18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 00:29

Paroles de Takashi Hirose, journaliste et ancien ingénieur, dans le film documentaire AU-DELA DU NUAGE °Yonaoshi 3.11 霧の向こう de Keïko Courdy (2013).

Takashi Hirose : « J’appelle ce pays une nation criminelle »

« Les gens ont reçu un choc avec l’accident.

Puis petit à petit, tout le monde a commencé à avoir peur.

Mais c’était une bonne chose, une bonne peur.

Ils ont compris que l’on ne pouvait plus faire confiance.

Malheureusement, l’homme est entouré chaque jour de milliers d’informations.

Cela lui fait oublier les plus terribles évènements.

On vit cette situation aujourd’hui.

 

En ce moment-même, sous Fukushima, de la matière radioactive est en train de s’échapper.

Elle va dans les sous-sols, dans la mer, puis elle ressort sans l’atmosphère.

Ce genre de chose n’apparaît pas dans les nouvelles.

Alors tout le monde l’oublie.

Si cela apparaissait tous les jours aux informations, les Japonais ne pourraient pas l’ignorer.

Mais on passe toute sorte d’autres choses.

Je pense que la plus grande faute revient aux médias.

Ils ont construit cette situation.

Rien n’a changé depuis l’accident.

Les accidents se produisent parce que les médias ne prennent pas le problème au sérieux.

Et même après l’accident, s’ils en parlaient un peu au début, maintenant ils n’en parlent qu’au compte-goutte.

 

Le problème de la contamination, c’est que l’on ne peut que la mesurer, dans les choses, dans la terre, dans le sol.

Beaucoup de monde aujourd’hui possède un compteur Geiger, mais cela ne mesure que ce qui circule dans l’air, cela ne mesure que les rayons gamma.

En fait, lorsqu’on recherche la composition de la radioactivité sortie des réacteurs et sa dispersion, on ne trouve pas tout.

L’intérieur des réacteurs faisait presque 5000 degrés.

C’était une température plus que monumentale.

Et l’uranium et le plutonium sont sortis sous forme de gaz.

Je peux trouver cela d’après mes calculs, mais cela ne ressort pas dans les compteurs Geiger, tout comme les rayons alpha ou bêta.

 

Personne ne mesure non plus le strontium.

Le strontium est le plus effrayant.

Il se fixe dans les os et provoque des leucémies.

C’est particulièrement dangereux pour les enfants en pleine croissance qui sont exposés aujourd’hui.

Pour les enfants qui habitent dans des lieux contaminés comme Fukushima, il faut organiser immédiatement une évacuation.

Mais quand on n’a pas d’argent, on ne peut pas fuir.

Même si les gens de Fukushima voulaient fuir, ils ne le pourraient pas pour des raisons économiques.

 

Maintenant nous devons agir pour que la société Tepco qui a provoqué l’accident donne des indemnités, de l’argent, pour que les gens puissent partir s’ils le veulent.

Le pays doit d’abord faire évacuer les enfants en groupe de la préfecture de Fukushima, plutôt que de les laisser fuir chacun de leur côté.

Les enfants veulent pouvoir rester avec leurs amis d’école.

On doit faire cela en groupe.

C’est possible.

Avant que le Japon ne perde la guerre, on avait organisé des évacuations de groupe.

On faisait fuir les enfants des zones dangereuses en les amenant dans les montagnes.

C’est quelque chose qui devrait être fait maintenant.

 

Mais le pays ne fait absolument rien.

Pour cette raison, j’appelle ce pays une nation criminelle.

Si on ne fait rien, il va arriver des choses terribles aux enfants.

Je suis inquiet. »


Takashi Hirose

(sous-titres en français à activer)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pierre Fetet - dans Au Japon
commenter cet article

commentaires

Roland 22/10/2013 14:33

Nous suivons attentivement la situation. Nous maintenons nos doléances, réaffirmons nos revendications : exfiltration de la jeune génération, suivi sanitaire rigoureux et vigoureux des victimes et des "liquidateurs", accompagnement des exilés contraints de refaire leur vie, de se reconvertir, à la suite de la triple tragédie du 11 mars
Nous renouvelons notre appel au transfert de la gouvernance des suites de la catastrophe nucléaire, dans un premier temps, à l'autorité de sûreté ; ensuite, au secrétaire général de l'ONU, assisté d'une cellule technique.

stephane 21/10/2013 22:54

Salut Pierre,
...
Ce ne serait pas possible de construire un mur souterrain tout autour de cette
centrale pour en finir plus ou moins vite cette eau de ruissellement souterraine...
...
Je trouve que depuis bientôt trois ans, Tepco fait un peu n'importe quoi...
...
Garder l'eau radioactive pour le loby des pécheurs, c'est un peu léger comme
comportement, rien de particulièrement logique a moyen terme ou a long terme n'est
fait il me semble, comme si il n'y avait rien de grave ni de pressant...
...
L'argent vient t' il a manquer a ce point, dormons nous toujours, sans rien réaliser comme
des inconscients, les drames sont ils positifs pour notre subconscient ?
...
Déplorable, ou bien je dort aussi, comme tout le monde ?...
...

Pierre Fetet 22/10/2013 10:43

En 2011, Tepco était déjà au courant que l'océan était pollué en permanence par la nappe phréatique. Pour contrecarrer cette pollution, le gouvernement envisageait de construire une enceinte souterraine (annonce du 22 avril 2011 par Mabuchi Sumio, conseiller spécial du Premier ministre japonais) > voir ce lien : http://french.cri.cn/781/2011/04/23/261s242859.htm
Mais les actionnaires de Tepco ont refusé cette option car ça coûtait trop cher. Comme pour tous les grands pollueurs de ce monde, l'urgence est d'abord de faire des bénéfices.

babelouest 19/10/2013 04:39

Aux dernières nouvelles, dans un puits à 10 mètres des stockages d'eau radioactive, il vient d'être mesuré 400 000 becquerels/litre par radiations beta, et 790 000 Bq/l au strontium. Cela commence à devenir diablement sérieux ! Ce ne sont plus des fuites qu'il y a, mais des torrents.

RENÉE-France BOURDARIE-gharbi 19/10/2013 00:11

Hiroshima, Nagasaki deux bombes atomiques 6 et 9 août 1945...tombent sur le Japon. Avec Fukushima peut-être une troisième ? La bêtise humaine est effrayante et sans limite ! Le proverbe dit bien JAMAIS DEUX SANS TROIS...

Cyrille 18/10/2013 09:21

Le monde s'est excité pendant deux mois sur les gaz de combat en Syrie. « Nous allons bombarder la Syrie, qui dit Hollande ».
Le monde ne s’excite pas sur Fukuchima daiichi, ils ne vont pas non plus bombarder le siège de TEPCO ni la résidence du premier ministre Abe.
Monde pourrit irradié jusqu'à la moelle, que veulent-t-ils ces soit disant politiques, industriels, financiers, iront-ils tirer une balle dans la tête à leur enfants, petits enfants, arrières petits enfants ?
Occident donneur de leçons, occident bien pourrit, bien pensant qui à perverti ce pays.
Honte à nous !!!

  • : Fukushima 福島第一
  • Fukushima 福島第一
  • : Un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Contact

Mentions légales

Directeur de la publication :

Pierre Fetet

Lien vers les mentions légales du blog de Fukushima

 

Outil de traduction gratuite de site Internet

Actualités sur Fukushima

Les Veilleurs de Fukushima

Nos voisins lointains

The Watchers of Fukushima

Presse japonaise anglophone  

NHK en français

.

« Sans le web, mémoire vive de notre monde, sans ces citoyens qui n’attendent pas des anniversaires, de tristes anniversaires, pour se préoccuper du sort des réfugiés de Fukushima, eh bien le message poignant de Monsieur Idogawa (maire de Futuba) n’aurait strictement aucun écho. » (Guy Birenbaum, Europe 1, 1er mars 2013)

Infos en direct

webcam tepco 

 Webcam

 TEPCO

.

webcam tepco 1 

 Webcam

 TEPCO 1

.

reacteur2aout2011webcamTBS Webcam

 TBS/JNN

 

radioactivité Tokyo Radioactivité

 à Tsukuba

 en continu

.  

carte contamination cumulée Contamination

 cumulée

 du japon

 

radfuku Mesure des radiations

 dans la préfecture

 de Fukushima :

 

Publications

Le dernier numéro d'Atomes crochus

 

 

Frankushima : un essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France. Site dédié : frankushima.com

 

Un livre essentiel sur les conséquences de Tchernobyl

Télécharger la version française ici.

 

Un livret pour tout apprendre sur le nucléaire !

A télécharger ici

 

 

 

 

sitesanspub

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -