13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 18:34
fukushima-peinture-mickael-perron---Copie--2----Copie.jpgLes relevés des retombées radioactives à Fukushima montrent une augmentation notable des taux de césium 134 et 137 à partir des mesures effectuées du 11 au 12 février 2012 : en un jour, le césium 134 passe de 4,45 Mbq/km² à 98,2 MBq/km² et le césium 137 passe de 6,46 Mbq/km² à 139 MBq/km².
 
graphique2-fuku.jpg
tableau-fuku.jpg
 
Cette augmentation est-elle à mettre en rapport avec l’augmentation de la température dans le réacteur n°2 ? On peut raisonnablement le penser, bien que Tepco déclare un thermomètre défaillant, car ce n’est pas un mais deux thermomètres qui montrent une augmentation de la température. Le 13 février, le premier, situé en fond de cuve, indiquait une température de 275,9 °C à 17h, le second sous la cuve du réacteur n°2 (CRD = Control Rod Drive) indiquait 93,7°C à 11h (JT).
 
Voici le graphique et le tableau que nous donnait Tepco à 11 h :
 
aug2graph.jpg
 
aug2tab.jpg
 
La radioactivité a aussi augmenté subitement dans la piscine torique du réacteur 2 depuis le 22 janvier 2012. Personne n’en parle. Il faut pourtant aujourd’hui se souvenir qu’une explosion avait été entendue dans le réacteur n°2 le 15 mars 2011 à 6h10, et que le président de l’ASN assurait le 16 mars 2011 que l’enceinte de confinement n’était plus étanche (1). L’augmentation de la radioactivité dans la préfecture de Fukushima est-elle liée à un évènement inconnu qui a eu lieu le 22 janvier et qui a provoqué cette hausse subite ?
 
Voici un graphique représentant cette brusque augmentation de la radioactivité dans la piscine torique (S/C) du réacteur 2 :
 
graph2scrad.jpg
 
(1) « Le président de l'agence de sûreté nucléaire (ASN) française a également livré cette confession troublante au cours de la même conférence de presse : "L'enceinte de confinement du réacteur numéro 2 de la centrale de Fukushima n'est plus étanche." » (lien)
 
----------------------------------------------
 
ALERTE : Les prévisions météo annoncent un vent du nord qui pourrait pousser l’air de Fukushima jusque Tokyo le 14 février 2012. Pour les personnes qui habitent dans ce secteur, soyez vigilants.
 

 
 
----------------------------------------------
 
ATTENTION ARTICLE TOXIQUE
Voici un article où la désinformation bat son plein sur Futura-Sciences
 
Extraits de l’article « En bref : ça chauffe à Fukushima » :
 
« La situation est sous contrôle. »
FAUX :
Tepco ne contrôle rien du tout. Alors qu’ils prétendent que le capteur thermique est défaillant, ils injectent de l’acide borique et augmentent le débit d’eau de refroidissement. S’ils considéraient sérieusement que le capteur est mort, ils ne prendraient pas ces mesures.
 
« Aucune augmentation de température n’a d’ailleurs été observée au niveau d’autres réacteurs ou capteurs de la cuve n°2. »
FAUX :
1) Le capteur situé sous la cuve au niveau des barres de contrôle indique une température de 93,7°C le 13 février 2012 à 11 heures (lien).
2) Le réacteur n°1 présente aussi une élévation de la température au niveau de la valve de sécurité d’évacuation de l’air (lien).
 
« Par ailleurs, aucune fuite radioactive n’a été détectée. »
FAUX :
La radioactivité d’une région ne peut pas augmenter subitement de plus de 20 fois sans l’existence d’une fuite radioactive.
 
   
------------------------------------
   
Mise à jour du 18 février 2012
   
Un nouveau pic de retombée de césium est constaté à Fukushima, avec un total de 349 MBq/km² pour la période 15-16 février 2012, contre 8,98 MBq/km² la veille.
cesium2.jpg
 
 
 
.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

Pierre Fetet 14/02/2012 13:25

@ Geoffroy
Merci pour les liens supplémentaires ! On ne sera jamais assez informé sur cette catastrophe.

@ Fukumasuta
Je ne vends rien, j’informe c’est tout. Mes arguments sont des faits, à chaque fois sourcés. Il y a assez de Tepco pour faire de la désinformation, ce n’est pas la peine que des sites français en
rajoute une couche. Cet article ne fait que répéter sans aucun esprit d’analyse la soupe insipide que sert Tepco, le plus grand pollueur mondial.
L’information sur le nucléaire dans le site Futura Sciences est orientée. Je ne citerai qu’un exemple, celui du corium. Selon ce site, « dans les centrales françaises existe un dispositif destiné à
recueillir du corium, à l’étaler pour augmenter sa surface et ainsi accélérer son refroidissement ». (lien :
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/laccident-nucleaire-de-fukushima-un-nouveau-three-miles-island_28744/)
Cette « information » est un mensonge, une pure invention : il n’existe pas de récupérateur de corium dans les 58 réacteurs français en activité !
Futura Sciences n’est qu’un site purement propagandiste, divulguant des mensonges afin que l’industrie nucléaire puisse continuer, sans être inquiétée, à se faire du fric sur la vie des gens. Une
honte.

Fukumasuta 14/02/2012 13:16

Désolé, mon commentaire était relatif à un autre article, celui critiquant futura science.

Claire 14/02/2012 12:09

...Peut-être avez vous lu ces sites publicitaires encore sur internet, présentant des hôtels à Fukushima, avec vision des chambres... Leur argumentaire est devenu hypermélancolique, à méditer
peut-être :

"Un modèle de service quatre étoiles aux normes internationales, Hotel De Premiere Minowa Fukushima aura votre visite à Fukushima point de départ de la plus grande détente possible pour juste
EUR€0,00 par nuit. Hotel De Premiere Minowa Fukushima est facilement accessible depuis Ville, à Yokomuki Inawashiromachi Yama-gun, Fukushima, Japon, et est un tremplin idéal pour trier les
excusions de Fukushima ou faire des affaires, vous assure d'être l'un des moments phares de votre voyage à Japon.
*
Pour le confort et la sécurité, Iseya Ryokan Fukushima à trois étoiles ouvre la porte aux délices de Fukushima pour seulement EUR€0,00 par nuit. Une partie intégrante de la zone Ville, Fukushima
peut être trouvé à 22 Nishi-horikiri Iizaka-machi, Fukushima, Japon. De là, vous êtes parfaitement placé pour explorer Fukushima, une expérience quintessentielle pour tout visiteur à Japon.

...
Merci aux veilleurs de l'information.

Il est sans doute insensé et scandaleux qu'un accident d'une gravité potentielle si énorme ne fasse pas -encore - l'objet d'une mobilisation plus importante de l'entreprise responsable, du pays
japonais et aussi des capacités internationales : ce serait "quintessentiel" et plus !

Fukumasuta 14/02/2012 07:21

Je ne vois absolument rien de crédible dans votre piètre tentative pour discréditer l'article cité. La centrale nucléaire de Fukushima ne sera plus jamais sans danger, au moins sur deux décennies
mais ce n'est pour autant qu'il faut exagérer vos propos dans le but de vendre votre pain. Pour conclure: vous n'apportez aucun argument dans cet article.

Roland 14/02/2012 06:44

La dégradation de la situation se poursuit. Pouvons-nous établir un lien entre l'activité sismique de janvier et l'aggravation des problèmes du réacteur 2. La reprise de criticité sera-t-elle
confirmée par l'autorité de sûreté ? La hausse de la radioactivité témoigne du non contrôle de la situation (le décret gouvernemental "l'accident est terminé" reste un chiffon de papier). Les
questions fondamentales, posées depuis la mi-mars, demeurent : quel est le degré de fusion des coeurs ? quels sont le parcours et l'activité des coriums ?
Des mesures sanitaires accompagneront-elles cette hausse de la radioactivité ? La jeune génération, habitant Tokyo, sera-t-elle protégée ?
Quelles seront les conséquences de cette évolution sur la politique gouvernementale ? Le cabinet Noda va-t-il protéger la jeune génération, abandonner le plan du retour ?

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -