31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 19:32

En 2003, un envoyé spécial d’El Mundo, David Jimenez, constatait que les SDF étaient recrutés pour nettoyer les centrales nucléaires au Japon. Dix ans plus tard, la technique est la même pour les sales boulots de la centrale de Fukushima.

En savoir plus :

 

L’article de France 24

Des SDF japonais embauchés pour nettoyer Fukushima

 

L’article de David Jimenez (El Mundo)

Les mendiants, esclaves du nucléaire au Japon (lien ci-dessous)

 

 

Article connexe

Les disparus de Fukushima

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

paulpolo 23/01/2014 11:06

Pour en avoir discuté avec eux dont certains même proches de T. Charles le porte parole de l’irsn, les gens du cea sont parfaitement au courant d’un déconfinement d’ampleur du combustible de la piscine du réacteur 4 le 15/11. Les images du feu de combustible de cette piscine ne sont pas disponibles parce qu’elles sont purement et simplement censurées. Ce fait, tout comme la très probable reprise de criticité prompt dans la piscine du 3 à l’origine de l’énorme détonation que tout le monde a vu (donc plus difficile à cacher) est tellement grave qu’il n’est pas politiquement correct d’en parler, même entre collègues. Il y a une vraie gène pour les gens du milieu vis-à-vis de ces 2 événements qui ne sont ni plus ni moins que les plus graves accidents industriels ayant jamais eu lieu, ou le plus grand largage de l’histoire (et de très loin) de matière fissile dans l’atmosphère.
Les gens au cea qui écrivent ces articles savent bien qu’ils mentent, ils le font plus ou moins sciemment, certains par conviction qu’il faut protéger leur lobby, d’autres plus contrariés parce qu’ils s’y sentent obligés, d’autres encore parce qu’ils parviennent presque à s’auto-persuader … Pourtant malgré la minimisation, les chiffres de conta sont là et lorsque l’on connait les ordres de grandeur, ils sont tout simplement terrifiants.
Il y a eu des feux de combustibles majeurs à ciel ouvert au Japon, c’est cela la réalité et si l’on s’en réfère aux tables de radiotoxicités (déjà elles-même minimisantes), on sait que l’unité de mesure ce sont sans problème des centaines de millions de doses létales dispersées en poussières un peu partout sur la planète via les vents et via le fret en provenance du Japon …

claude 01/01/2014 23:47

cette info est elle fiable ?
http://lesmoutonsenrages.fr/2013/12/31/fukushima-tepco-admet-que-le-reacteur-n3-est-peut-etre-actuellement-en-train-dentrer-en-fusion/

Pierre Fetet 02/01/2014 00:25

Non pas vraiment. En fait, l'origine de ce hoax vient d'un mauvais article destiné à vendre des masques et des combinaisons à des Américains apeurés. La photo de l'article ne correspond pas à la centrale de Fukushima, C'est un feu de raffinerie de 2011. Quant à la vapeur, effectivement elle a bien été constatée par Tepco, mais cette vapeur avait déjà été signalée cet été, ce n'est pas une nouveauté. La centrale rejette des gaz radioactifs plus ou moins chauds en permanence depuis bientôt 3 ans. La situation à Fukushima est suffisamment catastrophique, pas la peine d'en rajouter.

YannouLD 01/01/2014 17:58

Oui sur Arte,la présentatrice disait,que les SDF était payé 90$ de l'heure,dont 50 de retenus,pour le logement.Une honte total.Mais si les mafias ont infiltrés ce genre de marché,ça ne m'étonne guère.

Luca de Paris 01/01/2014 19:41

Dans la voyoucratie dominante, on peut dire que l'industrie nucléaire fait partie de la maffia.

Luca de Paris 01/01/2014 10:27

Ce devrait être les personnes les mieux rémunérés, considérant le risque, les effets d'une heure de travail dans ces conditions sur des années de vie.
http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/de-l-or-a-l-euro-de-l-euro-a-l-101002

Roland 01/01/2014 08:45

Arte journal a présenté un témoignage intéressant sur le recrutement. La "protection" illusoire de ces intérimaires souligne la nécessité d'une vigoureuse réaction internationale, afin de condamner définitivement cette pratique scandaleuse. Un crime contre l'humain, qui s'ajoute à ceux que nous avons recensés, depuis le 11 mars.

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

Agenda

Jeudi 7 septembre 2017, 17h06
Dominique Balaÿ, demain 7 septembre sur la radio suisse RTS - Espace 2
Le titre de l'émission est MAGNETIQUE, c'est une quotidienne autour de la musique animée par Anne GILLOT.
Elle l'interrogera sur l'histoire et les motivations du projet "Et pendant ce temps là à Fukushima" qu'il mène depuis 2011 en invitant des artistes à produire une œuvre ou à simplement à s'exprimer sur la catastrophe de Fukushima.
 
Mardi 12 septembre à 20h
Projection/débat du film "Fukushima : Les voix silencieuses" à Grenoble.
Les 2 réalisateurs, Chiho Sato et Luca Rue, seront présents au débat.
Lieu: Antigone, 22 rue des violettes 38100 Grenoble
Entrée gratuite sans réservation
 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -