était résolu, tu es redevenu discret, comme à ton habitude. Le peuple à la mémoire courte est passé à autre chose, plus question d'aide internationale ou de soutien moral, démerdez vous, jusqu'a la prochaine fois.
A l'empoisonnement d'un pays, on préfère les guéguerres d'égos de quelques pantins ridicules lancés dans une course aux voix pathétiques ; à un sujet dont les écologistes n'ont pas su s’emparer, on préfère les problèmes franco-français. Serait-ce cynique d'espérer une telle catastrophe en France, pour voir les médias des autres pays s'en désintéresser aussitôt ? Pour voir les victimes oubliées dans l'instant ?  L'égoïsme rend mauvais. Et l'homme n'est pas bon à la base. Vers quoi allons-nous ?
Japon, je rêve de te découvrir depuis des années. Et un an après Fukushima, tu oscilles, encore plus, entre tes paradoxes.
Et au printemps, quand reviennent les cerisiers, les rossignols chantent, bercés par le doux parfum d’une radioactivité grandissante. Et tes enfants apprennent à compter en microsieverts – et tes poissons sont toujours frais, apparemment…
Et derrière la fenêtre de ce Shinkansen, je me demande juste…  que vas-tu devenir , qu’allons-nous devenir ?

Pendant ce temps, Japon, tu pourris en silence, les dégâts continuent, et les séquelles seront irréversibles.

Stop au silence, stop au nucléaire. »
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

Maureen 04/04/2013 08:24

Peut-on encore entendre chanter les oiseaux. Si les cerisiers continuent de
fleurir, est-ce un bon présage pour un voyage espéré et souhaité?
Fukushima-Tchernobyl, catastrophes humanitaire. Effrayant de voir une si belle planète détruite par l'homme.

Banzaï 12/09/2012 09:06

Il s'en rend compte le peuple japonais, que son pays est largement contaminé. Allez voir les contaminés de Tchernobyl et leur terre pour vous instruire.

Oriibu 11/09/2012 20:54

citation: "Pendant ce temps, Japon, tu pourris en silence, les dégâts continuent, et les séquelles seront irréversibles"
Quelle tristesse d'avoir cette vision du Japon! Quel pessimisme, quel défaitisme... Heureusement que là-bas, au Japon, certains se battent pour que la "big" catastrophe n'ait pas lieu! Et que
d'autres se battent pour donner de l'espoir au peuple japonais (au lieu de leur mettre le bourdon). Heureusement, ce n'est pas dans l'esprit japonais de baisser les bras et de paniquer! Ne dites
pas à un japonais que son pays "pourrit", il pourrait le prendre très... très.... très mal!

Olysh 03/09/2012 18:49

Aujourd'hui sur France Inter, à 18h00, un intervenant de la CRIIRAD est interviewé, il informe sur les dangers qui guettent Fukushima. Une première, à ma connaissance.

Merci pour le travail fourni sur ce site, Pierre.

isabelle 31/08/2012 16:22

Il y a eu un fort tremblement de terre aux Philippines. Une alerta au Tsunami a été lancé jusqu'au Japon. Les autorités demanderaient (d'après radio canada) aux résidents des cotes d'evacuer et de
se refugier sur les hauteurs.Si cela se révèle exact que se passera t-il à Fukushima?

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -